[15] Cantal Avenir n°55 jui à oct 2006
[15] Cantal Avenir n°55 jui à oct 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55 de jui à oct 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : convention agricole 2003-2006, le Conseil général aux côtés des agriculteurs cantaliens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
08 Agriculture Un accroissement significatif des investissements liés à des productions diversifiées Depuis quelques années, le Conseil Général constate un accroissement significatif des investissements liés à des productions diversifiées, car de nombreux éleveurs s’orientent vers une valorisation de leur production, notamment par la transformation du lait et de la viande. Ce phénomène est accentué par une augmentation des installations de jeunes agriculteurs en diversification, dont certains ateliers de production sont innovants dans notre département. Des exemples concrets de diversifications réussies A titre d’exemple, le Conseil Général a apporté son soutien financier à l’installation (hors cadre familial) d’une jeune agricultrice en production de pigeons. Cet élevage est unique dans le Cantal et a reçu le premier prix régional de l’installation en diversification lors du dernier Sommet de l’Élevage de Cournon. Ce projet qui prévoit l’élevage, l’abattage et la commercialisation de pigeons représente un investissement global de plus de 144 000 euros. Dans le cadre des productions de diversification qui sont inhabituelles dans notre département, le Conseil Général a également contribué au financement du projet de deux jeunes agriculteurs (installés hors cadre familial) sur un atelier de poules pondeuses. La valorisation génétique des races Salers et Aubrac « L’autre point fort de la convention départementale est la valorisation des races Salers et Aubrac, notamment sur le plan génétique avec, à ce jour, 615 éleveurs engagés dans cette démarche. Le montant global des aides attribuées pour l’essor de ces races s’élève à plus de 1 200 000 euros » indique Alain MARLEIX. « Devant les résultats obtenus, un nouveau plan d’actions est en cours d’élaboration pour la période 2007 - 2009, en lien avec le nouveau Projet Agricole Départemental et les orientations des politiques agricoles de nos partenaires » tient à conclure Jean-Yves BONY.
Acteurs performants : 1 831 414 euros La convention agricole en chiffres En trois ans, les crédits engagés s’élèvent déjà à 9,2 millions d'euros : aides directes aux agriculteurs : 437 451 euros (293 bénéficiaires), aides aux structures pour des prestations réalisées en faveur des agriculteurs : 1 393 963 euros. Infrastructures modernes : 3 611 242 euros (1 118 bénéficiaires) Productions de qualité : 2 547 543 euros aides directes : 1 274 713 euros (1 077 bénéficiaires), aides aux structures : 1 272 830 euros. Races emblématiques : 1 205 276 euros programme Salers (génétique et promotion) : 1 104 696 euros (510 éleveurs engagés dans le programme génétique), programme Aubrac (génétique et promotion) : 100 580 euros (105 bénéficiaires). 09



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :