[16] Tonus Charente n°78 oct 12 à avr 2013
[16] Tonus Charente n°78 oct 12 à avr 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°78 de oct 12 à avr 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Charente

  • Format : (181 x 241) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : le défi du très haut débit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
DOSSIER focus la FIBRE OPTIqUE OU LA réVOLUTION DU déBIT MONTANT Avec l’arrivée de la fibre optique, c’est une véritable révolution numérique qui va s’opérer. La technologie utilisée influence en effet directement les possibilités du réseau en termes de débit et de qualité de service *. Matériau composite à base de silice, la fibre optique s’avère capable de transmettre une grande quantité d'informations – 100 mégabits/seconde contre 1 à 20 aujourd’hui – via un signal lumineux. Ses performances ne faiblissent pas en cas de forte demande sur le réseau, contrairement aux offres actuelles qui ne fournissent aucune garantie sur le débit réel : à l’heure de pointe, celui-ci peut n’atteindre que le dixième du débit maximal autorisé par les caractéristiques de la ligne. Mais surtout, elle garantit en toutes circonstances un débit symétrique, c’est-à-dire un débit montant (émission de données) aussi élevé que le débit descendant (réception). C’est là son principal apport au regard de l’ADSL. Actuellement, pour le grand public, les débits montants sont au moins quatre fois inférieurs aux débits descendants. Demain, il deviendra possible, non seulement de télécharger un film, mais aussi d’en envoyer un par Internet. * Pour exemples, il faut 12 heures pour télécharger un CD de données de 700 Mo sur un lien à 128 kbit/s, et seulement 11 minutes sur un lien à 8 Mbit/s ; un flux vidéo en qualité TV nécessite un débit d’au moins 5 Mbit/s. lexique Internet est un réseau de réseaux informatiques, sans centre névralgique, composé de millions de réseaux aussi bien publics que privés, universitaires, commerciaux et gouvernementaux. Internet propose trois types de services : le courrier électronique, le Web, l’échange de fichiers. L’accès à Internet peut être obtenu grâce à un fournisseur d’accès à Internet via divers moyens de communication électronique : filaire (réseau téléphonique commuté), ADSL, fibre optique ou sans fil (Wifi, Wimax, satellite, 3G+). Octet. En anglais « Byte ». Unité utilisée pour la mesure de mémoire. C’est la plus petite unité compréhensible par un ordinateur. 1 octet = 8 bits permettant de coder 256 informations différentes. 1 Kilo-octet (Ko) = 1024 octets, soit 8192 bits. Méga-octet (Mo) = 1 048 576 octets, soit 8 388 608 bits. 1 Giga (Go) = 1000 méga-octets. Haut débit. La notion de haut débit est relative dans l’espace et dans le temps. Depuis la création d’Internet, les capacités n’ont cessé d’évoluer et d’augmenter. Une connexion Internet haut débit ou large bande désigne, aujourd’hui, un débit théorique de transfert de données d’environ 2 Mbps (Mégabits par seconde) ou supérieur. Très haut débit. Pour qu’une liaison puisse être qualifiée de très haut débit, il a été retenu que le débit descendant (réception de données) doit être de 50 Mbit/s et le débit montant (envoi de données) de 20 Mbit/s. ADSL (Asynchrone Digital Subscriber Line). C’est un mode de transmission des données par le réseau téléphonique permettant une connexion rapide et permanente. Fibre optique. C’est un fil en verre ou en plastique très fin qui a la propriété de conduire la lumière et sert dans les transmissions terrestres et océaniques de données. Elle offre un débit d’informations nettement supérieur à celui des câbles coaxiaux et supporte un réseau « large bande » par lequel peuvent transiter la télévision, le téléphone ou les données informatiques. Wifi. C’est une technologie de transfert de données sans fil qui permet de connecter simultanément à Internet plusieurs ordinateurs ou équipements (smartphones, consoles de jeux...), sans utiliser de câbles de connexion. Adresse IP. Adresse unique sur l’ensemble du réseau Internet qui permet d’identifier une machine. Elle est généralement présentée sous la forme d’un groupe de 4 nombres. Bande passante. Quantité d’informations que peut véhiculer un canal de communication. La bande passante se mesure en bits par seconde (bps). Sur Internet, elle correspond au débit maximal du tuyau qu’empruntent les données consultées. Elle se partage entre les utilisateurs utilisant le même « tuyau », d’où des ralentissements aux heures de pointe. Boucle locale. Réseau local à très haut débit mis en place à l’échelle régionale, souvent autour d’un quartier d’affaires ou d’une ville. La boucle est utilisée pour transporter des données gourmandes en bande passante entre ses utilisateurs. Fournisseur d'accès Internet. Société qui permet de se connecter au réseau Internet. 22 TONUS CHARENTE OCTOBRE 2012
PORT FOLIO Moments partagés JEAN-DANIEL gUILLOU Comment transformer le regard du valide ? « Essayons d’avoir moins peur de ce que nous ne connaissons pas ; ouvrons-nous aux autres et portons un autre regard sur le monde. La différence ne doit pas être un handicap. » En entrant dans le quotidien de personnes en situation de handicap mental ou physique, Jean-Daniel Guillou entend établir un pont entre deux mondes. Grâce à l'implication de Jacqueline Macé, alors directrice de L’IME (Institut médico-éducatif) des Rochers à Soyaux, Jean-Daniel s'est immergé dans la vie de l’IME. Il y a partagé des moments du quotidien, des moments forts et des événements particuliers. Il y a découvert la « normalité » derrière le handicap, les sourires et les jeux d'enfants. C'est ce qu'il nous donne à voir dans la très belle exposition « Moments partagés ». Jean-Daniel Guillou, photographe indépendant – contact@faiza.fr Faïza photographies www.faiza.fr TONUS CHARENTE 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :