[21] Côte-d'Or magazine n°141 mai 2014
[21] Côte-d'Or magazine n°141 mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°141 de mai 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (220 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,1 Mo

  • Dans ce numéro : fiscalité départementale... 0 % d'augmentation des impôts en 2014.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
ACTUS Europe I Solidarité I Environnement I Économie FONDS EUROPÉENS FAIRE VALOIR LES INTÉRÊTS DE LA CÔTE-D’OR LE JOLI MOIS DE L'EUROPE EST L’OCCASION DE DONNER UN ÉCLAIRAGE SUR LES FONDS EUROPÉENS (FEDER, FSE, FEADER) QUI PARTICIPENT AU FINANCEMENT DE L'AMÉNAGEMENT DE NOTRE TERRITOIRE. Pour la période 2007-2013, l'Etat était l'autorité de gestion des fonds européens. Pour 2014-2020, c'est la Région qui les maîtrise (100% du FEDER et du FEADER, 35% du FSE), en y associant les partenaires locaux, au premier rang desquels les Conseils Généraux. Le Département fait entendre sa voix ! Le Conseil Général de la Côte-d'Or a activement pris part à ce partenariat. Il a participé aux instances régionales de concertation et s’est assuré auprès du président du Conseil Régional que les intérêts départementaux seraient bien pris en compte afin d’obtenir la mobilisation ultérieure de financements européens sur le territoire côte-d’orien. Ceux-ci concernent des projets portés aussi bien par le Département que par d'autres collectivités ou des acteurs privés. Le Conseil Général a ainsi obtenu de la Région que les territoires pour lesquels on espère un développement particulier (la Haute Côte-d'Or avec la dynamique créée par le MuséoParc Alésia, la Côte viticole avec le classement espéré des Climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l'Unesco) fassent l'objet d'une attention spécifique et puissent être accompagnés dans le cadre de la politique européenne de développement régional. Peser sur les domaines d'intervention de l'Europe Le président du Conseil Général a également fait part au président de la Commission européenne et au Député européen de notre circonscription, Arnaud Danjean, de son souhait de voir coïncider les objectifs réglementaires de l'Union Européenne avec les réalités de nos territoires (ruraux particulièrement). Il a notamment ardemment plaidé pour que les infrastructures numériques soient rendues éligibles au FEDER, source de financement indispensable à la bonne mise en œuvre du Schéma Départemental d'Aménagement Numérique du Territoire (SDANT). Cette demande a été relayée par les présidents des autres départements bourguignons et par le président du Conseil Régional. Une démarche volontariste payante puisque la requête devrait a priori connaître une issue favorable. LES DOMAINES D'INTERVENTION... Du Fonds européen de développement régional (FEDER)• Recherche publique• Promotion de l’entreprenariat et de l’innovation• Renforcement du potentiel et de la compétitivité des PME• Promotion d’une société numérique (infrastructures de fibre optique, utilisation des TIC dans les PME et au service des citoyens)• Energies renouvelables• Réduction de la consommation énergétique• Préservation de la biodiversité• Développement urbain durable Du Fonds social européen (FSE)• Qualification des demandeurs d'emploi• Orientation professionnelle• Qualification des jeunes par l'apprentissage• Accès à la formation des jeunes non qualifiés et sans emploi Du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER)• Agro-environnement et climat• Développement des exploitations et des entreprises• Projets innovants et coopératifs• Investissements dans les exploitations (modernisation, transformation à la ferme, plan de performance énergétique...)• Transfert de connaissances et actions d’information• Service de conseil, d’aide à la gestion agricole et de remplacement sur les exploitations• Information et promotion des systèmes de qualité• Agriculture biologique• Développement et qualité des zones forestières• Paiement en faveur des zones soumises à des contraintes naturelles ou autres contraintes spécifiques (ICHN)• Gestion des risques• Développement territorial équilibré (Natura 2000, développement touristique, transition énergétique, accueil et maintien des populations) 18 Côte-d’Or magazine
« Aujourd'hui, PORTRAIT l’entreprise emploie 10 salariés également passionnés » Le château de Gurgy-La-Ville Paul Guerra, ARTISAN ET PASSIONNÉ DU PATRIMOINE ANCIEN CHAQUE ANNÉE, LE CONSEIL GÉNÉRAL, DANS LE CADRE DU PRIX DES MÉTIERS D'ART ORGANISÉ PAR LA CHAMBRE DE MÉTIERS, DÉCERNE UN PRIX SPÉCIAL ET VALORISE AINSI L’ARTISANAT, GRAND ANIMATEUR ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DE NOTRE TERRITOIRE. RENCONTRE AVEC PAUL GUERRA, LAURÉAT 2013, POUR LA RESTAURATION DU CHÂTEAU DE GURGY-LA-VILLE. Paul Guerra a reçu son prix (1 600 €) le 17 mars dernier lors de la soirée « Artisans à l'honneur » organisée par la section Côte-d'Or de la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat de Bourgogne, pendant la Semaine nationale de l'artisanat. Le thème retenu cette année était la restauration et la conservation du patrimoine. Une « belle récompense » pour celui qui a repris l'entreprise familiale en 2010. Créée à Dijon en 1945 par son grand-père, Anibal Guerra, l'entreprise de maçonnerie s'est ensuite spécialisée dans la restauration du patrimoine local et rural sous l'impulsion de ses Le soutien du Conseil Général aux artisans• Accord-cadre signé en février 2010 avec la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Côte-d’Or• Accompagnement des artisans pour les faire monter en compétence sur les NTIC• Aide à l'immobilier commercial• Aide au commerce ambulant• Aide au cautionnement des entreprises artisanales• Prêts à l'informatisation en direction des artisans• Action Transmission- Reprise d'Entreprises Artisanales (ATRA)• Assistance aux entreprises en difficultés en partenariat avec la Chambre de Métiers• Sensibilisation des collégiens aux métiers de l’artisanat• Soutien des unions artisanales et commerciales• Prix départemental des Métiers d'art, prix Stars et Métiers, prix du développement durable, Net trophées (sites internet) parents, Jean-Philippe et Eliane. « Ce prix du Conseil Général représente également une reconnaissance pour eux, qui ont largement contribué au développement de la société. Aujourd'hui, elle emploie 10 salariés également passionnés », souligne l'artisan, formé aux côtés des Compagnons du Devoir, « une formidable école de métier et de vie ». Transmettre l'entreprise... et son savoir-faire Après son Tour de France, il s'est engagé en 2008 dans la transmission-reprise de l'entreprise, avec l'appui de ses parents. Une suite logique dans le parcours de Paul, qui, depuis tout petit, était très attiré par le métier. « J'ai commencé à aller sur les chantiers dès l'âge de 10 ans, c'était vraiment une évidence pour moi, assure-t-il. Aujourd'hui, je transmets mon savoir-faire et ma passion en accueillant à mon tour en apprentissage des jeunes du Tour de France. C'est le cercle vertueux des métiers de l'artisanat ! » Une activité diversifiée De restaurations de châteaux en réfections de petites maisons de village, l'entreprise Guerra répond à des demandes diverses. À son actif ces dernières années : la restauration de la chapelle Belle-Croix d'Ahuy, des remparts du château de Grancey, les châteaux de Loizerolle et de Verreysous-Drée. « Nous restaurons aussi les façades, les escaliers, les cheminées de maisons villageoises. Nous travaillons avec des matériaux nobles, tels que la chaux, la pierre de Bourgogne, le chanvre, selon les techniques traditionnelles. Nous avons vraiment à cœur de sauvegarder le patrimoine ancien, qu'il s'agisse du petit bâti rural ou de monuments historiques. La taille humaine de notre entreprise nous permet de nous adapter à tout type de chantier. C'est notre force... et ce qui rend notre métier passionnant ! » N°141 Mai 2014 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :