[15] Cantal Avenir n°105 avr/mai/jun 2018
[15] Cantal Avenir n°105 avr/mai/jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°105 de avr/mai/jun 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : choisir ou subir ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
festival départemental de lectures musicales Par monts et Par mots Informations et programme sur culture.cantal.fr 14 e édition 2018 mars juin juillet octobre CD15/Adobe Stock - Hurca w gl ":="= Invitée d’honneur Mélanie Rutten Ytrac entrée gratuite 2 juin 2018 16 e Salon départemental du livre et de l’illustration jeunesse Pour tout renseignement  : www.culture.cantal.frCD15/Adobe Stock - Hurca Chaque jour à vos côtés MON DÉPARTEMENT L’ombre de chacun, Mélanie Rutten éditions MeMo
Dans ce numéro 4/Economie 6/Territoires 8/Infrastructures 10/Agriculture 11/Sports 12/DOSSIER 19/Culture 20/Tourisme 22/Vu dans les médias Arrêt sur images 24/Brèves 26/Expressions des groupes politiques 27/Agenda Cantal Avenir  : Magazine d’informations du Conseil départemental du Cantal - 28 avenue Gambetta 15015 Aurillac Cedex Tél. 04 71 46 20 20 - Fax  : 04 71 46 21 42 cantal.fr Directeur de la publication  : François-Xavier Montil Tirage  : 75 350 exemplaires Imprimé par l’imprimerie Champagnac sur papier provenant de forêts gérées durablement avec des encres végétales. Crédit Photos  : Thierry Marsilhac Bernard 63/Adobe Stock-Jean-Michel Peyral Lycée Louis Mallet Saint-Flour Lycée Georges Pompidou ENILV Aurillac SteeveHANS/PhotothèqueCd63 Services du Conseil départemental du Cantal Fédération du Cantal pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique - Cantal Destination., P-11-.1004 ? Cuell PIF [Ca maiuk MàJ kg.. 90.0...11111e11111Ye i =rntier. ipel.rAwm.rrq ! EDITO Choisir ou subir ? Je n’ai ni choisi, ni défini les contours de la loi NOTRe et moins encore ceux du Pacte financier que le Gouvernement va nous imposer. Avec mes collègues de la Majorité Départementale, nous avons été et sommes toujours farouchement opposés à ces décisions, définies et arrêtées de manières arbitraires ou autoritaires, tout simplement car elles ne tiennent pas compte de nos spécificités. Elles portent systématiquement atteinte à nos territoires ruraux de montagnes, elles sont de véritables handicaps supplémentaires. Comme nous l’avions dénoncé ces réformes ont engendré des régions trop grandes qui éloignent les centres de décision des territoires ruraux comme le Cantal. Il nous faut pour mémoire près de quatre heures pour rejoindre Lyon en voiture notre la seule alternative de transport ; Imposant un aller-retour de 8 heures à tous responsables associatifs souhaitant s’investir, à un chef d’entreprise ou bien encore à un décideur... Il est évident qu’à 80 km/h notre situation ne s’améliorerait pas… Mais ceci est un autre débat. Plus petit département d’Auvergne avec 148000 habitants, deux fois inférieur à l’Ardèche le plus petit des départements Rhônalpins qui compte 300000 habitants, le Cantal cumule ainsi toutes les contraintes ! Si nous avons pour le moment réussi à tirer notre épingle du jeu au sein de cette Région, c’est surtout grâce à notre volontarisme, à notre proximité aussi avec son Président Laurent Wauquiez et tout particulièrement grâce au pacte Cantal que nous avons su construire avec lui de manière innovante et spécifique pour notre département. D’innovation il est également aujourd’hui question lorsque nous prenons l’initiative de travailler très concrètement avec le département du Puy-de-Dôme voisin. En réunissant les deux exécutifs du Cantal et du Puy-de-Dôme à Montgreleix en ce début d’année, nous avons officialisé notre démarche dont l’objectif est de chercher des voies de mutualisations. Avec mon collègue Jean-Yves Gouttebel nous partageons une communauté d’intérêts et les mêmes perspectives pour nos territoires. Ensemble, entre Auvergnats, nous irons plus loin ; je vous rendrai compte régulièrement de l’avancement de nos travaux et mettrai tout en œuvre pour chercher des voies d’économies tant pour les Cantaliens que pour les Puydômois. Ensemble, entre Auvergnats, avec pragmatisme et bon sens, avec volontarisme aussi, nous avons choisi de ne pas subir. BRUNO FAURE Président du Conseil départemental du Cantal 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :