[18] Cher magazine n°36 mai/jun 2012
[18] Cher magazine n°36 mai/jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de mai/jun 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cher

  • Format : (215 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : destination Berry... des vacances autrement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 tourisme dossier Des habitants ambassade Le village des Roulottes du Berry, composé de 50 roulottes (dont 3 adaptées aux personnes à mobilité réduite), bénéficie pleinement de son implantation au cœur DU Parc de nature et de loisirs du Pôle du cheval et de l’âne à Lignières. Un site idéal pour des séjours en famille, entre amis comme pour des séminaires d’entreprises. 826 078 C’est le nombre total de nuitées vendues en 2011 dans le Cher par les hôtels, campings, gîtes de France, hébergements collectifs et insolites (hors chambres d’hôtes). chermagazine| n°36 | mai-juin 2012 Tout est prêt pour faire découvrir et apprécier aux touristes les richesses du pays où l’on vit. La saison touristique s’annonce d’autant plus prometteuse dans le Berry et le Cher que tout est « au top » pour accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions. Les sites appartenant au Conseil général qui investit et persévère depuis plus de dix ans dans une politique dynamique en ce domaine sont fin prêts. C’est le cas, entre autres, du Pôle du cheval et de l’âne à Lignières, du Pôle des étoiles à Nançay, de l’Espace métal à Grossouvre, du parcours de la Loire à vélo et de la base de loisirs de Goule qui jalonnent le territoire aux côtés des incontournables pépites historiques, culturelles, naturelles que recèle le Cher (voir infographie ci-après). Associés en réseau autour d’une charte de qualité et de l’identité « Berry Province », les professionnels du tourisme coopèrent avec les institutions publiques telles que l’Agence de développement touristique du Cher. Ils proposent des hébergements diversifiés, de courts ou longs séjours, ainsi qu’une palette plus large de services. Les atouts ne manquent pas pour un développement du tourisme. Le département peut pleinement profiter à la fois de sa position centrale sur le territoire national, de sa proximité avec l’Île-de-France. Mais aussi des changements intervenus dans les modes de vie, de vacances et de repos, dans la durée du temps de travail. Les aspirations du grand public évoluent. Aujourd’hui les destinations campagne pour un tourisme vert, un tourisme vrai où chacun peut se ressourcer, découvrir la douceur de vivre et l’authenticité, sont bien plus recherchées. Avec la variété de ses paysages, la richesse de son patrimoine architectural et historique, avec ses atouts gastronomiques et vinicoles, ses loisirs, le Cher répond parfaitement à ces exigences nouvelles de qualité et de mieux-être. Un regain aussi pour l’emploi local Le Cher et l’ensemble du Berry touristique gagnent progressivement en image et en notoriété. Il est possible d’aller bien plus loin encore. Les campagnes de promotion vers l’extérieur sont indispensables mais les meilleurs ambassadeurs ne sont-ils pas les habitants du Cher eux-mêmes ? C’est pourquoi, chacun peut s’approprier les atouts que recèle son département.
urs de leur département C’est aussi l’occasion souvent de redécouvrir son propre territoire. Il y a toujours du plaisir et de la fierté à faire découvrir à sa famille et à ses amis le pays où l’on aime vivre. Les dix-neuf offices de tourisme et syndicats d’initiative répartis sur tout le territoire départemental où l’on peut disposer de toutes les informations, les documentations et services souhaités sont tout autant ouverts à la population locale qu’aux visiteurs. À travers l’hôtellerie, la restauration, les services et les loisirs, le développement du tourisme assure aussi un regain d’activité économique utile au département et à ses habitants. Des milliers d’emplois maintenus et créés en dépendent. Pour ne choisir que trois exemples parmi d’autres : vingt-neuf personnes dont vingt-deux contrats salariés directs travaillent au Pôle du cheval et de l’âne, vingt-deux personnes à la base de loisirs de Goule, cinq au Pôle des étoiles. Alain Raynal Zoom sur… Où se renseigner ? Sur le site Internet http://berryprovince.com Auprès des dix-neuf offices de tourisme et syndicats d’initiative 4 000 C’est le nombre total d’emplois, dont 2 000 directs, induits par les activités liées au tourisme dans le Cher. Une soixantaine d’emplois directs ont été créés grâce aux investissements du Conseil général pour sa politique des pôles. Destination Berry Province ! Le Cher et l’Indre associent depuis une quinzaine d’années leurs savoir-faire et leurs moyens pour faire connaître les riches atouts touristiques du Berry, nom de l’ancienne province qui recouvre les deux départements. Un nouveau pas a été franchi en 2010 avec la création de l’identité « Berry Province ». Grâce à ce rappel historique dans la mémoire collective, à une identité mieux repérée et une image valorisée bien au-delà de la région, l’attractivité touristique du territoire en sort renforcée. « Le Berry évoque et rappelle un passé historique prestigieux, un terroir où la douceur de vivre est préservée », assure Ludovic Azuar, directeur de l’Agence de développement touristique du Cher, pour qui « Berry Province » permet aussi de mieux se démarquer. Le site Internet http://berryprovince.com offre une palette extrêmement diversifiée et complète d’information sur l’ensemble des destinations et filières touristiques ainsi que des services proposés dans le Berry. questions à Pascal Méreau, vice-président du Conseil général en charge du tourisme « Un fort soutien à l’économie » dossier 11 Pourquoi le Cher a-t-il toutes ses chances dans le développement touristique ? Pascal Méreau : Le tourisme se développe aujourd’hui vers de nouvelles tendances avec le « slow tourisme », le tourisme vert et l’antitourisme de masse, qui sont en phase avec nos destinations et l’identité « Berry Province » qui privilégient la nature, le patrimoine, l’authenticité, l’accueil privilégié pour une sorte de retour au bien-vivre. Nous avons la chance d’être dans une position géographique centrale avec un très grand nombre de visiteurs et de touristes qui viennent de la région parisienne. Le contexte géopolitique et économique actuel incite le public à choisir des destinations plus proches. Ce qui favorise aussi le Cher avec ses formules de courts séjours. Enfin, nos atouts sont valorisés grâce aux investissements du Conseil général qui travaille depuis plus d’une dizaine d’années à un véritable maillage du territoire avec sa politique de développement de pôles touristiques. Aujourd’hui les Berrichons voient d’un meilleur œil leur département et les potentialités qu’il recèle. Peut-on juger de l’impact réel sur l’activité économique ? P.M. : Les chiffres communiqués par l’Observatoire du tourisme et les professionnels confirment que le tourisme, avec quatre mille emplois directs et indirects et 230 millions d’euros dans l’année de retombées financières, toutes activités confondues, constitue un soutien fort à l’activité économique et à l’attractivité du territoire. Tout cela concourt à la notoriété, à la bonne image du département. chermagazine| n°36 | mai-juin 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :