[18] Cher magazine n°17 jan/fév/mar 2020
[18] Cher magazine n°17 jan/fév/mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de jan/fév/mar 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cher

  • Format : (215 x 270) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : stop à l'agribashing, le département du cher s'engage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Depuis la réforme territoriale de 2015, le canton compte désormais 15 communes. Il est formé des anciens cantons de Mehun-sur-Yèvre et Lury-sur-Arnon. Il appartient à deux Communautés de Communes  : Bourges Plus et Cœur de Berry. 1 n Le château de Mehun-sur-Yèvre 2 n La Villa Quincy 3 n La réfection de la RD68 entre Lury-sur-Arnon et Chéry 16 4 n Le Beffroi de Mehun-sur-Yèvre 5 n Les fresques de l’église romane de Brinay LE CHER CHIFFRES CLÉS 19 081 habitants 1 Collège 1 Maison de santé pluridisciplinaire 2 Centres d’incendie et de secours 2 Ehpad 1 Marpa 2 Communautés de Communes 15 Communes LE JOURNAL DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL 1 À LA RENCONTRE DU CANTON DE MEHUN-SUR-YEVRE 4 2 5 3 Mehun-sur-Yèvre Situé entre Bourges et Vierzon, le canton de Mehun-sur-Yèvre apparaît comme un maillon indispensable dans l’équilibre territorial. Place importante de l’économie départementale, le canton a su conserver et développer ses atouts touristiques et naturels en valorisant notamment le vignoble du Quincy. MEHUN, PLACE FORTE DE L’HISTOIRE DU BERRY Mehun-sur-Yèvre, c’est avant tout la ville du roi Charles VII, d’Agnès Sorel et de Jeanne d’Arc. Elle y reçut ses lettres d’anoblissement en décembre 1429, avant de partir vers Reims. À ce titre, la ville acquiert une place particulière dans l’Histoire du Berry et conserve aujourd’hui encore cet aspect si unique. Elle est tournée vers un avenir prometteur, avec notamment la toute récente revitalisation du centre-ville. UNE ATTRACTIVITÉ TOURISTIQUE AFFIRMÉE Le canton bénéficie d’un patrimoine bâti riche et diversifié. Vous pouvez y admirer entre autres, les deux tours des anciennes fortifications à Lury-sur-Arnon, les fresques colorées et rares de l’église romane de Brinay connue au-delà des frontières berrichonnes, l’abbaye bénédictine Saint-Martin-de-Massay, qui appartient au réseau des sites clunisiens comme la commune de Chéry. Le canton accueille également les tronçons aménagés du Canal de Berry à Vélo pour s’intégrer pleinement dans l’expansion du « slow tourisme » du département.
À LA RENCONTRE SOPHIE BERTRAND Conseillère départementale du canton Vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’enfance et de la famille BRUNO MEUNIER Conseiller départemental du canton 1er vice-président du SDIS UNE ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE FLORISSANTE Mais le territoire, c’est aussi une activité agricole centrée sur les grandes cultures et la viticulture. Le canton a le privilège de regrouper deux AOC du Val de Loire qui ne cessent de se faire connaître  : Reuilly et Quincy. Vous pourrez découvrir ce patrimoine à la Villa Quincy qui présente un espace scénographique interactif sur l’histoire et les saveurs de ce vin. Les Vignes en fête, cuvée 2018, ont mis en exergue ce patrimoine que le Conseil départemental soutient et accompagne pour répondre aux évolutions du marché mondial. Le canton est aussi réputé depuis longtemps pour sa porcelaine. Le Pôle de la porcelaine à Mehun-sur-Yèvre, qui regroupe des grands noms de cette activité, maintient ce savoir-faire qui s’expose aujourd’hui sur les plus grandes tables de France. Le Conseil départemental sera toujours un partenaire incontournable à la pérennisation sur notre territoire de ces activités industrielles qui font désormais partie intégrantes du paysage économique du Cher. LE SAVIEZ-VOUS ? Jeanne d’Arc est aussi passée à Mehun-sur-Yèvre. Elle y arrive vers la fin d’octobre 1429 et est anoblie par le roi Charles VII au château, le 29 décembre de la même année. Elle logeait dans l’une des maisons de Renault Thierry, alors chirurgien du Roi. Selon la légende, cette maison serait l’actuel hôtel Charles VII. Jeanne d’Arc quitte définitivement Mehun au Printemps 1430 pour de nouveaux combats. 6 n Le Canal de Berry 7 n L’école de Méreau 8 n Le vignoble de Quincy 6 7 8 CONVERSATION CROISÉE SOPHIE BERTRAND & BRUNO MEUNIER n QUE REPRÉSENTE POUR VOUS LE CANTON DE MEHUN-SUR-YÈVRE ? SB et BM  : C’est un territoire qui compte dans l’Histoire du Berry et l’Histoire de France. Nous tentons chaque jour, sans rester nostalgique, de nous servir de ce passé pour imaginer un avenir prometteur à ce territoire à cheval sur deux Communautés de Communes. n QUELLES SONT VOS ACTIONS AU DÉPARTEMENT ? SB  : Vice-présidente en charge de l’enfance et de la famille, j’observe avec inquiétude la légère augmentation des placements, des aides éducatives à domicile et en milieu ouvert. Ce sont des problématiques complexes mais c’est aussi cela le rôle de la Collectivité, d’être chaque jour aux côtés des plus fragiles et ce dès la naissance. BM  : Président du SDIS pendant trois ans, j’ai œuvré pour le Schéma départemental d’analyse et de couverture du risque (SDACR) et tenté de mutualiser certains services entre le SDIS et le Conseil départemental. Toujours à la recherche d’économie pour assurer une gestion saine de la Collectivité, je continuerai à promouvoir ces coopérations indispensables entre nos services. n EN DEUX MOTS, COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS VOTRE BINÔME ? SB et BM  : Nous sommes complémentaires et très présents sur notre territoire, chacun dans notre rôle. Il a fallu s’apprivoiser et trouver justement une façon de travailler pour être le plus utile et le plus efficace pour notre territoire et ceux qui y habitent et travaillent. À LA RENCONTRE 17 DÉCEMBRE 2019/NUMÉRO 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :