[15] Cantal Avenir n°72 oct/nov/déc 2010
[15] Cantal Avenir n°72 oct/nov/déc 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de oct/nov/déc 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 298) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : montée du Puy Mary... le Cantal accueille le Tour de France.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 voirie RN 122 Grâce aux efforts de l’Etat et du Conseil Général, le Cantal avance ! Enfin du concret pour le futur chantier de la RN 122 : dans ce dossier majeur que le Conseil Général accompagne, les réunions publiques visant à présenter les différents tracés pour la déviation de Sansac-de-Marmiesse et le contournement sud d’Aurillac ont eu lieu. Variantes 1, 2 et 3 + variante mairie Sansac Le contournement sud de l’agglo - mération d’Aurillac peut être décom - posé d'Ouest en Est en trois tronçons distincts : • la traversée de Sansac-de-Marmiesse entre le Pas du Laurent et Bargues,• le secteur de la route de Toulouse entre le hameau de Bargues et l'entrée Ouest d'Aurillac,• la traversée d'Aurillac depuis l'extrémité Ouest de l'avenue du Général de Gaulle jusqu'au giratoire Henri Tricot à Sistrières, à l'Est d'Aurillac. Il s’agit de dévier le bourg de Sansac, de créer une nouvelle voie sur une distance de 10 kmentre Sansac et Aurillac, et de "sortir" la RN 122 de l’agglomération aurillacoise où elle emprunte actuel lement les boulevards. La déviation de Sansac-de-Marmiesse ainsi que le contour nement Sud d'Aurillac répondent à des enjeux de sécurité, de fluidité, d'aménagement du territoire et, pour la partie du contour nement sud de l’agglomération auril lacoise, à des enjeux économiques locaux. L'échangeur situé à l'entrée Est d'Aurillac, dans le secteur de la Sablière, ainsi que le contour nement sud d'Aurillac, amélioreront la desserte des zones d'activités et permet - tront de séparer les flux locaux et de transit. LA CONCERTATION PUBLIQUE : UNE ÉTAPE PRIMORDIALE Après une longue phase d’études entamée en 2008, la concertation publique s’est déroulée du 17 septembre au 1er octobre dernier, avec trois réunions qui ont eu lieu à Aurillac, à Arpajon-sur-Cère et à Ytrac. Les différentes propositions de tracés, la comparaison des avantages et/ou inconvénients et des impacts respectifs de chaque variante ont été présentées et ont fait l’objet d’échanges entre repré sentants de l’Etat, élus locaux et riverains. Ces échanges rendent enfin concrets ce dossier majeur pour le désenclavement du Cantal. Le choix du tracé qui sera retenu et soumis à enquête publique devra intégrer les observations recueillies et fera la synthèse des considérations techniques, des critères environne mentaux prenant en compte la sensibilité des espaces traversés et des enjeux socioéconomiques. Il devrait être connu en fin d’année 2010. Réunion publique à Aurillac - Présentation des différents tracés - enfin du concret !
ACCUEIL DE POPULATION Un guichet unique pour accueillir les « néo Cantaliens » La 4 e édition de l’accueil des « néo Cantaliens » s’est déroulée le vendredi 1er octobre au Conseil Général. L’occasion pour les nombreuses familles présentes, récemment installées dans le Cantal, de bénéficier en un même lieu de l’ensemble des informations utiles pour leur nouvelle vie dans le Cantal. VOUS AVEZ DIT « AGENDA 21 » ? La solidarité avec les habitants et l’attractivité du territoire figurent parmi les thèmes phares de l’Agenda 21 Départemental. C’est dans ce cadre que cette manifestation a été renouvelée, afin de permettre aux nouveaux habitants du Cantal (784 familles installées entre novembre 2009 et juillet 2010) de rencontrer les services du Conseil Général et de ses organismes associés. En proposant tous les renseignements liés à des domaines aussi divers que la famille, le sport, la culture, le développement écono mique, les transports, le tourisme, la solidarité, l’éducation, la citoyenneté, la Collectivité Départe - Atrium du Conseil Général - Accueil des nouveaux Cantaliens mentale cible deux objectifs : répondre de manière pratique aux questions que peuvent se poser les familles dans leur nouveau quotidien, et participer à l’attractivité du territoire cantalien. DES SERVICES MOBILISÉS ETÀL’ÉCOUTE Dans une ambiance conviviale, les 200 familles présentes ont pu rencontrer facilement les services de la Collectivité dont la mobilisation a permis la mise en place de 16 stands à thèmes. Les services du Conseil Général, des organismes associés et des associations du département ont rappelé, par leur implication, la nécessité de proximité et d’écoute avec les habitants. ils ont dit Jean-Paul et Joëlle SABUT (Aurillac) « Nous sommes installés à Aurillac depuis février dernier après avoir vécu plus de 30 ans en région parisienne. Nous avons des attaches familiales dans le Cantal. Si nous sommes venus ici c’est aussi parce qu’on bénéficie des avantages d’une ville tout en étant à la campagne. Actifs et curieux, nous y avons retrouvé avec plaisir des activités de nature et/ou sportives et noué de nouvelles amitiés. Dès notre arrivée des voisins se sont manifestés et dans la rue où nous habitons, il y a même un repas des voisins organisé au mois de juin ! La soirée organisée par le Conseil Général est pour nous l’occasion de découvrir les services du Département et de faire de nouvelles rencontres. » 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :