[16] Tonus Charente n°98 oct/nov/déc 2019
[16] Tonus Charente n°98 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Charente

  • Format : (195 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : le centre de planification de la Charente.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
VICTIMES DES Photos Archives - 5323FI ORAGES DE GRÊLE DU 4 JUILLET 2018  : FONDS DE CONCOURS EXCEPTIONNEL 14 ACCOMPAGNER ANIMER Le 5 novembre 2019, nous fêterons le centenaire de la naissance de Félix Gaillard. Pour beaucoup de jeunes, ce nom sonne sans doute mieux qu'il ne leur parle. Du parcours public et privé de ce Charentais de Paris, considéré comme le plus doué de sa génération, il y a pourtant beaucoup à apprendre... Voilà l'occasion de le faire ! Plus jeune président du Conseil * de l'histoire de la République, député de la Charente pendant 24 ans et conseiller général de Baignes jusqu'à sa mort prématurée à 50 ans, il incarnait tout naturellement l'avenir, qu'il n'a cessé de penser et de construire. C'est l'homme des grands combats, ceux de la Résistance, puis de la reconstruction et de l'expansion économique. Cheville ouvrière du premier Plan français aux côtés de Jean Monnet, initiateur et inlassable partisan de l'indépendance énergétique et stratégique de la France, il fut aussi porteur d'un projet de réforme constitutionnelle dont la V e République ne saurait nier la filiation. Artisan en 1957 de la première politique de rigueur budgétaire qui permettra à la nouvelle République de partir du bon pied, il est aussi des plus ardents promoteurs de l'espérance européenne. Le pari de la jeunesse chevillé au coeur, il aura pour constante exigence, la connaissance et les savoirs au bénéfice de cette vaste génération du baby boom  : l'école primaire au premier rang, l'enseignement supérieur, la recherche et les formations techniques FÉLIX GAILLARD D'APRÈS LA BIOGRAPHIE DE PÔLE ÉDUCATION, CULTURE & SPORTS SAMUEL CAZENAVE, « FÉLIX GAILLARD, LE PRÉSIDENT » juste derrière, sans oublier l'ENA...Il fit de la Charente, la tribune de ses projets nationaux et un territoire d'expérimentations. Président du Conseil en 1957, ses quelques discours programmes partiront du territoire charentais, comme pour montrer que les idées en politique doivent toujours s'ancrer quelque part. Député et élu local, il porte une vision globale pour son territoire pour construire dans la durée à partir de constats et d'analyses partagés. Dans les années 60, il parvient ainsi à relier les acteurs économiques et sociaux, les infrastructures de communication aux projets immobiliers. Il est le principal artisan des vingt glorieuses de la Charente, plaçant ce département au coeur des enjeux de la région Poitou-Charentes... Ce centenaire sera l'occasion d'un grand brassage de mémoires et des imaginations entre générations, notamment à l'occasion d'événements organisés à Barbezieux, Lachaise, Confolens, ainsi que dans les locaux du conseil départemental et de Logelia. Retrouvez toutes les informations sur le programme de la commémoration sur www.lacharente.fr * Sous la 4 e République le Président du Conseil était le chef du gouvernement. Il disposait d'un pouvoir d'autant plus grand que celui du Président de la République.
15 15 15 l’actualité de nos services portrait interview GÉRARD LALOI UN AMOUREUX DE LA CHARENTE On pourrait croire que Gérard Laloi est un déraciné. En 74 années d’existence, ce natif de Saint-Brice n’aura vécu « que » 18 ans en Charente, de sa naissance jusqu’à son baccalauréat obtenu au lycée de Cognac. Et pourtant, le septuagénaire - qui a déménagé dixsept fois partout en France au gré de sa carrière professionnelle - est parmi les plus ardents défenseurs de notre territoire. Gérard Laloi, aujourd’hui retraité, a eu une brillante carrière dans l’industrie agroalimentaire et notamment au sein du groupe Danone. Il a été directeur général de Kanterbräu, de Panzani, de William Saurin, d’Aoste, de Stoeffler et président de la Fédération des brasseurs de France... Depuis 4 ans, c’est une nouvelle mission qu’il a choisi d’accepter  : celle de président de l’Association des Charentais de Paris créée il y a 10 ans, où il retrouve régulièrement d’autres « exilés » pour partager leur amour commun de la Charente. Des chefs d’entreprise, des retraités, des étudiants, des sportifs, des journalistes, des avocats, des élus... se donnent ainsi rendez-vous une fois par mois pour dîner dans un restaurant tenu par un Angoumoisin dans le quartier des Halles à Paris. « Quand j’ai eu vent de cette association, ça m’a tout LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT de suite plu. Après avoir autant bougé en raison de mon travail, j’avais envie de retrouver mes racines, et de partir à la rencontre de gens issus du même pays que moi, qui partagent cette même culture profondément enracinée. » Les membres de l’association se retrouvent également pour des conférences, des visites... « Nous avons notamment découvert les Arts déco dont le directeur général est Charentais ou encore le Conseil Économique et Social dont le Directeur de cabinet du Président est lui aussi de chez nous ». Au-delà de cet aspect convivial et festif, le président souhaite donner un nouvel élan à l’association  : « Nous aimerions aider les jeunes Charentais qui arrivent à Paris, en leur faisant notamment bénéficier de nos expériences et de nos réseaux, et en leur donnant l’envie de toujours conserver un lien avec la Charente. » Gérard Laloi revient régulièrement dans sa terre natale à Saint-Brice où vivent son frère et sa soeur. « Je suis heureux d’y trouver de la sérénité, de savourer la douceur du climat et d’admirer la couleur du ciel. À part en Toscane, je n’ai jamais vu un ciel aussi bleu et aussi beau... » charentais.de.paris@gmail.com 2019 2019 - 3 2



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :