[17] La Charente Maritime n°71 jun/jui/aoû 2019
[17] La Charente Maritime n°71 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°71 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Charente Maritime

  • Format : (195 x 275) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 23,3 Mo

  • Dans ce numéro : Fort Boyard fête ses 30 ans !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
MAGAZINE DE LA CHARENTE-MARITIME #71 JUILLET 2019 30 H Tribunes Président du groupe Socialistes et Républicains  : Mickaël Vallet ÉLUS DU GROUPE, PAR CANTON Aytré Guy Denier & Martine Villenave Chaniers Fabrice Barusseau & Corinne Étourneau La Jarrie David Baudon & Line Lafougère Marans Karine Dupraz & Denis Petit Marennes Michèle Bazin & Mickaël Vallet Saintes Christophe Dourthe & Brigitte Favreau Président du groupe Alternative radicalement républicaine  : Pascal Ferchaud ÉLUS DU GROUPE, PAR CANTON La Rochelle 1 Marylise Fleuret-Pagnoux & Pierre Malbosc La Rochelle 2 Patricia Friou & Dominique Guégo La Rochelle 3 Nadège Désir & Pierre Robin Saujon Ghislaine Guillen & Pascal Ferchaud Pascal Baudry C Pascal Baudry Pascal Baudry Pascal Baudry 114 SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS Karine Dupraz Conseillère départementale du canton de Marans Pour une énergie territorialisée et citoyenne À l’échelle de la région Nouvelle-Aquitaine, la Charente-Maritime (troisième population régionale) est le troisième département consommateur d’énergie, le quatrième émetteur de gaz à effet de serre (GES) mais le sixième contributeur en matière de production d’énergie renouvelable. En effet, les énergies renouvelables consommées par notre département représentent 18,6%, ce qui est mieux que la moyenne nationale (16%) mais reste en deçà de la moyenne régionale (23,1%). Notre dépendance aux énergies fossiles demeure forte. Favoriser le mix énergétique Ces données de l’AREC (Agence Régionale d’Évaluation environnement et Climat) montrent les choix énergétiques à réaliser. Il s’agit d’atteindre la sobriété énergétique ALTERNATIVE RADICALEMENT RÉPUBLICAINE Pascal Ferchaud Conseiller départemental du canton de Saujon De l’éolien partout, n’importe comment  : non. Mais de l’éolien  : oui. Nous interpellons souvent l’Assemblée départementale pour que notre première mission, la solidarité, soit notre première priorité. Nous disons aussi qu’à l’urgence sociale s’ajoute l’urgence environnementale. Le Département, par ses compétences, a les moyens d’agir sur ces deux priorités qui touchent le quotidien de nos concitoyens et l’avenir de nos enfants. Que peut-il y avoir de plus prioritaire ? Pour ces raisons, nous sommes favorables à l’élaboration d’un schéma départemental de développement durable. Pour être à la hauteur des enjeux, ce schéma ne devra manquer ni de courage, ni de volontarisme. Il manque cependant déjà de cohérence puisqu’il est amputé de l’apport de l’éolien et ne fait aucune mention de la nécessaire régression de l'utilisation des pesticides dans notre département. L'éolien ne doit bien évidemment pas être une et le mix énergétique (biomasse, biocarburant, solaire, hydrogène voire éolien) afin de limiter la dépendance aux énergies fossiles et réduire les GES. Lors de la dernière session, les élus ont approuvé une étude de deux ans portant sur l’élaboration d’un schéma de développement durable dans lequel s’inscrirait notamment le mix énergétique mais dont les contours restent, pour le moment, très flous. Sobriété énergétique et production d’énergies sont l’affaire de tous, communautés de communes ou d’agglomération, département mais aussi citoyens. Soyons audacieux, osons exploiter tous les potentiels du département et soutenons les démarches associatives et collectives pour aller vers une énergie territorialisée et citoyenne. solution unique, mais doit s'intégrer dans le mix énergétique. Nous devons par contre mieux nous saisir des problématiques soulevées par cette production d'énergie alternative. Au plan géographique, c’est bien définir les critères pour évaluer la pertinence des implantations  : couloirs de vents, couloirs migratoires, couloirs aériens, Espaces Naturels Sensibles et Natura 2000, périmètre éloigné des habitations, sont des critères évidents. Il peut y en avoir d’autres. Au plan économique, c’est laisser moins de place aux seuls projets industriels fondés par une société privée. Pas seulement pour l’éolien d’ailleurs, puisque de plus en plus, des initiatives du type SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) se montent sur l’ensemble des énergies renouvelables. Nos concitoyens se mobilisent. Aidons-les. Aidons-nous.
Pascal Baudry C Pascal Baudry Pascal Baudry Pascal Baudry MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE Catherine Desprez Vice-Présidente du Conseil départemental Présidente du Syndicat mixte des aéroports Une nouvelle politique aéroportuaire MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE Stéphane Villain Vice-Président du Conseil départemental Président de Charentes Tourisme La Culture pour tous en Charente-Maritime Depuis de nombreuses années, le Département développe une politique volontariste et dynamique de diffusion et d’animation culturelles. En 2019, le Département y consacre un budget de plus de 6 M € . Notre collectivité soutient financièrement chaque année, plus de 300 associations et structures culturelles. Avec le Fonds d’aide à la diffusion culturelle en milieu rural, nous proposons un catalogue de 140 spectacles en assumant une prise en charge à 50% dans les communes de moins de 5 000 habitants. En 2018, nous avons ainsi accompagné 111 représentations dans 76 communes. Le Département est un partenaire reconnu de la diffusion culturelle partout en Charente-Maritime. À l’automne prochain, nous proposerons un chèque « culture » destiné aux collégiens de troisième dans le but de rendre la culture plus accessible. Le Syndicat mixte des aéroports de La Rochelle-Île de Ré et Rochefort-Charente-Maritime est créé depuis le 1er janvier dernier. Il regroupe le Département de la Charente-Maritime, la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agglomération de La Rochelle, la Communauté de Communes de l’Île de Ré, l’Agglomération de Rochefort et la Chambre de Commerce et d’industrie de La Rochelle. Compte tenu du contexte économique et de l’évolution du trafic aérien, le Département avait proposé dès 2015, la création d’une structure réunissant les plateformes aéroportuaires de La Rochelle-Ré et Rochefort-Charente-Maritime. L’objectif est d’optimiser le fonctionnement, de mutualiser les investissements et de développer les complémentarités des deux sites. Le Département a ainsi voté pour 2019, une contribution de 1,1 million d’euros en faveur du Syndicat Mixte. Plus de 240 000 passagers La Charente-Maritime, deuxième destination touristique en France se donne ainsi les moyens de développer le trafic aérien indispensable au désenclavement du territoire et à son développement économique. Avec 240 154 passagers en 2018 et une progression de 8,44% par rapport à 2017, l’aéroport de La Rochelle-Ré enregistre une croissance supérieure à la moyenne nationale. 5 compagnies proposent 17 lignes régulières en haute saison. Les retombées économiques sont évaluées à 70 millions d'euros. Avec cette nouvelle organisation, le Département marque sa volonté de développer la Charente-Maritime, de contribuer à son attractivité et d’y soutenir l’emploi. « Sites en Scène », 25 e édition Festif, créatif, culturel et ouvert à tous, le Département, acteur incontournable lance sa 25 e édition des « Sites en Scène ». Dispositif majeur, ce festival initié par le Département propose en 2019, plus de 90 spectacles de grande qualité  : danse, théâtre, humour, arts de la rue, concerts, parades et bien sûr, pyrotechnie à couper le souffle… Du 21 juin au 29 septembre, 25 sites remarquables seront ainsi mis en valeur. Ce rendez-vous permet aux spectateurs toujours plus nombreux, de s'émerveiller et de voyager en son et en lumière dans un cadre patrimonial d’exception. Parce que la culture est essentielle en Charente-Maritime, deuxième département touristique de France, nous participons à l’égal accès de tous à la culture. Tribunes Président du groupe Majorité Départementale  : Dominique Bussereau ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE, PAR CANTON Châtelaillon-Plage Sylvie Marcilly & Stéphane Villain Île d’Oléron Michel Parent & Dominique Rabelle Île de Ré Lionel Quillet & Gisèle Vergnon Jonzac Christophe Cabri & Chantal Guimberteau Lagord Christian Fallourd & Évelyne Ferrand Matha Corinne Imbert & Jean-Marie Roustit Pons Marie-Christine Bureau & Bernard Louis-Joseph Rochefort Caroline Campodarve-Puente & Gérard Pons Royan Dominique Bussereau & Marie-Pierre Quentin Saint-Jean-d’Angély Caroline Aloé & Jean-Claude Godineau Saint-Porchaire Michel Doublet & Brigitte Seguin Saintonge-Estuaire Loïc Girard & Françoise de Roffignac Surgères Catherine Desprez & Gilles Gay Thénac Alexandre Grenot & Sylvie Mercier Tonnay-Charente Christian Branger & Marie-Chantal Perier La Tremblade Fabienne Labarrière & Jean-Pierre Tallieu Les Trois Monts Brigitte Rokvam & Bernard Seguin Contact  : majorite@charente-maritime.fr MAGAZINE DE LA CHARENTE-MARITIME #71 JUILLET 2019 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :