[15] Cantal Avenir n°66 aoû/sep 2009
[15] Cantal Avenir n°66 aoû/sep 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de aoû/sep 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : la rentrée au collège Saint-Cernin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 expressions politiques Tribune libre L’OPPOSITION TOURNE LE DOS À L’AMÉLIORATION DE LA RN 122 Lors de la dernière séance publique du Conseil Général du Cantal, le dossier prioritaire du désenclavement du département a été abordé et plus particulièrement celui des aménagements futurs de la Route Nationale 122. De tout temps, quels que soient les Gouvernements en place, à chaque sollicitation de l’Etat pour apporter notre contribution financière sur les routes nationales, l’Assemblée Départementale a su afficher un consensus en faveur du désenclavement du Cantal. Or, aujourd’hui, alors que le Conseil Général dessine avec détermination et pragmatisme le contourne - ment de la ville préfecture (déviation d’Arpajon sur Cère – déviation des 4 chemins), les élus des deux groupes d’opposition ont refusé de prendre part au vote concernant l’accompagnement de l’Etat sur la RN 122, en se réfugiant derrière des arguments de ON NOUS PREND POUR DES BILLES ! Entre les effets d’annonces, les engagements, les rétropédalages et les désengagements, l’Etat se livre avec les élus à une partie de poker menteur. Après s’être débarrassé à bon compte sur le dos du Conseil Général de la route nationale 120, l’Etat appelle aujourd’hui la participation des collectivités territoriales pour cofinancer le programme de modernisation de la RN122. Et pourtant en 2004, le gouvernement s’était engagé à ce que l’Etat assume seul le financement des aménagements des routes nationales conser vées par l’Etat. En ce qui concerne le collège pionnier de Saint-Martin-Valmeroux, depuis 2001 le Conseil Général a soutenu positivement le concept expérimental de l’établissement. Lors DÉSENCLAVEMENT ROUTIER ET GRANDES MANŒUVRES Parallèlement au transfert de 20.000 kilomètres de routes nationales aux Conseils Généraux, l’État s’est engagé en 2004 à assumer l’aménagement des 18.000 kilomètres de Routes restant de sa compétence dont la RN 122. Un engagement sans ambiguïté possible : « Pour ce qui concerne la construction de nouvelles routes ou la transformation lourde de routes existantes, le principe de décroisement des financements sera appliqué : l’Etat ne participera plus au financement de ce type d’opérations sur les routes nationales transférées et en contrepartie les départements ne le feront plus sur les routes nationales conservées par l’Etat » Réforme du Ministère et nouvelle organisation routière française – 23 novembre 2004. Or, en mai 2009, l’État demande aux collectivités (Région, Département et Intercommunalité) de principe sans prendre en compte l’urgence ni l’importance de ces travaux pour les Cantaliens. Avec un attitude aussi peu constructive sur ce dossier, ils font prendre au Département non seulement le risque de voir le nombre d’opérations réduit par l’Etat mais refusent également de solliciter à nos côtés le concours du Conseil Régional d’Auvergne, affichant ainsi une solidarité politique déplacée et irresponsable au regard d’un dossier d’une telle importance pour le département. L’amélioration de la RN 122 est vitale pour le Cantal et la Majorité Départementale le sait. C’est la raison pour laquelle elle a décidé de s’engager immé - diatement pour accélérer la mise en œuvre des travaux et faire progresser ce dossier, sans a priori, tenant là comme ailleurs, un seul langage, celui de l’efficacité et des intérêts de notre territoire. La programmation proposée et la contribution de l’État sur cette opération - auquel nous allons demander encore plus - atteint d’ores et déjà un niveau jamais obtenu abstraction faite du tunnel du de sa dernière session le Conseil Général a réaffirmé sa volonté de voir se poursuivre l’expérimen tation, tout comme il l’avait fait en 2008. Il n’est pas acceptable de vouloir faire porter à l’Assemblée Départementale la responsabilité de l’éventuelle fermeture du collège pionnier. L’Education Nationale doit prendre ses responsabilités et faire face à ses contradictions. Le Président de la République prône l’innovation dans les systèmes éducatifs, cependant les désillusions du collège pionnier prouvent une nouvelle fois que la logique économique appliquée aux territoires, surtout lorsqu’ils sont ruraux, fait passer à la trappe n’importe quelle philosophie. Idem pour l’application du plan « Ecole Numérique Rurale » : Une belle initiative de l’Etat qui dans le cadre du plan de relance se proposait d’allouer à 5000 écoles situées dans des communes rurales de moins de financer 30% des travaux sur ce qui reste du réseau national. Alors qu’il appelle à une réforme des collectivités territoriales visant à réduire le déficit public, c’est l’État lui-même qui demande aux collectivités de s’endetter pour payer les routes nationales en instaurant à son profit des financements croisés qu’il condamne par ailleurs. Mais le pire est que l’État manque à ses engagements pris il y a quatre ans. Quelle est cette République où l’État n’a plus de parole ? Une telle décision mettra les collectivités en difficulté : la Région Auvergne réalise des investissements sans précédent pour le réseau ferré laissé à l’abandon depuis des années. Il n’est pas possible de lui faire tout assumer. A un an des élections régionales, cette décision vise à tenter de la pointer comme responsable d’une ‘’impossible » modernisation de la 122. La communauté d’Agglomération du bassin d’Aurillac est elle aussi sollicitée, alors qu’elle n’est pas compétente en la matière et que la Lioran. Tourner le dos à ces propositions, à plus forte raison en période de crise, au moment même où nos entreprises et l’emploi ont le plus besoin de notre soutien, serait préjudiciable à l’économie et engendrerait un retard supplémentaire sur cette liaison routière. Ne pas apporter de réponse à l’Etat reviendrait à laisser penser, alors que notre Président Vincent Descoeur s’est attaché à plaider ce dossier, que l’aménagement de cet axe ne serait finalement pas une priorité. Il en va au contraire de notre responsabilité d’élus de nous mobiliser - et notamment de convaincre la Région Auvergne de la nécessité de son concours - pour faire aboutir ce dossier indispensable au désenclavement du Cantal et ne pas commettre une erreur historique. Gérard LEYMONIE Président du Groupe de la Majorité Départementale 2000 habitants, une subvention de 10 000 € pour leur permettre de s’équiper en matériel informatique de dernière génération. Pour le Cantal, ce sont 36 projets qui devaient être retenus. Sur l’ensemble du département, élus et responsables péda - gogiques des écoles concernées se sont mobilisés pour répondre à l’appel à projets… Et au final, compression budgétaire oblige, ce sont seulement 14 écoles qui seront aidées… Où sont les responsabilités dans cette affaire ? Effet d’annonce prématurée ou mauvaise appréhension de l’enveloppe budgétaire ? La gouvernance nationale prend vraiment les élus locaux pour des billes ! Daniel CHEVALEYRE Groupe Rassemblement Démocratique suppression de la taxe professionnelle, avec effet en 2010, empêche toute perspective financière sérieuse ! LaC.A.B.A. a adopté à l’unanimité une délibération dénonçant cette décision de l’État. Seule la Majorité du Conseil Général s’est prononcée pour une intervention sur ce dossier, choisissant de fermer les yeux sur la curieuse conception de la morale publique de notre État. Une décision qui pose question au vu de la situation financière très délicate du Département qui ne cesse de recourir à l’impôt et à l’emprunt alors qu’il figure parmi les quatre Départements les plus endettés de France. Nous sommes, comme tous les Cantaliens, désireux de voir avancer le dossier de la RN 122, mais pas au prix d’un renoncement à toute conception morale et républicaine ! Florence MARTY - Présidente du groupe du Parti Socialiste - Alain CALMETTE- Charlie DELAMAIDE- Gérard SALAT
Août 2009 25 août au 24 septembre Les sculptures d’Alain GLOANEC Riom-ès-Montagnes OT Pays Gentiane : 04 71 78 07 37 27 août « De la source au robinet » Collandres OT Pays Gentiane : 04 71 78 07 37 29 au 30 août La Fête des Percherons Saint Saturnin Septembre 2009 5 septembre Fête à Lieuchy Trizac 04 71 78 63 91 Course Pédestre « la Forestière de Margeride » Clavières - 04 71 23 43 32 margeride-truyere.com 6 septembre 14 e Ronde de Saint Géraud Aurillac - Club le Vélo Montagnard 12 et 13 septembre Le Bol d’Or des Gentianes Boules lyonnaises Riom-ès-Montagnes 04 71 78 28 66 Manche française Championnat du Monde d’Enduro St-Flour - mchautcantal.free.fr 13 septembre 16 e Randonnée en Pays d’Alagnon Massiac - Vélo Sport Loisir Massiac 20 septembre Fête du Cornet de Murat OT Murat : 04 71 20 09 47 officedetourisme paysdemurat.com 14 e Rencontre des Collectionneurs Lugarde - Mairie : 04 71 78 40 15 tourismecezallier.com La Belbexoise Fête du Cyclotourisme Vélo Montagnard 27 septembre Fête nationale des Champignons Prunet - 04 71 62 63 58 La Virade de l’Espoir Saint-Martin-Valmeroux OT Salers : 04 71 40 70 68 salers-tourisme.fr Gala « André Thivet aurait 100 ans » et Fête du battage du blé noir au Conservatoire des Traditions Rurales Mauriac - OT : 04 71 67 30 26 à ne pas rater dans le Cantal Oct./Nov. 2009 3 et 4 octobre Fête de la Noix « les Rescalons » Senezergues OT Châtaigneraie : 04 71 46 94 82 chataigneraie-cantal.com 3/4/5 octobre Salon du Livre de Cuisine et de l’Art de la Table - Mauriac OT du Pays de Mauriac : 04 71 67 30 26 4 Octobre 4 e Fête de la Tarte à la Tomme « ACABATZ D’ENTRAR » Raulhac 04 71 49 59 36 - carlades.fr Fête du Sarrazin Boisset - 04 71 62 20 72 Randonnée des Châtaignes Siran - US Siran 7/8/9 octobre Concours National Salers à Cournon Groupe Evolution Salers : 04 71 40 20 13 salers.org 9/10/11 octobre Rencontres des Métiers et de l’Artisanat d’Art Maurs - 04 71 49 00 32 10 et 11 octobre Aurillac - Saint-Géraud 11 e centenaire de la mort de Saint-Géraud 11 octobre Foire aux Potirons - Pays de Montsalvy OT Châtaigneraie : 04 71 46 94 82 chataigneraie-cantal.com 17 et 18 octobre Journées Mycologiques Riom-ès-Montagnes OT Pays Gentiane : 04 71 78 07 37 18 octobre Fête de la Pomme - Mauriac OT Pays de Mauriac : 04 71 67 30 26 22 octobre Foires Chevalines Européennes (matin) Maurs - 04 71 49 11 18 24 et 25 octobre 20 e Foire de la Châtaigne - Mourjou Association le Pelou : 04 71 49 69 34 Fête du Cidre - Ferrières Saint Mary OT Pays de Massiac : 04 71 23 07 76 30 e Cyclocross - Senezergues OT Châtaigneraie : 04 71 46 94 82 chataigneraie-cantal.com Les Palhàs - Massiac OT Pays de Massiac : 04 71 23 07 76 Exposition bourse annuelle de Canaris et Exotiques - Jussac - 04 71 69 15 88 31 octobre et 1er novembre Course pédestre le Tour du Nipalou Lorcières OT Margeride-Truyère : 04 71 23 43 32 7 novembre 22 e Ronde de la Châtaigneraie Pays de Montsalvy OT Châtaigneraie 04 71 46 94 82 chataigneraie-cantal.com SCÈNES EN PARTAGE Quelques dates à retenir en avantpremière : 19 septembre Pays de Murat - Oulala Danse – Cie Dynamo Olivia Chastel : 04 71 20 22 62 Du 25 au 27 septembre Dans le cadre de la 1 re saison culturelle de la Communauté de Communes du Pays de Salers : Pleaux - Colloque sur la Xaintrie au CCAS de Pleaux de 9h à 17h. - Concert « Peirol d’Auvèrnha » 26 septembre Cie La Camera Delle Lacrime - 21h Florence Chancel : 04 71 40 72 09 27 septembre Aurillac - Théâtre De l’Orient à l’Occident, la chanson occitane d’une rive à l’autre de la Méditerranée - 17h30 Sophie Boucheix : 04 71 43 42 90 6 et 7 octobre Hélène, Patrick, Parcours Intime Théâtre - Compagnie l’Intime - Public adulte Le 6 octobre à 20h45 à Aurillac (Théâtre) Le 7 octobre à 20h30 à Crandelles 04 71 45 46 04 9 et 10 octobre Cabaret Spectacle musical - Le Petit Théâtre de Pain Tout public Le 9 octobre à 20h30 en Cère et Rance en Châtaigneraie Pauline Piganiol : 04 71 49 32 30 Le 10 octobre à 20h30 à Trizac Anne-Sophie Ricou : 04 71 78 29 89 23 octobre Vebret - Salle polyvalente - 20h30 Ouverture du projet fédérateur de territoire « l’animal dans l’art » Communauté de Communes de Sumène- Artense. Soirée Lecture à voix haute Le Bestiaire littéraire Emmanuelle Deygas : 04 71 78 72 55 Association Lectures à la carte BIG JAMA CANTAL 10 e ÉDITION Programme complet de Scènes en Partage et de BIG JAMA dans le n°67 de Cantal Avenir. Dispositif de repérage, d'aide et d'accompagnement destiné aux jeunes artistes "musiques actuelles" cantaliens. 23 octobre 1er concert à Marcenat avec 4 groupes Marcenat Salle Polyvalente à 21h - 8 € (5 € réduit) Communauté de Communes du Cézallier, Musica Condat et Cantal Musique & Danse Contact : 04 71 43 37 25 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :