[18] Cher magazine n°16 oct/nov/déc 2019
[18] Cher magazine n°16 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cher

  • Format : (215 x 270) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : un département connecté au présent pour un avenir innovant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LE CHER 12LE JOURNAL DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DOSSIER ZOOM SUR LE DÉPARTEMENT À L’ASSAUT DES ZONES BLANCHES En septembre 2018, le Gouvernement, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et les opérateurs mobiles ont signé un accord historique en matière de téléphonie mobile. L’enjeu est de réduire la fracture numérique en accélérant la couverture numérique sur l’ensemble du territoire Dans cet accord, plusieurs engagements sont pris par les opérateurs mobiles  : Améliorer la qualité de réception sur l’ensemble du territoire ; Généraliser la réception 4G sur l’ensemble du territoire d’ici fin 2020 ; Améliorer la couverture des axes de transports prioritaires  : d’ici 2020 pour les axes routiers et d’ici 2025 pour le réseau ferré régional ; Assurer une couverture mobile de qualité dans les zones non ou mal couvertes. Dans ce cadre, chaque opérateur s’engage à construire au moins 5 000 nouveaux sites sur tout le territoire. Améliorer la couverture téléphonique à l’intérieur des bâtiments. Pour faciliter la mission des opérateurs mobiles, le Gouvernement a demandé aux Collectivités territoriales de s’associer à la démarche. Dans le Cher, un groupe de travail, piloté par la Préfecture et le Département, a pour mission de choisir les sites prioritaires qui bénéficieront de nouvelles constructions par les opérateurs. Un quota de six sites a été défini par le Gouvernement pour 2019 et cinq pour 2020. Afin de sélectionner le plus justement possible les sites prioritaires, le groupe de travail a établi des critères d’analyse  : la couverture théorique fournie par les opérateurs ; les remontées des élus locaux ; l’intérêt touristique de certains sites départementaux. Ces critères ont permis de dresser une liste d’une centaine de sites répondant aux besoins d’amélioration de couverture. Parmi ceuxci, les six premiers sites à couvrir en 2019 ont pu être recensés. Il s’agit des communes de Ménétréol-sur-Sauldre, Sainte-Montaine, Morlac, Veaugues, Meillant et Sidiailles. Afin d’objectiver les décisions pour les futurs sites à couvrir, le Conseil départemental va mobiliser ses agents des routes sur tout le département. Ils réaliseront des relevés autonomes de couverture et de qualité de service des réseaux mobiles grâce à des mallettes de mesure embarquées dans leurs véhicules de patrouille. Les résultats permettront de disposer d’un état des lieux clair et indépendant de la couverture des réseaux des quatre opérateurs. Ce diagnostic affinera les données disponibles et permettra ainsi de classer les sites prioritaires de manière plus pertinente. Le Conseil départemental poursuit ses investissements pour assurer aux habitants des liaisons mobiles et des services très haut débit modernes attractifs et dynamiques. Le Cher, un département connecté.
TALENTS DU CHER LES MARAIS DE BOURGES UN POUMON VERT À DÉCOUVRIR Une pause nature en plein cœur de Bourges, ça vous tente ? Alors direction les Marais de Bourges, un véritable paradis de verdure ! UN PEU D’HISTOIRE Jules César avait écrit combien il lui avait été difficile de conquérir Avaricum (ancien nom de Bourges) eu égard ses marécages. Les premiers travaux dans ces marécages remonteraient au VII e siècle sous le patronage de communautés religieuses. En 1640, la ville vend ces terrains à des maraîchers qui alimenteront, des siècles durant, la ville en nourriture. C’est la naissance des Marais comme nous les connaissons aujourd’hui. Ils s’inscrivent dorénavant dans le paysage urbain, se trouvant à 10 minutes à pied du centre-ville. Véritable éden, nous y trouvons des potagers entretenus et des terrains de détente. Un endroit à la fois calme et reposant, qui invite à la contemplation et à la rêverie. CHIFFRES CLÉS 135 hectares 1 500 parcelles environ réparties en 27 quartiers Plus de 1000 propriétaires 34 km de rivières LE SAVIEZ-VOUS ? Les « plates » sont les embarcations à fond plat utilisées pour se déplacer dans les Marais. On avance à la force du poignet par de longues perches en bambou (ou en métal). LES MARAIS AUJOURD’HUI Depuis 2003, les Marais sont classés « Patrimoine environnemental remarquable ». Deux associations, regroupant une partie des usagers des Marais, contribuent à leur sauvegarde et protection, leur mise en valeur, leur entretien et leur animation. Le maintien de ce fragile écosystème nécessite un travail permanent sans lequel les Marais cultivés retourneraient aux marécages. Une étude va être initiée pour pouvoir classer, un jour, ces marais en Espace naturel sensible. Renseignements  : Association des Maraîchers de Bourges au 06 07 37 68 36 Patrimoine Marais au 06 43 84 69 86 FÊTE DES MARAIS C’est à la fin de l’été, au moment de la Saint-Fiacre, patron des jardiniers, que les Marais sont sous les feux des projecteurs pour un week-end plein de joie et de de bonne humeur. Cet événement est organisé depuis 37 ans par Patrimoine Marais. TALENTS DU CHER 13 OCTOBRE 2019/NUMÉRO 16



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :