[15] Cantal Avenir n°69 mar/avr/mai 2010
[15] Cantal Avenir n°69 mar/avr/mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de mar/avr/mai 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : pourquoi le Conseil général est indispensable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Chaque jour, le Conseil Général accompagne les plus fragiles. LE DROIT À COMPENSATION prévu par la loi de 2005 La personne handicapée a droit à la compensation des consé - quences de son handicap quels que soient l’origine et la nature de sa déficience, son âge et son mode de vie. Surmonter les difficultés Le Département est mobilisé dans l’accompagnement des enfants et adultes en situation de handicap et de leur famille. Pilotée par le Conseil Général, la Maison Départementale des Personnes Handicapées est au cœur des nouveaux dispositifs mis en place. ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPÉES À DOMICILE OU EN ÉTABLISSEMENT La nouvelle Prestation de Compensation du Handicap est instruite par la MDPH et versée par le Conseil Général. L’objectif : permettre à la personne handicapée de bénéficier de l’ensemble des aides nécessaires à la réalisation de son projet de vie. Le Conseil Général assure en outre, sous conditions de ressources, pour les adultes handicapés : • une partie de la prise en charge des frais dans les établissements et services relevant de sa compétence,• le financement de l'aide ménagère (travaux ménagers, préparation des repas). « Emilie REAULT ergothérapeute, membre de l’équilibre pluridisciplinaire de la MDPH La Prestation de Compensation du Handicap est une vraie avancée : elle rend possible le maintien ou le retour à domicile. Elle permet à la personne en situation de handicap de financer des aides humaines, des aides techniques, des dépenses d’aména - gement du logement ou du véhicule et des aides animalières. « 
Marie-Josée CHAQROUN mère de Feirouz « Bénéficier de conseils de la part de professionnels est essentiel pour nous, parents. Lorsque nous allons à la MDPH, nous rencontrons des gens attentifs, conscients des problèmes auxquels nous sommes confrontés. Emilie, ergothérapeute de la MPDH, est venue à notre domicile pour savoir si notre logement était adapté et permettait à Feirouz de vivre dans les meilleures conditions. Outre le financement de l’appareil auditif, elle a estimé que certains aménagements étaient nécessaires, la douche avec siège est plus sécurisante. Nous souhaitons vraiment remercier l’ensemble des personnes qui sont intervenues pour les travaux, la MDPH et le Conseil Général pour leur précieux accompagnement. « Pourquoi votre Conseil Général est indispensable [EDITIONSPECIALE] Laurence RIPERT directrice adjointe de la MDPH du Cantal « Le projet architectural inauguré fin 2009 par Vincent DESCOEUR, Président du GIP-MDPH, constitue une plus value certaine pour les enfants et adultes handicapés. En effet, le regroupement des équipes facilite l'échange d'informations et donne corps au principe de l'évaluation globale de la personne, inscrit dans la loi du 11 février 2005. De plus, le dispositif est enrichi par la présence des associations qui peuvent contribuer à l'accueil du public en apportant une écoute et de l'information. « Marie-Lou CONSTANSOUS directrice de l’Arche « L’Arche est aux côtés des handicapés physiques depuis 1961. Durant toutes ces années et au fil des projets divers menés par l’association, le soutien des acteurs publics locaux a été déterminant pour favoriser l’intégration des travailleurs handicapés que nous accueillons. Le Conseil Général a été un partenaire privilégié. Il a confié la gestion de certains de ses espaces verts aux travailleurs de l’entreprise adaptée. Il est encore à nos côtés, pour la partie hébergement, dans le cadre d’un projet qui nous tient particulièrement à cœur : la réalisation d’un Foyer d’Accueil Médicalisé. « FAVORISER L’ACCÈS À L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES Pour que l'accès à l'emploi des personnes en situation de handicap soit une réalité au sein de la collectivité, le Conseil Général a signé avec l'AGESI, (Association pour la Gestion de Services d’Insertion) une convention de partenariat. Elodie PIGEON agent d’accueil au Conseil Général depuis 2009 « Même si je suis très impliquée dans la vie associative, l'accès au monde du travail était essentiel pour accomplir pleinement mon projet de vie. Le Conseil Général m'en a donné l'opportunité. Après un stage de plusieurs semaines réalisé sur proposition de l'AGESI, à l'accueil de l'Hôtel du Département, on m'a proposé un emploi à mitemps. Pour moi, c’est un grand pas vers l'intégration. Le stage a été une étape primordiale : il a permis, à mes futurs collègues, comme à moi-même, d'avoir une première approche des difficultés qui pouvaient se poser. Afficher un panneau « Je suis non-voyante, veuillez vous présenter Merci » me semblait important pour faciliter les contacts et éviter que des personnes attendent que je les regarde. Même si certaines difficultés ne se régleront qu'au fil du temps et des aménagements prévus, je suis très heureuse de travailler avec Suzanne, Jeanine et Antonin. Aller vers les autres, participer à l'accueil téléphonique et physique, c’est un défi que je veux relever : le Département m'a permis de montrer que c'était possible. « 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :