[15] Cantal Avenir n°103 nov/déc 2017
[15] Cantal Avenir n°103 nov/déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°103 de nov/déc 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Cantal

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil départemental contruit le Cantal de demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
4 BIEN VIEILLIR DANS LE CANTAL BIEN VIEILLIR DANS LE CANTAL C’est le nouveau guide que publie le Conseil départemental pour accompagner les seniors et leur famille, avec des rubriques correspondant à chaque étape de vie C'est le nouveau guide que publie le Conseil départemental pour accompagner les seniors et leur famille, avec des rubriques correspondant à chaque étape de vie Actions de prévention pour maintenir la qualité de vie avant la perte d’autonomie, Actions de prévention pour maintenir la qualité de vie avant la perte d'autonomie, Différentes aides possibles pour rester à domicile Différentes aides possibles pour rester à domicile Solutions disponibles lorsque le maintien à domicile n’est plus possible, Solutions disponibles lorsque le maintien à domicile n'est plus possible, Actions mises en place pour soutenir les aidants familiaux, Actions mises en place pour soutenir les aidants familiaux, Aides en sortie d’hospitalisation, Aides en sortie d'hospitalisation, Dispositifs permettant la protection des personnes et de leurs biens, Dispositifs permettant la protection des personnes et de leurs biens, Coordonnées des lieux d'accueil et d'information sur l'ensemble du département. Pour un accompagnement de proximité, rappelons que le Conseil départemental du Cantal a créé des Maisons De l'Autonomie (MDA), sur les trois arrondissements du département  : Aurillac (04 71 43 88 88) Mauriac (04 71 49 33 85) Saint-Flour (04 71 49 79 69) N'hésitez pas à nous contacter 1 BIEN VIEILLIRDANS LE CANTAL dee Waolgeee dere. em de, r- Coordonnées des lieux d’accueil et d’information sur l’ensemble du département. Pour un accompagnement de proximité, rappelons que le Conseil départemental du Cantal a créé des Maisons De l’Autonomie (MDA), sur les trois arrondissements du département  : Aurillac (04 71 43 88 88) Mauriac (04 71 49 33 85) Saint-Flour (04 71 49 79 69) N’hésitez pas à nous contacter ! OU DES PEFtSCSINES ET ! UMM bu, I youp 404114 ik Sylvie LACHAIZE Vice-présidente du Conseil départemental en charge de la Solidarité La solidarité, c'est la première compétence du Conseil départemental. L'accompagnement de nos aînés est au coeur de nos priorités. Pour répondre de manière concrète et pragmatique aux questions de nos anciens et de leurs familles, nous avons voulu la création de ce guide « BIEN VIEILUR DANS LE CANTAL, des réponses à chaque étape de vie ».5 y Le livret « Bien vieillir dans le Cantal, des réponses à chaque étape de vie est disponible dans les lieux d'accueil du Conseil départemental vous pouvez également le télécharger sur le site  : www.cantal.fr, mais également en faire la demande :.41 par téléphone au 04 71 43 88 88 44. par mail  : mda-cantal@cantal.fr par courrier à  : Conseil départemental du Cantal, Maison de l'Autonomie d'Aurillac, Espace Georges Pompidou, 15015 AURIU_AC Cedex en précisant vos coordonnées et adresse postale. Bon de commande Livret « Bien vieillir Nom. Prénom  : Adresse e Ville. n I Le livret « Bien vieillir dans le Cantal, des réponses à chaque étape de vie » est disponible dans les lieux d’accueil du Conseil départemental vous pouvez également le télécharger sur le site  : www.cantal.fr, mais également en faire la demande  : par téléphone au 04 71 43 88 88 par mail  : mda-cantal@cantal.fr par courrier à  : Conseil départemental du Cantal, Maison de l’Autonomie d’Aurillac, Espace Georges Pompidou, 15015 AURILLAC Cedex en précisant vos coordonnées et adresse postale. Bon de commande Code postal  : ILS ONT DIT  : Sylvie LACHAIZE Vice-présidente du Conseil départemental en charge de la Solidarité La solidarité, c’est la première compétence du Conseil départemental. L’accompagnement de nos aînés est au cœur de nos priorités. Pour répondre de manière concrète et pragmatique aux questions de nos anciens et de leurs familles, nous avons voulu la création de ce guide « BIEN VIEILLIR DANS LE CANTAL, des réponses à chaque étape de vie ». Livret « Bien vieillir dans le Cantal, des réponses à chaque étape de vie » dans le Cantal des réponses à chaque étape de vie » Nom :. Prénom :. Adresse  : Code postal  : Ville  : 'vanta Chaque jour à vos côtés LE DÉPARTEMENT
Dans ce numéro 4/Coopération 5/Routes 6/Accompagner les territoires 7/Infrastructures et loisirs 10/DOSSIER Avec Logisens-Cantal Habitat, le Conseil départemental construit le Cantal de demain 18/Décentralisation 19/Europe et jeunesse 20/Culture 21/Tourisme 22/Vu dans les médias Arrêt sur images 24/Brèves 26/Expressions des groupes politiques 27/Agenda Cantal Avenir  : Magazine d’informations du Conseil départemental du Cantal - 28 avenue Gambetta 15015 Aurillac Cedex Tél. 04 71 46 20 20 - Fax  : 04 71 46 21 42 cantal.fr Directeur de la publication  : François Xavier Montil Tirage  : 76 110 exemplaires Imprimé par l’imprimerie Champagnac sur papier provenant de forêts gérées durablement avec des encres végétales. Crédit Photos  : Metafore, Simon Teyssou, Cabinet Estival, Logisens, Fotolia, Le Lioran, CIED, mois du doc, Cantal Destination, Jean-Michel Peyral, Rachid Bellak, Thierry Marsilhac, Henry-Noël Ferraton, ADAPEI du Cantal e Curt.14 PIM Ca ril:Ktut tri nu ShgM. qapemeetnelerrort el ri carrteer ipek,ninz.rrq ! EDITO Visite des travaux du collège Jules Ferry à Aurillac Quel avenir pour nos Départements ? Voilà plusieurs années que nous tirons la sonnette d’alarme et que nous sollicitons une péréquation juste envers les Départements disposant d’une faible richesse tel que le Cantal. Que celle-ci soit verticale, en provenance de l’Etat, ou horizontale, en provenance des Départements riches, elle n’est que la marque d’une solidarité indispensable au niveau national pour assurer au mieux une égalité de traitement des citoyens et des territoires. Si nous avions pu, jusque-là, poursuivre nos politiques publiques, nos marges se sont restreintes comme peau de chagrin. En effet, si nous arrivons à maintenir le niveau de nos dépenses de fonctionnement, les prestations versées par le Département, dont nous ne maîtrisons pas les règles définies par l’Etat, ne cessent de progresser (APA, RSA, PCH). De plus, ce dernier tend à se décharger, entre autre, sur nous pour assumer tout un pan de sa politique migratoire (Mineurs Non Accompagnés). Cette situation ne semble pas devoir s’améliorer, avec d’une part, l’allongement de la durée de vie, dont on ne peut que se satisfaire et, d’autre part, une politique migratoire nationale qui au vu des différents conflits ne devrait pas s’arrêter. Notre problématique reste donc la faiblesse de nos recettes. Conscient du matraquage fiscal depuis le dernier quinquennat nous avons décidé de ne pas augmenter nos taux d’imposition pour la 8 ème année consécutive. De plus, le Cantal ne dispose pas de recettes dynamiques pour faire face à la progression des dépenses sociales. Enfin, si l’Etat a décidé de maintenir le niveau de nos dotations financières en 2018, nous n’avons aucune garantie pour la suite. Aujourd’hui, les mécanismes de compensation et de péréquation sont en panne faute de véritable volonté politique de la part de l’Etat et par manque de solidarité des Départements riches. Il convient en outre de rappeler que la disparition des Départements est toujours présente dans le préambule de la loi NOTRE, que nous avons ardemment combattu et qui portait sur la réforme des collectivités. Aujourd’hui, nos communautés de communes, fusionnées ou non, n’ont toujours pas la taille critique pour disposer de ressources suffisantes et pour porter leur projet de développement sans le concours financier du Département. De même, ce dernier reste toujours l’échelon essentiel pour négocier avec le Conseil régional la mise en place des politiques publiques et le soutien aux grandes infrastructures nécessaires à notre développement. Sans prise en compte de nos difficultés, il nous reviendra dès mi 2018 de faire tomber des pans entiers de notre politique publique. Communes, EPCI, Associations,… nul ne pourra être épargné.… Ces difficultés ne doivent pas nous résigner mais au contraire nous mobiliser. C’est tout l’enjeu du mandat qui s’ouvre. Ainsi nous allons prendre des initiatives avec le Département du Puy-de-Dôme voisin pour mutualiser nos moyens. Nous allons également multiplier nos actions en direction de la grande Région et nous allons amplifier nos actions pour retrouver une démographie positive et renouer avec la barre des 150 000 habitants, nous y sommes presque ! Enfin, nous continuerons à agir auprès de l’Etat et des autres Départements pour que nous obtenions cette nécessaire péréquation. Soyez assurés de ma détermination sans faille pour agir pour le Cantal. C’est à la fois ma conviction et ma volonté. BRUNO FAURE Président du Conseil départemental du Cantal 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :