[15] Cantal Avenir n°58 oct 07 à mar 2008
[15] Cantal Avenir n°58 oct 07 à mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°58 de oct 07 à mar 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier culture... demandez le programme !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
06 Solidarité Le Conseil Général prend soin de la petite enfance L’enfant est l’objet des soins de toute société, c’est une évidence de bon sens qu’il faut sans cesse revisiter en fonction de l’évolution des modes de vie, des besoins des parents et de la législation. Prendre soin de l’enfant, c’est accompagner et soutenir les familles, toutes les familles. Un véritable enjeu pour un département rural comme le Cantal. « Tordons le cou à une idée reçue » énonce d’emblée le docteur Denise Berthelier, responsable du service de Protection Maternelle et Infantile (PMI), la natalité cantalienne a cessé de baisser. Depuis 2000, elle est stable avec une moyenne de 1400 naissances par an ». La PMI (22 professionnels de santé - médecins, sage femmes, puéricultrices, infirmières - répartie sur 3 centres (Aurillac, Mauriac/Riom-es-Montagnes, St Flour) est une plaque tournante où s’articule le médical, la puériculture et le social. Prévention et soutien « Notre mission c’est la prévention et le soutien à toutes les familles, en complément du système médical traditionnel orienté vers les soins. Elever est une extraordinaire aventure humaine où nous avons tous, par moment, besoin de soutien » Informés par les déclarations de grossesse transmises par les caisses d’allocations familiales, les agents de la PMI vont à la rencontre des femmes au domicile et dans les maternités pour se faire connaître et les informer. « Notre objectif est de leur proposer un accompagnement pendant la grossesse puis, avec le bébé un accompagnement en puériculture, médical ou éducatif. Nous sommes au plus près des besoins, dans tous les Centres Médico-sociaux et nous allons aussi au domicile ». A la naissance, c’est le Conseil Général qui fournit le carnet de santé de l’enfant. La PMI suit les enfants jusqu’à 6 ans : consultations de nourrissons, de puériculture, visites à domicile. C’est avec une légitime satisfaction que Denise BERTHELIER rappelle que le Cantal est l’un des seuls départements où 100% des enfants de 3/4 ans sont vus dans le cadre des bilans de dépistage en maternelles. De nouveaux moyens pour améliorer l’accueil des jeunes enfants En 2006 a été créé au sein du service PMI le pôle départemental d’accueil petite enfance pour donner une nouvelle impulsion à la politique d’accueil des jeunes enfants, avec principalement la mise en place de la réforme du statut des assistants maternels. Une réforme qui renforce les exigences de formation en prévoyant que tout assistant maternel doit suivre une formation d’une durée de 120h, organisée et financée par le Département qui assure déjà l’évaluation et attribue l’agrément des assistants maternels. La première session de cette formation « nouvelle formule » a commencé mi septembre.
« Si le Conseil Général participe au financement de la réalisation ou de la rénovation des crèches et haltes garderies, indique Michel LAFON, Vice-Président chargé des affaires sociales, il est aussi conscient de la nécessité de promouvoir et d’accompagner le métier d’assistant maternel ». C’est dans cet esprit qu’une nouvelle convention, avec la CAF et la MSA, relative au développement de la qualité de l’accueil des jeunes enfants, a été signée le 24 septembre dernier. Cette convention prévoit notamment de favoriser le développement des modes d’accueil individuels en zone rurale, ainsi que la mise en réseau des Relais Assistantes Maternelles (RAM) qui se développent de façon importante dans le Cantal (8 actuellement). Le Conseil Général vient également de décider d’accompagner financièrement le développement des RAM avec une aide au perfectionnement professionnel des animateurs et une aide pour l’installation des RAM et le renouvellement des petits équipements (acquisition de jeux, petit mobilier). Pour Michel LAFON, l’ensemble de cette évolution est une avancée importante pour tous : assistants maternels, animateurs de RAM, enfants et parents. « Améliorer l’accueil des petits c’est aussi renforcer l’attrait du Cantal pour les jeunes actifs » conclut-il. Une nouveauté pour les assistantes maternelles : le planning hebdomadaire qui leur a été adressé gratuitement en juillet par le Conseil Général. Il leur permet d’avoir une meilleure lisibilité de leur activité, d’organiser de façon optimale leurs possibilités d’accueil, et aux parents employeurs de mieux connaître le travail de l’assistante maternelle. CEn savoir plus : Aurillac 04 71 46 20 47 Mauriac 04 71 68 00 78 Murat 04 71 20 08 88 Riom es M. 04 71 78 04 74 St Flour 04 71 60 08 87 wwwcg15.fr 07



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :