[17] La Charente Maritime n°45 déc 12/jan-fév 2013
[17] La Charente Maritime n°45 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Conseil Général de la Charente Maritime

  • Format : (265 x 352) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : bonne année 2013.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 ÉCONOMIE Politique aéroportuaire L’implantation d’une filiale du groupe Ségur s’inscrit dans la stratégie de développement de la zone aéroportuaire de Rochefort/Charente-Maritime. e jeudi 4 octobre 2012 L étaient inaugurés les locaux de l’entreprise RF Tronic Ingénierie, installés sur la zone aéroportuaire de Rochefort/Charente-Maritime.• Cette entreprise, dont le directeur est Eric Matysiak, emploie 14 salariés. Elle était auparavant implantée à Saintes et s’appelait RF Tronic. Elle a été acquise en avril 2012 par le groupe Ségur, dont la Présidente, Mme Dain (photo ci-dessous), était présente à l’inauguration du 4 octobre, ainsi que Dominique Bussereau, le Président du Conseil général. RF Tronic Ingénierie a 3 activités : - Les transmissions d’images aériennes en temps réel : surveillance maritime, feux de forêts… - Les transmissions numériques HF en « milieux difficiles ». - Un département « Drones » spécialisé dans les voilures annulaires. Les locaux inaugurés appartiennent au Département. Ils sont loués au groupe Ségur, qui a investi environ 250 000 € pour leur aménagement. S. Blaud - CG17 Ségur donne le « coup d’envol » • Mais cette solution pourrait n’être que provisoire, dans la mesure où le groupe Ségur, dès le mois de septembre, a fait savoir qu’il souhaitait, dans un avenir assez proche, pouvoir construire un hangar (de 1 500 m²) et un ensemble de bureaux (pour un total de 800 m²), ce qui nécessiterait la location « longue durée » d’une parcelle de 5 000 m² en bord de piste. Une crédibilité supplémentaire Ces équipements sont nécessaires pour pouvoir accueillir les avions du groupe et ceux de ses clients. Et développer l’activité de la filiale RF Tronic Ingénierie dont les effectifs pourraient doubler.• En envisageant de pérenniser son implantation sur la zone aéroportuaire de Rochefort/Charente-Maritime, dont le Département a assuré l’indispensable raccordement à la fibre optique, le groupe Ségur donne un peu le « coup d’envol » du développement de ce site (lire encadré), à qui il donne ainsi une crédibilité supplémentaire. ZOOM Un programme en 4 phases Les perspectives de développement de la zone aéroportuaire de Rochefort/Charente-Maritime ont déjà fait l’objet de plusieurs rapports adoptés lors de différentes sessions du Conseil général, notamment en avril 2010. Dans le prolongement du colloque organisé le 27 novembre 2009 sur les « Enjeux et perspectives de la desserte aérienne » (lire « Destination 2020 », dans le n°34, p.14 de « Charente-Maritime »), un programme a été élaboré pour préparer au mieux les échéances.• Il se décline en 4 phases : - préparer les accès routiers depuis l’ensemble du département ; - préparer le transfert de l’activité aérienne commerciale ; - préparer le transfert des activités d’aviation générale et d’aviation d’affaires ; - créer un pôle d’activités aéronautiques.• La réalisation de ce programme induit la création de 3 zones : - une zone d’activités aéronautiques ; - une zone d’aviation générale et d’aviation d’affaires ; - une zone d’aviation commerciale. Les deux premières font déjà l’objet d’études lancées respectivement en avril et juin 2012. L’implantation de la filiale du groupe Ségur s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement de la plateforme aéroportuaire. M. Chaigneau Tourisme L’excellence des ambassadeurs Le mardi 13 novembre avait lieu, à la Maison de la Charente-Maritime de La Rochelle, la 2 e cérémonie de remise des Grands Prix « Charente-Maritime ma préférence ». Ces distinctions, parrainées par le Département, ont été créées par Charente- Maritime Tourisme pour valoriser le savoirfaire et la créativité des professionnels de la filière touristique, tout en créant une émulation. Les 4 lauréats 2012 sont : - Catégorie « Communication » : Le Prieuré de la Fayolle (chambres d’hôtes), à Saint- Denis-du-Pin. - Catégorie « Développement durable » : Le Domaine des Vignères (nouveau camping à la ferme), à Saint-Maurice-de-Tavernole. - Catégorie « Innovation » : La Corderie Royale, à Rochefort. - Prix spécial du jury : l’Office de tourisme de La Rochelle pour les prestations « Rondes de nuit ». CMT
11 Filière nautique Saliculture Avec les sauniers M. Louche - CG17 Grand Pavois, 40 e ! La Commission permanente du Conseil général a voté, le 14 septembre, en faveur de la Coopérative des sauniers de l’île de Ré, une subvention de 38 680 €. Le Département finance ainsi à hauteur de 20% la 4 e phase des travaux d’aménagement du site de cette coopérative, route de la Prée, à Ars-en-Ré. Ces travaux ont pour objectifs « l’optimisation de la production de sel et la relocalisation du séchage et du criblage de la fleur de sel sur l’île de Ré ». Divers aménagements de sécurité sont aussi prévus. Les 3 premières tranches avaient également été subventionnées : - réalisation de silos de stockage du sel, locaux administratifs et plate-formes extérieures (2004) ; - équipements de convoyage, broyage et conditionnement (2005) ; - automatisation de la chaîne de conditionnement (2008). Le Département soutient aussi régulièrement les actions de promotion menées par la Coopérative des sauniers de l’île de Ré : affichages, participation à des salons, animations commerciales… Lors de la réunion de la Commission permanente en date du 22 octobre, une subvention de 10 000 € a été votée à cet effet. L’édition 2012 du Grand Pavois de La Rochelle était la 40e. Dans une conjoncture économique difficile, elle a connu le succès habituel, avec 850 exposants et une proportion importante de nouveautés. Et le record du nombre d’entrées aurait sans doute été battu si la météo n’avait pas contraint les organisateurs à ne pas ouvrir le dernier jour (le lundi 24 septembre). Malgré cela, 89 000 entrées ont été enregistrées. Le samedi 22 septembre, Voiles de nuit a clôturé le festival Sites en scène 2012. Le Département, qui soutient la filière nautique, est à la fois un partenaire fidèle du Grand Pavois et un exposant. Il était présent, en association avec Charente- Maritime Tourisme. En 2013, le Grand Pavois aura lieu du 25 au 30 septembre, Ce sera l’édition du quarantenaire. M. Chaigneau Création d’entreprise « Sans l’incubateur, mon entreprise ne serait pas ce qu’elle est » mmanuelle Taulet a créé sa E société, MAE Cosmétiques, le 3 novembre 2011. Domiciliée à La Rochelle *, elle commercialise les produits de JeanneM, la marque de cosmétiques dédiée aux peaux matures qu’elle a conçue. L’Hélixir de Jeanne M est ainsi, pour l’instant, « une gamme courte et complète » de 5 soins. Hormis la clientèle très explicitement ciblée, l’Hélixir de Jeanne M a une autre particularité, comme le laisse entendre son nom : les produits sont à base de bave d’escargot. Laquelle est connue depuis l’Antiquité pour posséder des vertus naturelles favorisant l’élasticité de la peau, l’élimination des cellules mortes… Depuis novembre 2011, MAE Cosmétiques est dans sa phase de « développement et de mises au point, avec des réussites et des ratés… ». La commercialisation des produits a commencé, des points de vente (pharmacies…) ont été trouvés, 2 commerciaux, l’un pour la France, l’autre pour l’étranger, vont venir renforcer les effectifs actuels (2 emplois, Emmanuelle et une attachée commerciale).• Le produit, insiste Emmanuelle Taulet, est « 100% Charente-Maritime ». La matière première est achetée à un éleveur d’escargots de Champagnolles, petite commune du canton de Saint-Genisde-Saintonge. Et le produit fini sort du laboratoire Cosmalia, installé à Fouras. « Un regard professionnel... un suivi permanent... » C’est aussi en Charente-Maritime qu’Emmanuelle, née à Auxerre il y a 34 ans, allait en vacances voir ses grands-parents rochelais. Et c’est en Charente-Maritime, à l’École supérieure de Commerce de La Rochelle plus précisément, qu’elle poursuit ses études, lesquelles l’orientent vers une activité professionnelle en Angleterre. Mais c’est encore en Charente-Maritime qu’elle revient en 2004. Tout en travaillant dans la communication, elle réfléchit aux Une belle couvée ! Il existe actuellement 53 sociétés qui sont issues de l’incubateur départemental depuis sa création, soit une moyenne d’environ 5 projets créés par an. Ces entreprises se caractérisent très souvent par le caractère innovant de leurs activités. Elles représentent 134 emplois. prolongements qu’elle pourrait apporter à une réflexion de sa grand-mère Jeanne sur l’absence de produits dédiés aux peaux matures…• Pour passer de ce stade à la création de la société, Emmanuelle Taulet a été accompagnée et soutenue, d’avril à novembre 2011, par les incubateurs régional et départemental. Le soutien est déterminant. « Sans l’incubateur, mon entreprise ne serait pas ce qu’elle est. Sans l’incubateur, pas d’échantillon à présenter au Salon de la cosmétique. Sans l’incubateur, pas de test avec un distributeur… » affirme-t-elle. Lauréate du Concours de la création d’entreprise, que le Conseil général et ses partenaires de l’incubateur départemental a lancé en 2004, elle reçoit en plus une « prime » de 10 000 €, « qui m’a bien aidée pour produire tous les échantillons ». Mais il n’y a pas que l’aspect financier. « Grâce à l’incubateur, nous bénéficions d’un regard objectif et professionnel, d’un suivi permanent, de réseaux, qui nous font gagner du temps et éviter de commettre des erreurs », ajoute Emmanuelle Taulet. * MAE Cosmétiques, 21 Rue Alphonse de Saintonge 17000 La Rochelle. Tél : 05 46 52 14 22 - www.jeanne-m.com M. Chaigneau



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :