[15] Cantal Avenir n°69 mar/avr/mai 2010
[15] Cantal Avenir n°69 mar/avr/mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de mar/avr/mai 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : pourquoi le Conseil général est indispensable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 PROGRAMME D’AIDE À L’INVESTISSEMENT Le Conseil Général a mis en place un programme d’aide à l’investissement concernant les établissements et les services aux personnes âgées : • travaux de sécurité et adaptation des établissements à la dépendance,• aide à l’acquisition d’équipement mobilier,• aide aux services de portage de repas à domicile. Il subventionne également les unités d’accueil de jour pour personnes âgées dépendantes et les 4 unités de vie et d’accueil familial. Accompagner nos aînés Le Conseil Général accentue son action pour le maintien à domicile des personnes âgées et poursuit ses efforts en faveur de l’accueil en établissements. LES AIDES DU CONSEIL GÉNERAL EN FAVEUR DES PERSONNES ÂGÉES Elles se répartissent en deux grands secteurs d’intervention : Les aides à domicile : • l’Allocation Personnalisée d’Auto nomie (APA)• l’aide ménagère• les aides au maintien à domicile (amélioration de l‘habitat, télé sécurité) L’aide à l’accueil : Ce sont les aides relatives à la prise en charge des personnes accueillies dans des structures agréées par le Conseil Général et en établissements.• l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) en établissement• l’aide à l’hébergement (frais de séjour)• l’accueil familial.
UNE OFFRE ADAPTÉE POUR NOS AÎNÉS Le Schéma Départemental d’Orga - nisation de l’offre de services aux personnes âgées 2008/2012 prend en compte la dépendance et la grande dépendance, la formation, le recrute - ment et le maintien des personnels dans le Cantal. 43 actions sont programmées. Le Conseil Général poursuit et renforce son aide pour adapter l’architecture des établissements à la dépendance, en augmentant sa participation : une enveloppe globale de 5 millions d’euros pour 2008/2012 est prévue (autorisation de programme). Le Conseil Général veut améliorer la prise en compte spécifique des besoins des personnes souffrant de dété - rioration des fonctions cognitives - la maladie d’ALZHEIMER notamment - en constante croissance avec l’allongement de l’espérance de vie. Face au désarroi des familles, améliorer Pourquoi votre Conseil Général est indispensable [EDITIONSPECIALE] Raphaële FERVAL instructeur des dossiers APA au Conseil Général « Nous effectuons le traitement administratif des dossiers avant de les transmettre à l’équipe médicosociale. Les personnes âgées et leur famille sont satisfaites de cette aide. Cette prestation a changé la vie des personnes âgées ; elle permet un maintien à domicile notamment en milieu rural : on rompt l’isolement. La présence de l’aide ménagère est très importante. Je ne vois pas quels organismes, autres que les services du Conseil Général, pourraient être aussi proches des usagers. « la détection et assurer une meilleure orientation et un suivi particulier de ces personnes est une priorité. Chaque jour, le Conseil Général est au côté de nos aînés. Une structure d’accueil de jour pour les personnes qui vivent encore chez elles et souffrant de la maladie d’ALZHEIMER verra le jour dans un an à Aurillac au Parc Helitas. Projet lancé par le Centre Communal d’Action Sociale d’Aurillac, cette nouvelle unité a reçu notamment le soutien financier du Conseil Général du Cantal à hauteur de 107.400 euros. APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) : MAINTENIR À DOMICILE,CRÉER DES EMPLOIS DE SERVICE EN MILIEU RURAL Anna CHARBONNEL 95 ans - Marmanhac - 11 enfants bénéficie de l’APA depuis 3 ans Marie-Josée sa fille « Bien sûr que je suis contente de cette aide. Oh oui, je me plais chez moi ! « L’APA a permis à Anna d’obtenir 30 heures d’aide à domicile dont a bénéficié sa fille Marie-Josée qui, après un licenciement économique a ainsi retrouvé une activité salariée avec l’avantage d’être auprès de sa mère en permanence. « C’est un service extraordinaire, une aide bien adaptée. Je m’occupe du ménage, des courses, des repas… Ma mère a aussi Présence Verte, la télésécurité, c’est très facile. Dès que je m’absente, ce système sécurise tout le monde. Les aides du Conseil Général permettent à ma mère de rester chez elle et c’est mieux que l’hôpital. QUELQUES CHIFFRES• 5 000 personnes âgées bénéficiaires de l’APA en septembre 2009 « • 30 300 000 euros consacrés aux prestations aux personnes âgées en 2009• 760 000 euros consacrés à l’investissement concernant les établissements et les services aux personnes âgées en 2009 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :