[21] Côte-d'Or magazine n°128 jan/fév 2013
[21] Côte-d'Or magazine n°128 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°128 de jan/fév 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (220 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : réforme territoriale... menace sur les départements ruraux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
DOSSIER Questions à... Emmanuelle Coint Présidente de la Commission Actions Sociales et Intergénérationnelles Le choix de la solidarité active Prise en charge de la perte d'autonomie Bien vieillir en Côte-d'Or avec l'APA Aider nos aînés à vivre mieux, dans la dignité, malgré la perte d'autonomie, est l'objectif de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) dont ont bénéficié 5 634 personnes à domicile et 4 767 en établissement en 2012. 42,03 M € sont prévus au budget 2013 du Conseil Général pour l'APA. Comment en bénéficier ? Une vingtaine de travailleurs sociaux du Conseil Général se rend au domicile des personnes âgées de la Côte-d'Or pour évaluer leurs besoins et proposer une réponse adaptée. La prise en charge proposée dépend dans un premier temps du niveau de dépendance de la personne. Elle peut être humaine (aide à domicile pour assurer l'entretien du logement, faire les courses, préparer les repas et proposer une aide à la personne) ou matérielle (aide technique ou adaptation du logement dans le cadre du Dispositif Autonomie Habitat Personnes Agées). En 2013, le Conseil Général consacrera 21,3 M € à l'APA à domicile. Un budget qui évoluera dans les prochaines années avec le vieillissement de la population. Selon l'INSEE, le nombre des 80 ans et plus en Côte-d'Or augmentera de 44% entre 2007 et 2030. La charge que représente l'APA pour la collectivité va donc s'accroître... Saura-t-elle y faire face ? D’autant que le chantier de la réforme de la dépendance a été reporté... > L'ACCUEIL EN ÉTABLISSEMENT : 18,8 M¤ INSCRITS AU BUDGET 2013 ! Lorsque leur maintien à domicile n'est plus possible ou plus souhaité, les personnes âgées sont accueillies dans les 80 Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Côte-d’Or, auxquels le Conseil Général verse une dotation globale au titre de l'APA. Celle-ci représentera 18,8 M € en 2013. Le taux d'équipement du département en structures d'hébergement médicalisées pour personnes âgées est supérieur à la moyenne nationale (126,76 places pour 1000 habitants de 75 ans et plus contre 101,3 places au niveau national). En Côte-d'Or, 4 916 places sont habilitées à l'aide sociale départementale. L'APA à domicile permet de reculer au maximum le moment où la personne âgée devra être placée en établissement. Les personnes accueillies en EHPAD sont donc de plus en plus âgées et de plus en plus dépendantes : 52,3% d'entre elles présentent un niveau très élevé de dépendance (GIR 1 et 2). « En matière de « solidarité active » – je préfère ce terme à celui d'« insertion » - 2013 sera marquée par la poursuite du soutien à l'emploi par le financement de plus de 600 contrats aidés destinés aux bénéficiaires du RSA (Revenu de Solidarité Active) socle. Le retour à l'emploi reste une priorité pour le Conseil Général et implique de conforter les solutions adaptées et d’expérimenter de nouvelles formes de réponses : partenariat avec les entreprises, les collectivités, les associations…, développement des clauses d'insertion dans les marchés publics... Pour autant, la situation économique éloigne durablement de l'emploi certaines personnes à qui nous devons proposer un accompagnement personnalisé afin de leur permettre de recouvrer dignité et confiance en elles. Cela est en effet primordial pour leur permettre de se projeter à nouveau dans le monde du travail. L'accent sera mis aussi sur les parcours des jeunes à travers un soutien significatif à l'Ecole de la 2 e Chance, qui leur offre la possibilité de bénéficier de formations. Il sera également question en 2013 de poursuivre et développer des réponses utiles et innovantes, comme l'expérimentation des Contrats uniques d'insertion de 7h, qui permettent à la personne de reprendre pied progressivement dans un environnement professionnel. Les dispositifs de cette solidarité active représenteront un effort important pour le Conseil Général, de l’ordre de 47 millions d'euros ». 12 Côte-d’Or magazine I N°128 I Janvier-Février 2013
Questions à... Catherine Louis Présidente de la Commission Jeunesse, Animation Touristique, Sportive et Culturelle DOSSIER Le choix du sport et de la culture pour tous Collège La Champagne à Brochon Les travaux démarrent en avril L e Conseil Général va engager 14,5 M € dans la reconstruction du collège La Champagne. Accessible à tous, remplissant toutes les conditions de confort et de sécurité, proposant des espaces agréables, plus spacieux et fonctionnels, ainsi qu'une demi-pension modernisée. Le futur collège, d'une capacité de 700 élèves, se déploiera sur plus de 4 200 m². Les 586 collégiens actuels de l'établissement y gagneront en qualité d'accueil, en bénéficiant dès la rentrée 2015 des meilleures conditions d'apprentissage. Les travaux de restructuration débuteront en avril 2013 pour une durée de 30 mois. Ce projet conçu avec des objectifs de développement durable, concilie développement économique (21 des 28 entreprises mobilisées seront locales), protection et mise en valeur de l'environnement (bâtiment basse consommation, toitures végétalisées, panneaux solaires, récupération des eaux pluviales). En cohérence avec son Schéma départemental de développement durable et ses missions d’action sociale, le Conseil Général a intégré dans sa commande publique des clauses d’emplois réservés aux personnes en parcours d’insertion. 17,5 M € pour les collèges publics en 2013 47 collèges publics de Côte-d'Or accueillent 20 516 élèves. Le Conseil Général en assure la construction, la rénovation, l'entretien courant et les grosses réparations, l'équipement. En 2013, la rénovation immobilière s'articulera autour de quatre axes : moderniser le patrimoine (adaptation des locaux aux évolutions démographiques, développement des « collèges d'avenir Côte-d'Or ») ; sécuriser les personnes et les biens ; favoriser l’accessibilité à tous ; intégrer les préoccupations environnementales lors de rénovations et constructions. En 2013, les grosses réparations (toiture, chauffage, installation électrique, mise en accessibilité...) représenteront 1,4 M €. Le Conseil Général versera une dotation d'équipement à chaque collège pour acquérir les matériels nécessaires au fonctionnement. La politique d'équipement des collèges passe aussi par le Plan Collège Numérique 2011- 2013 destiné au développement des TICE dans les collèges publics. Quels seront les axes forts de la politique sportive du Conseil Général en 2013 ? « Nous poursuivrons » SportS 21 », pour promouvoir l’accès de tous au sport et diversifier l'offre sportive. Nous soutenons le sport de haut niveau et les pratiques amateurs. Nous encourageons, avec le Fonds départemental d'aide à l'acquisition de matériel sportif (FAMS), les comités sportifs à acquérir et mutualiser des matériels spécifiques. Et 150 000 € seront consacrés aux événements sportifs en 2013. La politique en faveur des sports nature sera poursuivie. Fin 2012, une dizaine de sites VTT, escalade, voile, baignade, et cyclotourisme ont été inscrits au Plan Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires (PDESI). En 2013, nous irons plus loin en partenariat avec les comités départementaux de sports nature. Enfin, nous accompagnerons, via le Fonds d’Aide au Sport pour Tous (FAST), l’organisation de camps d’été « sport nature en Côte-d'Or » pour des adolescents qui ne partent pas en vacances ». De quelle manière le Conseil Général accompagnera-t-il l'action culturelle ? « Nous adopterons un nouveau Schéma Départemental des Enseignements Artistiques (SDEA). Nous animerons le réseau des 28 écoles de musique du département. Cette politique, active depuis plus de 10 ans, concerne les territoires urbains et ruraux pour un budget d’environ 700 000 € par an. Au collège, deux dispositifs participent à l’éducation artistique des jeunes : l’école du spectateur avec « collège au… cinéma, théâtre, opéra », et les résidences artistiques dans les collèges. En 2012-2013, six résidences longues et 19 Parcours Starter seront organisés avec un budget de 162 000 €. » Côte-d’Or magazine I N°128 I Janvier-Février 2013 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :