[17] La Charente Maritime n°45 déc 12/jan-fév 2013
[17] La Charente Maritime n°45 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Conseil Général de la Charente Maritime

  • Format : (265 x 352) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : bonne année 2013.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
DR 12 DÉPARTEMENT Fort Boyard : 2012, année de « reconquête » F. Blazy - CG17 « Horizon Chine » La coopération en marche Dans le cadre de la stratégie « Horizon Chine », une délégation de la Charente-Maritime, conduite par Dominique Bussereau, a été reçue en Chine du nord-est, du 3 au 8 septembre. es différentes rencontres L et réunions de travail avec des responsables politiques et économiques, les visites d’entreprises, de sites industriels et touristiques, ont permis de faire progresser les relations de coopération.• À Jinzhou (port de la province du Liaoning), un Memorandum a été signé par Dominique Bussereau et le Maire, Fenghai Liu, relatif au développement du nautisme et à la mise en place d’une École de voile dans l’Exposition universelle horticole (mai-octobre 2013). La délégation a également visité le campus de l’Université de Bohai, avec laquelle des échanges sont envisagés.• À Dalian (port de la province du Liaoning), les rencontres (notamment avec le Maire, Wancai Li) et les visites ont eu pour but d’explorer les pistes de coopération en matière de nautisme (école de voile, organisation de régates…), de thermalisme et de thalassothérapie.• À Changchun (capitale de la province du Jilin), une Lettre d’intention a été signée par Dominique Bussereau et le Vice- Gouverneur, Weigen Chen. Elle concerne le développement économique (filières agroalimentaire et touristique notamment), les échanges culturels et éducatifs. Des contacts ont été établis avec la Ville de Siping, en vue d’échanges commerciaux et de transferts de technologies.• À l’occasion de l’inauguration de la 8 e Exposition internationale pour le Commerce et l’Investissement en Asie du nord-est (le 6 septembre), Dominique Bussereau a tenu une conférence de presse sur le stand de la Charente-Maritime. Il a fait le point sur la stratégie « Horizon Chine », sa genèse et ses perspectives (photo ci-dessus).• Ce stand accueillait les dirigeants de 8 entreprises de la Charente-Maritime qui accompagnaient la délégation du Département. À Dalian (les 3 et 4 septembre) et à Changchun (les 5, 6 et 7 septembre), ils ont noué une centaine de contacts. Ces entreprises bénéficient de soutiens techniques et logistiques du Département facilitant leur approche des marchés de la Chine du nord-est. Représentant des secteurs d’activité très variés, leurs dirigeants vont créer un club d’entreprises « Horizon Chine » ouvert à d’autres entreprises intéressées.• À l’issue de ce séjour, tous les Charentais- Maritimes ont été reçus à Pékin par Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Chine, qui a notamment souligné que la composition de la délégation (élus, chefs d’entreprises) était « exemplaire ». Il y aura deux émissions spéciales de Fort Boyard pendant les fêtes de fin d’année. Elles seront un beau point d’orgue pour une « année de reconquête » au cours de laquelle 11 émissions (dont 3 « spécial Halloween ») ont déjà été diffusées. Avec une « belle saison d’été » : plus de 3 millions de téléspectateurs étaient sur France 2 pour les regarder. En 2012, également, plusieurs émissions ont été diffusées sur la chaîne Gulli, avec une audience jeunes de 600 000 à 800 000 par émission. Six pays sont venus tourner des émissions en 2012 : l’Algérie, le Danemark (2 e année), la Finlande (1 ère année), la Suède, la Norvège et l’Allemagne (trois « retours » après quelques années d’absence). Adventure Line Productions a investi sur les plans technique et commercial. Émission née il y a plus de vingt ans à la suite du rachat du Fort par le Département de la Charente-Maritime et des gros travaux de sauvegarde et de réhabilitation qu’il y a entrepris, Fort Boyard sera également diffusée en 2013 sur TV5 Monde. France 2 - J. Pimentel Les Mouettes au sommet du Mont-Blanc Vendredi 21 septembre 2012, 7 h 45. Eric Thomas sort un drapeau de la Charente- Maritime de son sac, le déploie avec l’aide de son guide, et demande à un membre d’une autre cordée de saisir l’instant. Les Mouettes du Département sont au sommet du Mont-Blanc ! Né à Saintes il y a 43 ans, marié, père de famille, Eric Thomas est agent du Département au Centre d’exploitation de Marennes. Il est aussi amoureux de la montagne. « J’ai toujours eu cette passion ». Il a déjà fait des randonnées en moyenne montagne, mais son rêve, c’est la haute montagne. Le Mont-Blanc. « Et là, c’est autre chose. Il ne faut pas faire n’importe quoi. Il faut apprendre, respecter des paliers ». Il se prépare, suit des stages d’acclimatation à l’altitude, s’adresse à un guide… Le 20 septembre, c’est le départ de Saint- Gervais. Le Gîte du prêtre, le soir, à plus de 3 800 m d’altitude. « Là, on dort, on dort pas ». Lever à 3 heures. « Il fait nuit, il fait froid. L’ascension est assez raide, mais régulière ». La cabane Vallot, dernier relais (à 4 360 m !), vers 6 h 15. « Un ou deux passages plus techniques. On met la tête dans le guidon. On garde le moral ». Tout en haut, juste le temps de la photo. « On est resté 5 minutes. Ne pas se refroidir. Un coup de thé et on redescend ». Voilà. Le rêve n’est plus un rêve. Satisfaction et modestie. Et d’autres objectifs : le tour du Mont-Blanc (à 4 000 m quand même) et l’ultra-trail ! Ce n’est pas une demipassion. Eric Thomas (au centre du panneau) avec les collègues de son équipe, dirigée par Lilian Forgit (à gauche). DR
M. Chaigneau M. Chaigneau 13 VIE LOCALE Revitalisation Brie-sous-Matha : un espace fonctionnel et convivial n 2006, la Commune de E Brie-sous-Matha fait l’acquisition d’un immeuble contigu à la mairie, afin de permettre son extension et de la restructurer. Pour cette petite commune (moins de 200 habitants), il s’agit d’offrir un espace fonctionnel et convivial à la vie associative. Dans le cadre du Fonds d’aide à la revitalisation, le Conseil général (Commission permanente du 22/9/2006) finance cette acquisition. Le Département va aussi aider la Commune à financer les travaux programmés. En 2010 (CP du 25/6), il accorde une subvention de 35 469 € pour les opérations de rénovation de la mairie. En 2012 (CP du 23/3), il accorde une nouvelle subvention (35% du plafond subven- Véhicules électriques De nombreuses Communes aidées Le Département a financé l’acquisition d’un véhicule électrique destiné à l’entretien du camping municipal du Cadoret (7,5 hectares) à Fouras. tionnable) relative aux travaux d’aménagement du bâtiment mitoyen acquis en 2006. Ces travaux sont en cours. Ils sont en partie réalisés par des employés communaux. Lorsqu’ils seront achevés, Brie-sous-Matha disposera (avec la salle des fêtes située de l’autre côté de la mairie) d’un bel ensemble administratif et associatif. Avec le Fonds d’aide à l’habitat locatif public en milieu rural, le Département aide les communes de moins de 5 000 habitants à réhabiliter leur patrimoine en créant ou en réaménageant des logements locatifs à loyer libre. Le taux des aides est de 20% (acquisitions) et de 20 à 25% (aménagements). En 2012, l’enveloppe budgétaire affectée à cette politique, qui contribue à soutenir l’investissement et l’emploi, s’élève à 350 000 €.• À Champagnolles, petite commune du canton de Saint-Genis-de-Saintonge, l’ancienne maison de maître qui, en centre-bourg, face à l’église classée, accueillait la mairie et 2 logements, a été entièrement réaménagée et rénovée. Le projet adopté par le Conseil municipal en 2011 prévoit la création de 4 À SAVOIR Soutenir l’investissement et l’emploi Le Fonds départemental d’aide à la revitalisation des petites Communes est l’un des instruments les plus emblématiques de la politique de soutien du Département aux collectivités locales. Dans son cadre sont financées des opérations très diverses visant à redynamiser et à embellir les centres-bourgs. Le taux des subventions (entre 15 et 40% du montant des travaux) varie selon la nature du projet et surtout en fonction de la population de la commune (plus cette population est faible, plus le taux est élevé).• Le budget 2012 de cette politique, qui participe fortement au soutien de l’investissement et de l’emploi, est de 5 M €. Lors des réunions de la Commission permanente de février, mars, avril, juin, juillet et octobre 2012, plus de 300 dossiers ont déjà été adoptés pour un total de subventions supérieur à 3,7 M €. Habitat locatif public en milieu rural Réhabilitation et création à Champagnolles logements locatifs dans un bâtiment de caractère, préservé et revalorisé. Il se déroule en 2 étapes principales. - La première a consisté à réhabiliter les deux logements existants. Le 30 septembre 2011, la Commission permanente du Conseil général décidait de financer cette opération à hauteur de 20%. - Dans un second temps, la Commune a créé deux autres logements en restructurant les locaux de l’ancienne mairie. Ces travaux ont été financés à 25% par le Département (Commission permanente du 27 février 2012). Le Département a aussi subventionné des opérations complémentaires : rénovation des façades, extension permettant d’aménager des parties communes aux 4 logements... Le Département aide les collectivités locales à entreprendre des actions tendant à réaliser des économies d’énergie, à développer les énergies renouvelables, tout en contribuant à stimuler la filière bois-énergie en Charente-Maritime. Au fil des réunions de la Commission permanente, des subventions sont ainsi individualisées, notamment pour la mise en place de chaufferies bois et de réseaux de chaleur.• Une aide particulière concerne l’acquisition de véhicules électriques. En 2009, il a été décidé que l’aide serait accordée au taux maximum de 30% dans la limite d’une subvention plafonnée à 6 000 € par véhicule. Ce qui doublait le soutien financier du Département.• En 2012, les Communes de Rivedoux- Plage, Saint-Denis d’Oléron, Fouras, La Tremblade, Rochefort (Commission permanente du 20/1), Surgères (CP du 27/2), la Communauté de Communes de Haute-Saintonge (CP du 20/4), les Communes de Loix, Soubise (CP du 24/5), Ars-en-Ré, L’Eguille (CP du 22/6), Saint- Genis-de-Saintonge, Chaillevette, Saint- Sauveur d’Aunis (CP du 14/9), Gémozac (CP du 22/10) et Médis (CP du 16/11) ont bénéficié de cette aide. M. Chaigneau



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :