[19] Corrèze Magazine n°106 fév 2013
[19] Corrèze Magazine n°106 fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°106 de fév 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Corrèze

  • Format : (230 x 301) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 8,0 Mo

  • Dans ce numéro : jeunes Corréziens en mission.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 ACTUALITÉ Quelques dates-clés• 1992 Création de la mission locale de Tulle, qui succède à la PAIO (Permanence d’accueil, d’information et d’orientation)• 1994 Création de l’Espace Jeune avec mise à disposition d’un agent ANPE• 1996 Lancement de l’atelier « environnement » qui devient en 1998 l’association Forêt• 1998 - Création d’un espace multimédia - Création d’un atelier CV - Mise en place du programme TRACE (Trajet d’accès à l’emploi) anniversaire 10 000 jeunes accompagnés en 20 ans La Mission locale de Tulle fête cette année ses 20 ans. Un moment commémoratif a été organisé au Conseil général, auquel a participé le président de l’Agence du service civique, Martin Hirsch. En 20 ans, la Mission locale de Tulle a répondu aux attentes de 10 000 jeunes en privilégiant l’individualisation de l’accompagnement.• 1999 - Création de l’atelier de lutte contre l’illétrisme avec le FJT Formation - Désignation de la Mission locale comme site expérimental national du logiciel Parcours 3• 2001 - Première Journée des jobs d’été• 2002 - Première intervention en milieu carcéral• 2009 - Expérimentation nationale relative au micro-crédit personnel pour les jeunes• 2010 -Participation au recrutement de 100 jeunes en CAE Passerelle•2011 - Mise en place et gestion du service civique• 2012 - Lancement des emplois d’avenir « Oui, nous revendiquons une aptitude à l’imagination pragmatique de professionnels de terrain. Oui, nous revendiquons une autonomie qui nous permette de coller à la réalité. Oui, nous ne voulons pas être de simples exécutants de programmes venus d’ailleurs, aussi pertinents soient-ils ». Le président de la Mission locale de Tulle, Arnaud Collignon, a trouvé les mots pour présenter le travail, les objectifs et l’ambition de la structure qu’il préside depuis de longues années. Devant de nombreux partenaires de la Mission locale, et après avoir rendu hommage aux directeurs successifs (Robert Peyrillou, Marie-France Boyer et Jean-Marc Seijo-Lopez), Arnaud Collignon a également dressé l’historique et le bilan de deux décennies de travail au bénéfice de l’insertion professionnelle. Invité à participer à cet anniversaire, le président de l’Agence du service civique (que la Mission locale concourt La grande famille de la Mission locale s’est réunie. à mettre en place en Corrèze), a souligné l’efficacité de la Mission locale de Tulle et son caractère innovant. « Ce qui a été fait à Tulle a été repris ailleurs. Vos expérimentations ont entraîné beaucoup de Missions locales. Je me réjouis de ce que vous avez initié ». Arnaud Collignon, président de la Mission locale a retracé deux décennies d’action pour l’emploi et l’insertion.
voeux « Une marque de fidélité à vous, à notre département » Renouant avec la tradition, le président de la République, François Hollande, est venu présenter ses voeux aux Corréziens. C’était dans la toute nouvelle salle de l’Auzelou, à Tulle. Près de 1 500 personnes étaient présentes pour cette cérémonie qui s’est déroulée dans un contexte international lourd, mais avec le sentiment harmonieux des retrouvailles. François Hollande a débuté son intervention en évoquant l’intervention militaire au Mali. « J’avais prévu ce rendez-vous des vœux de longue date mais je n’imaginais pas un contexte aussi lourd ». Enfin d’après-midi, à la préfecture, il a rencontré des militaires du 126 e RI de Brive. « 80 soldats sont déjà partis, 40 vont les rejoindre. Cela va durer le temps nécessaire pour que le terrorisme soit vaincu dans cette partie de l’Afrique ». « Cette cérémonie nous est particulière. Elle s’était interrompue cinq ans. Je veux reprendre cette tradition. J’ai une pensée pour Jacques Chirac et lui adresse mes voeux les plus affectueux », a ajouté le Président de la République. Alternant la politique nationale et la situation internationale avec des clins d’oeil à la Corrèze, le chef de l’Etat a déclaré que « l’année 2013 sera une année exigeante, ce sera celle du redressement. Il y a une dette record, une industrie affaiblie, un chômage en augmentation continue depuis deux ans. J’ai fixé la seule priorité : l’emploi. Le chef de l’Etat a renoué avec une tradition interrompue pendant cinq ans. Et un seul objectif : inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année ». Au fil de son discours, François Hollande a abordé de nombreux domaines qui concernaient directement les Corréziens. Extraits• A propos de la justice « Sans revenir sur la carte judiciaire, je suis favorable à la réouverture de plusieurs tribunaux de grande instance. J’ai demandé à la Garde des Sceaux d’étudier la possibilité de réouvrir 7 TGI dans 7 villes, dont Tulle. Les décisions seront bientôt connues, sur le seul critère de l’intérêt des justiciables ».• A propos de la santé « Aucun citoyen ne doit être à plus de 30 minutes d’une prise en charge d’urgence. Cette promesse sera tenue ».• A propos de l’agriculture « Notre agriculture est une richesse pour la France. La demande mondiale est en forte augmentation. C’est une opportunité considérable. ACTUALITÉ Il faut être solidaire à l’égard de l’élevage, nous devons garder une production animale ».• A propos de la ruralité « Il n’est pas question que les collectivités rurales soient les victimes de la nécessaire rigueur budgétaire. Aucun département rural n’aura en 2013 une dotation inférieure à 2012 ».• A propos de la France « La France a la natalité la plus forte d’Europe. Nous serons 71 millions d’habitants en 2030. C’est un capital pour notre pays. A nous de le mettre en valeur. Nous devons faire les investissements qui permettront de préparer la France à son avenir. J’ai demandé au gouvernement de préparer cette stratégie ».• A propos de la Corrèze « J’ai confiance dans notre capacité de rassembler. La Corrèze en est une belle illustration : malgré toutes nos différences nous devons, au bout du compte, nous réunir face au défi qui nous attend. C’est tout le sens de ces vœux d’unité que je souhaite aux Corréziens et aux Français ».• A propos de la Corrèze (2) « Ces vœux sont une marque de fidélité à vous, à notre département. C’est aussi une marque de l’amitié indéfectible qui nous lie pour longtemps. Je vous connais tous individuellement. Je sais que dans cette crise, y compris avec des menaces internationales, je peux compter sur vous. Après son discours, François Hollande est venu retrouver ses amis corréziens. 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :