[15] Cantal Avenir n°75 jui/aoû 2011
[15] Cantal Avenir n°75 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : fête de la montagne à Le Lioran.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 TELETRAVAIL Eodom implante 50 emplois dans le Cantal Le leader français des centres d’appels à domicile, va recruter 50 agents en télétravail dans le Cantal avant fin 2012. Le partenariat signé le 6 avril entre le Conseil général du Cantal et Eodom, leader français des centres d’appels à domicile, vise à recruter dans le Cantal une cinquantaine de télétravailleurs dʼici la fin 2012. « Nous avons choisi le Cantal car les conditions d’accueil étaient idéales », confie Didier Ferrier, Pdg d’Eodom. « Dès le départ, Cantal Expansion a fait preuve d’une écoute très attentive de notre projet. Nous avons été séduits par la richesse du réseau de télétravailleurs, qui s’appuie sur des profils variés et autonomes grâce aux sessions de formation proposées par le Département ». Le réseau d’Eodom compte 300 agents en télétravail (dont 90% sont situés hors région parisienne) mis à la disposition d’un portefeuille clients diversifiés (M6 Boutique, Direct Energie, Meetic, Domeo, Proxi-Line). Chaque agent travaille depuis son Vincent Descoeur et Didier Ferrier au dernier salon « Stratégies Clients » à Paris. domicile et organise son emploi du temps en fonction des missions qui lui sont confiées. Ce système, appelé « homeshoring », permet à des agents d’assurer, depuis leur domicile, le service clients, la vente en ligne ou l’assistance technique de grandes sociétés. Eodom et le Cantal étaient donc faits pour se rencontrer. « Cette convention avec Eodom est le prolongement des travaux et investissements déjà réalisés, en même temps que la concrétisation des efforts du département pour développer lʼaccueil dʼentreprises et l’emploi », précise Vincent Descoeur qui souligne : « la filière des téléservices et notre réseau de télécentres (7 ont déjà été créés) se combinent parfaitement ». Une dizaine de télétravailleurs ont été recrutés et sont déjà en activité sur des missions de service client (cabinets dentaires, ascensoristes, téléachat). ils ont dit Carima Oud, télétravailleuse (www.secreta-services.fr) « Installée à Murat depuis 2007 en tant que télétravailleuse indépendante, j’ai postulé auprès d’Eodom afin de diversifier mes activités. Les tests ayant été concluants, on m’a confié une mission de permanence téléphonique pour des cabinets dentaires. Je gère mon emploi du temps en fonction des flux d’appels, qui sont plus importants certains jours de la semaine. Travailler depuis son domicile demande beaucoup d’organisation ! » POUR POSTULER www.eodom.com : une série de tests sont proposés afin d’évaluer le niveau de compétences des candidats.
TÉLÉPHONIE MOBILE : ROANNES-SAINT-MARY OPÉRATIONNEL Le relais de Roannes-Saint-Mary, mis en service le 25 mai dernier fait partie des sites à la charge du Conseil Général, dans la phase complémentaire de couverture du MAISON D’ARRÊT D’AURILLAC : PLUS DE FERMETURE MAIS UNE RÉNOVATION ANNONCÉE. Après plusieurs mois d'effort, d'interventions avec les parlementaires Cantaliens, tant à l'Assemblée Nationale qu'auprès du Gouvernement et au prix d'une position ferme contre la fermeture de la Maison d'Arrêt, c'est le 4 mai dernier que le Ministre de la Justice et des Libertés Michel MERCIER confirmait à Vincent DESCOEUR que la prison d'Aurillac ne fermerait pas. Une victoire partagée par tous : élus, personnel pénitentiaire, Aurillacois et Cantaliens. Au cœur de ce dossier, un enjeu fondamental : celui de l'aménagement du territoire. Annoncée pour 2015 dans le cadre du programme gouvernemental de restructuration du parc immobilier pénitentiaire, la fermeture envisagée de la Maison d'Arrêt d'Aurillac a provoqué de vives réactions de la part des responsables politiques cantaliens au premier rang desquels le Président du Conseil Général du Cantal Vincent DESCOEUR. A l'initiative de Vincent DESCOEUR et Alain MARLEIX est organisée le 27 octobre 2010, une rencontre avec Michèle ALLIOT MARIE alors Ministre de la Justice et des Libertés, à laquelle sont associés le Sénateur Jacques MEZARD et le Maire d'Aurillac Alain CALMETTE. L'occasion d'exprimer de vive voix leur opposition à ce projet et faire valoir leurs arguments. Une évaluation de l'établissement est obtenue, mais rien n'est encore acquis et la fermeture de la prison actualités département dont le coût avoisine le million d’euros (dont 500 000 euros de recettes Europe, Etat et Région). Comme pour quatre autres sites, dans un souci d’optimisation des coûts et de préservation de l’environnement visuel, un site TDF déjà existant a été retenu pour héberger les équipements. D’autres sites seront construits en 2011 : Sainte- Anastasie, Talizat, Valjouze, Auzers, Méallet. Les derniers le seront en 2012 : Glénat, Ayrens, Deux-Verges, Collandres et Madic. pèse toujours comme une épée de Damoclès sur Aurillac. Dés la nomination de Michel MERCIER aux fonctions de Garde des Sceaux, Vincent DESCOEUR plaidant une erreur manifeste d'appréciation rappelle l'engagement de Michèle ALLIOT MARIE d'un état des lieux sur place et invite le ministre à visiter lui-même la prison. Le 7 janvier 2011, le ministre est accueilli à Aurillac. Ce déplacement est l'occasion d'une rencontre entre le ministre et le personnel de l'établissement et d’une table ronde à l'issue de laquelle Michel MERCIER annonce la suspension de la décision de fermeture. Une étude pour travaux de mise aux normes du bâtiment est engagée. Le 4 mai, sensible à l'argument majeur de l'aménagement du territoire, le Ministre de la Justice et des Libertés confirme à Vincent DESCOEUR qu'il renonce à fermer la prison. Elle fera dans les prochaines années l'objet de travaux de rénovation. 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :