[17] La Charente Maritime n°74 mar/avr/mai 2020
[17] La Charente Maritime n°74 mar/avr/mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de mar/avr/mai 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Charente Maritime

  • Format : (195 x 275) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 30,7 Mo

  • Dans ce numéro : plan patrimoine, un engagement fort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
MAGAZINE DE LA CHARENTE-MARITIME #74 MARS 2020 30 g Tribunes etir - SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS Mickaél Vallet Conseiller départemental du canton de Marennes L'aide à domicile  : une priorité sous-estimée Les solidarités sont la première compétence du Département. Dotée d'une fiscalité dynamique, notre collectivité doit pourtant se donner les moyens de ses ambitions. L'aide à domicile doit être une priorité. Nous connaissons un vieillissement de la population supérieur à celui de la Région et de la France. En 2015, l'indice de vieillissement est de 117,5 en Charente-Maritime contre 99,5 en Nouvelle-Aquitaine et 76,4 en Métropole. Quant aux personnes en situation de handicap, l'augmentation est plus forte en Charente-Maritime que dans la région, notamment pour les bénéficiaires de l'AAH. L'aide à domicile représente, en 2016, plus de 2,6 M d'heures de travail, en hausse constante chaque année. ENSEMBLE POUR LA CHARENTE-MARITIME Marylise Fleuret-Pagnoux, in Conseillère départementale AI du canton La Rochelle 1 La prévention spécialisée doit être une priorité Dans des quartiers rochelais tels que Mireuil, Port Neuf ou Villeneuve-les-Salines, la problématique la plus sensible porte sur les rassemblements de jeunes mineurs livrés à eux-mêmes. Les « éducateurs de rue » sont les plus efficaces pour lutter contre la délinquance et les conduites à risques. Il est inconcevable de se désengager d'une responsabilité aussi importante. Surtout à une période où plus que jamais, la République ne doit délaisser aucun territoire ni aucun citoyen. Le sentiment d'abandon peut en effet conduire à toute forme de radicalité. Nous demandons au Département une plus grande présence humaine auprès de nos jeunes et dans nos quartiers, avec un soutien financier plus fort aux acteurs de la prévention spécialisée. Il est plus qu'urgent d'agir. Une question qui touche tous les Charentais-Maritimes Sans une aide départementale correcte, les tarifs sont prohibitifs pour les familles. Notre groupe a obtenu en 2019, après de nombreuses interpellations en séance publique, une revalorisation de l'aide départementale pour les services d'aide à domicile. Pour 2020, le Département a accepté de réévaluer légèrement (+1,23%) le tarif horaire pour soutenir les structures. Beaucoup reste à faire, notamment sur la rémunération et les conditions de travail des personnels intervenant comme aides à domicile. Nous serons très attentifs aux dispositions du projet de loi « Grand Âge et Autonomie » qui devrait arriver au Parlement cette année et de la manière dont s'en saisira notre collectivité. Président du groupe Ensemble pour la Charente- Maritime Pascal Ferchaud ÉLUS DU GROUPE PAR CANTON La Rochelle 1 Marylise Fleuret-Pagnoux La Rochelle 2 Dominique Guégo Saujon Pascal Ferchaud & Ghislaine Guillen HUMANISTES RÉPUBLICAINS Nadège Désir, Conseillère départementale du canton La Rochelle 3 Président du groupe Socialistes et Républicains  : Mickaël Vallet ÉLUS DU GROUPE, PAR CANTON Aytré Guy Denier & Martine Villenave Chaniers Fabrice Barusseau & Corinne Étourneau La Jarrie David Baudon & Line Lafougère Marans Karine Dupraz & Denis Petit Marennes Michèle Bazin & Mickaél Vallet Saintes Christophe Dourthe & Brigitte Favreau Pour une politique départementale au plus près des besoins des Charentais-Maritimes Nous vous souhaitons nos vœux de bonheur et d'apaisement pour 2020. Le climat social est tendu dans notre pays et cela montre le fossé qui s'est creusé entre les politiques et la population. Afin d'éviter cette rupture, nous voulons encourager le Département dans le maintien de son soutien aux associations. Nous restons, cependant, toujours dans l'attente d'une vraie proposition pour nos quartiers prioritaires. Nous espérons que le Département de la Charente-Maritime sera au rendez-vous sur la prévention spécialisée tout en tenant compte des spécificités de chaque territoire. Présidente du groupe Humanistes républicains  : Nadège Désir ÉLUS DU GROUPE PAR CANTON La Rochelle 1 Pierre Malbosc La Rochelle 2 Patricia Friou La Rochelle 3 Nadège Désir & Pierre Robin
5 1anie C haigneau o C MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE Jean-Marie Roustit Vice-Président du Département Conseiller départemental du canton de Matha Très haut débit  : dynamique d'avenir pour notre territoire Le Département, sous l'impulsion de Dominique Bussereau, est mobilisé depuis 2015 sur le déploiement du Très Haut Débit, levier de développement économique et d'attractivité pour la Charente-Maritime. Une délégation de service public a été accordée à l'opérateur Orange pour déployer la fibre en Charente-Maritime. Charente-Maritime Très Haut Débit, filiale à 100% d'Orange, est chargée de cette mission. Aujourd'hui, ce sont déjà plus de 52 500 logements, entreprises et collectivités qui ont été raccordés au Très Haut Débit. L'objectif est de construire 270 000 prises Ftth (Fibre optique jusqu'au domicile) d'ici fin 2022. Ainsi, 100% des zones non couvertes par les opérateurs privés le seront par la puissance publique en 2022. Un investissement global de 326,5 millions d'euros, qui permet tilt MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE Michel Doublet Vice-Président du Département Conseiller départemental du canton de Saint-Porchaire Le Département, acteur des solidarités territoriales Dans le cadre de ses compétences optionnelles, le Département a depuis de nombreuses années, mis en place cinq fonds lui permettant d'intervenir sur les aménagements et les équipements des communes de moins de 5 000 habitants. Le fonds de revitalisation des bourgs, le fonds d'aide aux constructions scolaires du 1er degré, le fonds d'aide à l'équipement touristique, le fonds d'aide aux logements locatifs à loyer libre et le fonds départemental d'aide au titre des investissements de la défense contre l'incendie participent à notre volonté politique d'améliorer toujours plus le cadre de vie des habitants notamment en milieu rural. En 2019, 512 dossiers ont été examinés par le Département dans le cadre de ces politiques représentant un engagement financier de 8,5 M € . également de générer plus de 450 emplois directs par an. Grâce à l'arrivée du Très Haut Débit, tous les Charentais-Maritimes vont avoir la possibilité de recevoir une connexion internet plus performante, plus rapide avec de nouveaux services en ligne comme par exemple la télévision par numérique, la télémédecine, les loisirs en ligne ou encore pratiquer le télétravail... Les entreprises pourront accéder et développer de nouveaux services. D'ici fin 2022, tous les foyers de Charente-Maritime, même les plus isolés, auront la possibilité de souscrire à un abonnement à la fibre auprès du fournisseur d'accès internet de leur choix. La Charente-Maritime est d'ores et déjà l'un des Départements de France les plus dynamiques dans ce domaine. Pour les communes de moins de 1000 habitants qui disposent de peu de moyens, le Département a relevé ses taux de subvention. Concrètement, le Département met particulièrement l'accent sur le maintien des services de proximité, la modernisation des salles communales, les aménagements des centres-bourgs, des structures sportives ou culturelles et bien sûr des locaux scolaires. Premier acteur des solidarités, le Département est le maillon indispensable pour assurer les services essentiels aux Charentais-Maritimes. Les aides aux communes en Charente-Maritime nettement supérieures à celles accordées par les Départements limitrophes confortent notre volonté d'un aménagement équilibré du territoire et de la ruralité. Tribunes Président du groupe Majorité Départementale  : Dominique Bussereau ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE, PAR CANTON Châtelaillon-Plage Sylvie Marcilly & Stéphane Villain Île d'Oléron Michel Parent & Dominique Rabelle Île de Ré Lionel Quillet & Gisèle Vergnon Jonzac Christophe Cabri & Chantal Guimberteau Lagord Christian Fallourd & Évelyne Ferrand Matha Corinne Imbert & Jean-Marie Roustit Pons Marie-Christine Bureau & Bernard Louis-Joseph Rochefort Caroline Campodarve-Puente & Gérard Pons Royan Dominique Bussereau & Marie-Pierre Quentin Saint-Jean-d'Angély Caroline Aloé & Jean-Claude Godineau Saint-Porchaire Michel Doublet & Brigitte Seguin Saintonge-Estuaire Loïc Girard & Françoise de Roffignac Surgères Catherine Desprez & Gilles Gay Thénac Alexandre Grenot & Sylvie Mercier Tonnay-Charente Christian Branger & Marie-Chantal Perier La Tremblade Fabienne Labarrière & Jean-Pierre Tallieu Les Trois Monts Brigitte Rokvam & Bernard Seguin Contact  : majorite@charente-maritime.fr MAGAZINE DE LA CHARENTE-MARITIME #74 MARS 2020 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :