[17] La Charente Maritime n°70 mar/avr/mai 2019
[17] La Charente Maritime n°70 mar/avr/mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°70 de mar/avr/mai 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Charente Maritime

  • Format : (195 x 275) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 25,4 Mo

  • Dans ce numéro : Cordouan, c'est parti pour l'Unesco.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
MAGAZINE DE LA CHARENTE- MARITIME Portrait LJéit eeriew Médiateur départeme al Mineur abandonné en Charente-Maritime et sans statut en France, il veut se rapprocher de sa famille biologique à l'étranger, prête à l'accueillir. Adulte handicapée suite à un accident, elle perd tout, mais se bat et refait sa vie. Aujourd'hui mariée, les revenus du foyer pourtant modestes lui font perdre son allocation. Elle conteste cette décision. Les travaux sur la route départementale ont duré plusieurs mois. Difficulté d'accès, déviation, manque à gagner, un 411 commerce riverain a tout subi. Il est en grande difficulté. Vous aussi vous rencontrez une difficulté ou vous avez un différend avec les services du Département ? Contactez le médiateur. Il reçoit et traite vos réclamations, dans la confidentialité et en toute impartialité, en recherchant une solution amiable. Ce service est gratuit. Favoris un climat de confiance La mission de Médiateur départemental a été confiée à Christian Leyrit, Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, Préfet de région honoraire, ancien Préfet de La Charente-Maritime entre 1999 et 2004, ancien Président de la Commission Nationale du débat public. Son rôle est de développer une qualité d'écoute et de compréhension, favoriser un climat de confiance entre les citoyens et la collectivité et participer à l'amélioration du lien social. De manière concrète, ses domaines d'intervention concernent l'action sociale (rSa, Apa...), la protection de l'enfance et de la famille, le handicap, les collèges, les routes départementales, le logement, le sport, le tourisme, la N. culture, l'aménagement de l'espace. gerefeir Qui peut saisir le Médiateur ? Les particuliers, les associations, les entreprises peuvent saisir le médiateur. La saisine du médiateur est gratuite. Le demandeur doit avoir un intérêt personnel et direct à agir. Les élus, les services du Département ou d'autres administrations, les institutions de médiation, ainsi que tout organisme public ou privé, peuvent lui transmettre la réclamation d'un usager qui leur paraît relever de sa compétence. Le médiateur peut s'autosaisir, le cas échéant, de situations individuelles particulièrement sensibles qui seraient portées à sa connaissance et qui relèveraient de son champ de compétences. Quand peut-on saisir le Médiateur ? Avant de saisir le médiateur, l'usager doit avoir épuisé toutes les voies de recours auprès du service avec lequel existe le litige. La saisine du médiateur est sans incidence sur les délais de recours contentieux. Comment se déroule la Médiation ? La procédure de médiation respecte les principes de confidentialité, de neutralité et d'impartialité. Elle est contradictoire. Le médiateur, nommé pour une durée de 6 ans ne reçoit d'instruction d'aucune autorité départementale. Il est indépendant vis-à-vis de l'administration et des élus. Le médiateur dispose d'un pouvoir d'interpellation, d'investigation et de recommandation auprès du demandeur et de l'administration. La médiation s'achève lorsque le médiateur notifie par écrit au demandeur ses conclusions ainsi qu'au service du Conseil départemental. CONTACTER LE MÉDIATEUR Par courriel  : mediateur. departement@charente-maritime.fr Par téléphone au 05 17 83 43 00 (de 9h à 12h et de 14h à 17h) ou 06 33 90 53 42 Par courrier postal  : Monsieur le Médiateur du Département de la Charente-Maritime 85 Boulevard de la République, CS 60003 17076 La Rochelle-Cedex 9
Taxe foncière sur les propriétés bâties, taux stable pour la 7e année consécutive Le budget 2019 LE BUDGET ADOPTÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL AFFIRME LA VOLONTÉ DE NE PAS AUGMENTER LA TAXE FONCIÈRE, DE MAINTENIR SES INVESTISSEMENTS ET DE GARANTIR SES DÉPENSES OBLIGATOIRES D'AIDE SOCIALE. DÉCRYPTAGE DES ORIENTATIONS PRINCIPALES. 31,5 M € Participation au fonctionnement du Service départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) I 0 0 0 21,7 M € Le Plan Aliénior, collège de toutes les réussites  : bâtiments, numérique, développement durable 48,5 11 Les routes restent une priorité (+ 2 ME).. —"Ur Aides aux communes de moins de 5 000 habitants 4,5 M € Espaces Naturels Sensibles 6,6 M € Le déploiement du réseau départemental de la fibre optique vise une couverture à 100% avant la fin 2022 G PLAN DE RENFORCEMENT DES PROTECTIONS LITTORALES 9M € Décryptage Poursuite du plus grand chantier de ce type en France (commencé en 2012). OlerM PRÉSERVONS NOTRE ÎLE lre tranche du programme Oléron 21 doté de 7,7 M € sur 3 ans 398 MC Personnes âgées et handicapés. Enfance et famille. Insertion et rSa. Logement. MAGAZINE DE LA CHARENTE-MARITIME #70 MARS 2019 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :