[15] Cantal Avenir n°72 oct/nov/déc 2010
[15] Cantal Avenir n°72 oct/nov/déc 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de oct/nov/déc 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 298) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : montée du Puy Mary... le Cantal accueille le Tour de France.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 dossier TOUR DE FRANCE 2011 3 jours dans le département Entre le Cantal et le vélo, c’est une histoire d’amour qui dure. Les seuls hauts et bas qu’elle connaît, c’est en raison du relief cantalien qui fait le bonheur des amateurs et des profes - sionnels. Ainsi les 10, 11 et 12 juillet 2011, le Cantal accueillera la caravane du Tour de France pendant trois jours. Seul le départe - ment du Cantal aura droit à cet honneur ! Juillet 2010 - Pailherols - Vincent Descœur, Christian Prudhomme et Pierre Jarlier Au menu des baroudeurs : une superbe traversée des Monts du Cantal et un final qu'on espère aussi beau qu'en 2004 à Saint Flour. La journée de repos au Lioran, avec de nombreuses animations (Fête de la Montagne) pour éclairer la station et le département, la troisième journée avec le départ au cœur d'Aurillac seront les autres temps forts de ce rendez-vous très attendu. Le Tour trois jours dans le département, c’est le résultat d’une relation privilégiée entre le Cantal et les dirigeants d’ASO, née à Saint- Flour et renforcée grâce à l’Oxygen Challenge. Mais la passion du vélo dans le Cantal ne se résume pas qu’au Tour. Au travers de ce dossier, voici une revue de détails des principales courses cyclistes et cyclosportives qui témoi gnent de cet amour des Canta liens pour la petite reine. (suite page 6)
CHRISTIAN PRUDHOMME, DIRECTEUR DU TOUR DE FRANCE ■ La plus grande halte du Tour 2011 se fera dans le Cantal, pourquoi ? « Tout simplement parce que le Cantal est idéal pour la pratique du vélo, comme activité de loisir comme pour le haut niveau. Il y a quelque temps, une de vos campagnes de communication titrait « Cantal, Pays des grands espaces ». Ici ce ne sont pas de vains mots mais la réalité ! Dans le Cantal, on respire ! C’est clairement dans des lieux comme ça qu’on prend conscience de la beauté de notre pays ! Le Cantal aime le vélo et les grandes courses. C’est vrai pour le Tour, mais les relations entre ASO et le Cantal se sont aussi nouées au gré des autres évènements : Paris-Nice, le Tour de l’Avenir et bien sûr l’Oxygen Challenge. Saint-Flour, Maurs, Aurillac, Le Lioran, nombreuses sont les villes où nous avons fait escale ces dernières années. Le Lioran par exemple est un terrain de jeu idéal pour la pratique des sports de pleine nature. J’ai appris à les découvrir moi-même en famille - grâce à quelques amis du côté de Pailherols - et surtout à mon rythme… Sur les flancs du Puy Mary ou du Plombdu Cantal, je reviens chaque année pour me ressourcer et découvrir votre beau département. » Septembre 2009 - Aurillac - Tour de l’Avenir 11 juillet 2011 : journée repos au Lioran ■ Le Lioran justement sera le siège de la journée de repos, pourquoi ce choix ? « Si on s’arrête au Lioran, ce n’est pas par hasard ! Tout d’abord, la caravane fera une partie du chemin entre l’arrivée à Saint-Flour et le départ d’Aurillac. Par ailleurs, les équipes d’ASO connaissent bien le Lioran puisque depuis trois ans, nous organisons ensemble l’Oxygen Challenge. Mais le Lioran, c’est aussi le Tour de mes 15 ans : en 1975, j’ai le souvenir d’une étape incroya - blement longue avec 70 derniers kilomètres terribles… je ne saurais dire pourquoi je me souviens à ce point de cette journée, mais c’est peut être depuis que j’accorde autant d’importance aux massifs intermé - diaires. La journée de repos sera pour le Cantal l’occasion de présenter ses plus beaux atouts aux journalistes du monde entier et bien sûr aux caméras de France Télévisions... » BERNARD HINAULT, QUINTUPLE VAINQUEUR DU TOUR DE FRANCE ■ Quelle est pour vous la plus belle étape que vous ayez vue dans le Cantal ? Sans aucun doute possible, la « victoire de Richard Virenque en 2004. Il avait fait un super numéro dans la vallée du Falgoux qui remonte vers le Puy Mary avec un final en apothéose à Saint-Flour. Un vrai régal pour les Français, des images superbes pour le Cantal et une belle fête pour le 14 juillet ! Le Cantal, ce n’est pas de la petite montagne, croyez-moi, j’en parle en connaissance de cause, ça fait très mal aux pattes ! » ■ On vous sait très attaché aux chevaux lourds, ditesnous en un peu plus ? Lors de cette arrivée à Saint- « Flour, on m’a offert une pouliche ! Je me suis vraiment attaché à cette percheronne qui m’a depuis donné de nombreux poulains. Pour tout vous dire, tous les matins en la voyant, je pense au Cantal (rires). Elle est comme les gens de chez vous, terriblement sympa et surtout très attachante ! Vivement le Tour 2011 car j’ai hâte de revenir dans le Cantal ! » 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :