[19] Corrèze Magazine n°140 oct/nov/déc 2018
[19] Corrèze Magazine n°140 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Corrèze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : sapeurs-pompiers, des missions et des métiers...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Environnement Environnement La transition écologique passe par la Corrèze Seul département, parmi les huit territoires retenus à l’échelle nationale pour expérimenter un Contrat de Transition Ecologique (CTE), la Corrèze a pour ambition de renouveler les façons de consommer, de produire et de travailler afin de se rapprocher d’une société décarbonnée. L’objectif du CTE est la création d’un nouveau modèle économique et social qui, tout en valorisant les ressources locales, renforcera l’attractivité du territoire et améliorera la qualité de vie des Corréziens. Avoir su concilier développement économique et préservation de l’environnement est une bonne base pour mener l’expérimentation, validée en décembre 2017 par l’Etat et présentée aux Corréziens lors d’une visite de Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la transition écologique. Quatre axes stratégiques Grâce à une large mobilisation des collectivités locales et des acteurs économiques, le Département a impulsé une véritable dynamique globale. Le CTE sera mis en place pour une durée de quatre ans et se développera autour de quatre axes stratégiques. Le déploiement des énergies renouvelables, notamment le photovoltaique, la méthanisation, l'hydroélectricité et l'hydrogène décarboné. La sobriété énergétique, qui impliquera de nombreux changements de pratiques, notamment dans l'habitat mais aussi en matière agricole, avec l'objectif de développer une agriculture biologique. De nouvelles mobilités, plus propres, seront promues à travers diverses actions, afin d'accompagner les Corréziens vers des façons de se déplacer durables (covoiturage, voitures électriques...). Le dernier axe concerne les nouvelles solidarités territoriales. Il s'appuiera notamment sur la valorisation des circuits courts afin de favoriser une liaison directe entre le consommateur et le producteur, pour assurer un revenu équitable à ce dernier. La bioversité sera également au menu de cet axe, avec, entre autres, la création d'une réserve départementale de biodiversité.
Les bénévoles des réseaux de convivialité mis à l'honneur Dans le cadre de sa politique de l'autonomie, le Conseil départemental et ses partenaires coordonnent un réseau de 120 bénévoles réalisant des visites de convivialité auprès des personnes âgées ou en situation de handicap. Cette coordination s'effectue en partenariat avec la Mutualité Sociale Agricole, la Carsat et l'association Familles Rurales, et permet à des personnes âgées ou en situation de handicap de recevoir régulièrement la visite d'un bénévole des réseaux Bavard'âge et Voisineurs. La formation des bénévoles est Assistants familiaux  : un métier au service des enfants La campagne mise en place au printemps dernier par le Département a déjà permis de recruter une douzaine d’assistants familiaux en 2018. Être assistant familial, c’est accueillir, jour et nuit, des enfants et des jeunes (jusqu’à 21 ans) confiés par le service de l’Aide Sociale à l’Enfance du Conseil départemental, dans le cadre de ses missions de protection de l’enfance. Il s’agit d’une prise en charge au quotidien (hébergement, nourriture, hygiène, santé, suivi scolaire, loisirs...) mais également de poser un cadre et des repères éducatifs, sans oublier un travail d’écoute et assurée par l'association Familles Rurales. À ce jour, 21 réseaux organisent leur action dans le cadre de comités locaux associant tous les acteurs de proximité de la lutte contre l'isolement, au premier rang desquels les Instances de Coordination de l'Autonomie. Afin de rendre hommage à cette d’observation. Travailleur social salarié du Conseil départemental, l’assistant familial bénéficie d’un contrat à durée indéterminée et perçoit un salaire mensuel variable selon le nombre d’enfants accueillis ainsi que des indemnités d’entretien pour subvenir aux besoins de l’enfant. Contact 05 55 93 73 52 pmi@correze.fr solidarité qui a fait ses preuves depuis 2008, le Département et ses partenaires ont souhaité mettre à l'honneur les bénévoles à l'Hôtel du Département, le 11 octobre dernier, dans le cadre de la Semaine bleue. Après avoir été accueillis par Sandrine Maurin, vice-présidente en charge des solidarités, les bénévoles ont pu assister à une conférence sur le don et l'écoute par l'association "Écoute et Soutien". Par la suite, Marilou Padilla- Ratelade, présidente de la Commission de la cohésion sociale, leur a remis une carte de bénévole en reconnaissance de leur engagement. Social Social 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :