[15] Cantal Avenir n°68 déc 09/jan-fév 2010
[15] Cantal Avenir n°68 déc 09/jan-fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°68 de déc 09/jan-fév 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : prenons de la hauteur... le Cantal sur France 3 en prime time.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 voirie RN 122 APSI, PDMI : Quès aquò ? Sans APSI, sans PDMI, pas de travaux. C’est un préalable. Il s’agit d’une première réponse de l’Etat à la hauteur de l’enjeu que constitue la RN 122 pour le Cantal. En 2009, la détermination des élus cantaliens a porté ses fruits. L’APSI, ou Avant-Projet Sommaire d’Itinéraire, et le PDMI, Programme de Développement et de Modernisation des Itinéraires, constituent deux étapes indispensables pour la programmation puis la mise en œuvre des travaux sur la RN 122. EN QUOI CONSISTENT DONC L’APSI ET LE PDMI ? N 122 N 122 L’APSI Le PDMI C’est : Une étude qui synthétise et hiérarchise les principales opérations d’aménagement à réaliser sur un itinéraire. Elle se déroule en concertation avec les collectivités locales et les représentants des intérêts socioéconomiques, culturels et de protection de l’environnement. L’APSI relatif à la RN 122 entre le Lioran et Figeac : représente la validation par l’Etat d’un parti pris d’aménagement à moyen terme sur l’ensemble de l’axe pour un montant total d’investissements évalué à 220 M €. Pour être suivi d’effets l’APSI doit faire l’objet d’une programmation financière au titre du PDMI. Traversée de Vic sur Cère C’est : Le nouveau cadre de programmation et de financement négociés Etat/Collectivités Territoriales des investissements sur le réseau national avec une logique d’itinéraire. Un programme défini par l’Etat pour chaque itinéraire sur lequel des aménagements semblent prioritaires. L’entrée de Sansac de Marmièsse Le PDMI 2009-2014 relatif à la RN 122 : Pour le Cantal, des aménagements seront engagés d’ici 5 ans à hauteur de : 51 M € dont : • 37 M € pour la déviation de Sansac et le contournement d’Aurillac,• 4 M € pour des acquisitions foncières sur Polminhac en prévision de la déviation,• et 10 M € pour les créneaux de dépassement. Le financement est assuré par l’Etat a minima à hauteur de 70% pour les opérations prioritaires, soit 35.7 M € pour le Cantal. Suite aux sollicitations du Conseil Général, cette contribution doit être revue à la hausse. Seule collectivité locale à s’être prononcée favorablement, le Département du Cantal a acté le principe de son soutien financier, qui ne devrait pas excéder 10%.
LIGNE AÉRIENNE Un soutien financier pour le seul lien rapide avec la Capitale La desserte aérienne d’Aurillac et du Cantal est un élément indispensable à l’ouverture et au développement du territoire. C’est pourquoi le Conseil Général a toujours contribué tant à la gestion et aux investissements de la plateforme aéroportuaire qu’au déficit d’exploitation de la ligne aérienne. DES COLLECTIVITÉS QUI S'ENGAGENT AUX CÔTÉS DE L'ETAT La signature de la convention d’exploitation de la ligne Aurillac- Paris pour la période juin 2009/mai 2011 permet d’assurer un service public indispensable au désenclavement rapide du Cantal et du bassin d’Aurillac. Dans ce cadre, le Département reste, après l’État, le principal financeur du déficit d’exploitation. "Notamment grâce à l’effort exceptionnel de l’État, nous avons pu collectivement assurer la pérennité de la ligne" rappelle Vincent Descœur. DEUX CONDITIONS : 48 PLACES + DES TARIFS ACCESSIBLES ET LISIBLES Le Département confirme sa volonté de conserver un appareil d’une capacité suffisante pour assurer une bonne desserte d’Aurillac. La hausse de la fréquentation constatée (mai/octobre : + 8% en terme de trafic par rapport à 2008), alors que le marché national est à la baisse, souligne la pertinence de la stratégie défendue par le Département. Le Président du Conseil Général considère en outre qu’il faut ouvrir la fréquentation de la ligne à une clientèle plus large, n’ayant pas l’habitude de prendre l’avion, via des tarifs préférentiels lisibles et inscrits dans le temps. Etudiants, familles et seniors sont les principaux bénéficiaires de cette politique tarifaire plus accessible. JEUNES ÉTUDIANTS/DEMANDEURS D’EMPLOI CONTACT transport Une Compagnie qui joue le jeu dès aujourd'hui N°Azur : 0 810 478 478 airlinair.com Réseaux de distributions : • Aéroport d’Aurillac,• Agences de voyages FAMILLES SÉNIORS 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :