[19] Corrèze Magazine n°140 oct/nov/déc 2018
[19] Corrèze Magazine n°140 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Corrèze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : sapeurs-pompiers, des missions et des métiers...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Dossier Dossier Personnel administratif Laure GERAUD Adjointe administrative principale 2 ème classe 14 ans d’ancienneté Pourquoi travailler au SDIS ? L’opportunité s’est présentée à moi alors que j’étais en recherche d’emploi et j’ai toujours eu envie de travailler au sein d’un service Ressources Humaines pour le côté relationnel. En quoi cette collectivité estelle différente ? Il y a 3 carrières à gérer  : sapeur-pompier professionnel, sapeur-pompier volontaire et personnels administratifs et techniques. La carrière de sapeur-pompier est un statut particulier. Il y a également le côté opérationnel. Nous sommes tous au service de la personne et notre but est de servir. Quelles qualités faut-il pour travailler avec des pompiers ? Côté humain, être à l’écoute, sens du relationnel, discrétion, respect de la hiérarchie et des grades. Colonel Franck TOURNIE Directeur du SDIS de la Corrèze « Le SDIS 19 est un acteur incontournable de l’aménagement de notre territoire. Que serait notre département sans ce service rendu à la population en tout lieu, à toute heure, 365 jours sur 365 ? Son haut potentiel opérationnel, ses compétences reconnues au travers de ses femmes et ses hommes, son organisation permettant le traitement des missions comme le secours à la personne, les incendies, les accidents de circulation et les opérations diverses font que, toutes les 30 minutes environ, les Corréziens ont besoin du SDIS et des hommes et des femmes qui le composent ». Sapeur-Pompier Volontaire Franck BOURBOUZE Chef du Centre d'incendie et de secours de Lapleau 18 ans d'ancienneté Pourquoi vous-êtes vous engagé ? Je n’avais pas forcément l’ambition de devenir sapeurpompier et lorsque le chef de centre d’incendie et de secours de Lapleau est venu vers moi, je lui ai fait part de mes doutes. Il m’a répondu qu’il n’y avait qu’une solution pour savoir si j’en étais capable... Voilà maintenant 18 ans que j’ai la réponse ! Pour vous, quelles sont les qualités nécessaires ? La qualité principale repose sur l’envie et la volonté de s’investir pleinement pour venir en aide aux hommes, femmes et enfants qui sont impactés par les terribles épreuves de la vie. La vraie force d’un engagement est basée sur cette volonté de combattre, sans relâche, les drames du quotidien. Les valeurs de courage, de dévouement et de discipline viennent, naturellement, par la suite, renforcer cette volonté. Sapeur-Pompier Volontaire Julie DEREUMAUX Chef d'équipe au CIS Soursac 4 ans d'ancienneté Pourquoi vous-êtes vous engagée ? Alors que j’avais l’envie et le besoin de donner de moimême, de mon temps, j’ai répondu favorablement, à l’invitation des sapeurspompiers de Soursac, à découvrir la caserne et son fonctionnement. Un vrai moment d’échanges et de partage qui m’a convaincue puisque je suis engagée depuis 4 années maintenant. Pour vous, quelles sont les qualités nécessaires ? Chaque personne qui s’engage a ses propres traits de caractère qu’elle peut utiliser à bon escient. En plus de cela, le respect, l’empathie, la capacité d’écoute, l’accomplissement du travail bien fait, la solidarité et la connaissance de ses limites sont des qualités indispensables dans l’exercice de la fonction. Sapeur-Pompier Professionnel Sébastien GONNY Chef d'agrès au CIS Brive 15 ans d'ancienneté Pourquoi vous-êtes vous engagé ? J’ai intégré le corps des sapeurs-pompiers à l’âge de 16 ans comme sapeur-pompier volontaire. Puis, j’ai passé le concours de sapeur-pompier professionnel. J’avais, me semble t-il, la vocation d’aider les autres. Pour vous, quelles sont les qualités nécessaires ? Il est nécessaire d’aimer le sport et le don de soi. Savoir réagir face à des situations inattendues en gardant son sang-froid est une qualité nécessaire au bon déroulement de nos missions.
Les numéros de téléphone d'urgence Le 112 est le numéro d’urgence européen. En Corrèze, ce sont les sapeurspompiers qui répondent 24 h/24. A partir d'un téléphone mobile, ce numéro présente de multiples avantages  : il peut être composé sans carte Sim, à partir d’un clavier verrouillé, il utilise le réseau d’un autre opérateur si nécessaire, il bénéficie d’un service traducteur et il est géolocalisable. 6,8 secondes en moyenne pour une réponse Chronologie d'une intervention 1 2 3 4 5 6 7 Appel des secours 1 275 accidents de la voie publique 1 485 opérations diverses Traitement de l'alerte par l'opérateur du SDIS Chiffres-clés EFFECTIFS EN CORRÈZE Professionnels  : 145 Volontaires  : 1 300 Administration  : 44 Jeunes sapeurs-pompiers  : 375 1 sapeur-pompier corrézien sur 5 est une femme Choix des moyens adaptés et disponibles Transmission de l'alerte au centre de secours 10 996 secours à la personne 987 incendies COÛTS DES MATÉRIELS Tenue de sapeur-pompier  : 1000 € Véhicule de secours d’aide aux victimes  : 80 000 € Camion citerne  : 250 000 € Engin de sauvetage avec échelle pivotante combinée (32 m)  : 600 000 € Déclenchement des sapeurs-pompiers 18 Départ des véhicules 14 743 interventions (2017) BUDGET Fonctionnement  : 20, 2 millions d'euros Investissement  : 7, 5 millions d'euros Arrivée sur les lieux 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :