[14] Le Calvados n°103 mar/avr/mai 2011
[14] Le Calvados n°103 mar/avr/mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°103 de mar/avr/mai 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Calvados

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : le Calvados, champion des raids nature.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 www.calvados.fr patrimoine Du 2 juillet au 30 septembre « Le Calvados vu du ciel, vu du sol » Organisée par les Archives du Calvados, l’exposition annuelle du conseil général au château de Bénouville met cette année en lumière, et en photos, le département du Calvados. Une exposition où de nombreux documents anciens viennent enrichir les clichés du photographe aérien Francis Cormon. C’est un véritable coup de cœur du conseil général pour les photos de Francis Cormon qui est à l’origine de l’exposition 2011. Depuis plus de 10 ans, le photographe normand, également passionné de paramoteur, survole sa région à la recherche de vues originales. En 2010, alors qu’il a déjà pris des photos pour le département de l’Eure, le photographe aérien décide de pousser son engin dans le Calvados et ramène avec lui des clichés insolites, et surtout uniques, du département. C’est de ces photos qu’est née l’idée d’une exposition sur le Calvados vu du ciel. « Depuis les photos de YannArthus-Bertrand, les photos aériennes rencontrent beaucoup de succès, constate Martine Le Roc’h Morgère, directrice adjointe des Archives du Calvados. Francis Cormon est le premier à avoir couvert l’ensemble du département. » Des photos de paysages, d’architectures, mais aussi des instants de vie et de ciel, réalisées au fil des pérégrinations du photographe. Le présent confronté au passé Pour compléter l’exposition, les Archives du Calvados ont choisi de l’enrichir de documents d’archives, de clichés et d’œuvres d’art représentant le département. « Les archives, c’est la mémoire. Le public n’aurait pas compris qu’il n’y ait que des photos datant de 2010, souligne Martine Le Roc’h Morgère. Nous reprenons donc l’histoire de la représentation du territoire depuis les origines. » Des premiers dessins du XV e siècle aux photos satellites, en passant par les cartes et plans du XVIII e siècle, les premières photographies, les maquettes en 3D ou encore les estampes romantiques, l’exposition présente des documents originaux extraits des collections des Archives du Calvados. Une introduction revient sur le travail et les techniques utilisées par Francis Cormon pour photographier la terre vue du ciel. La première partie intitulée « L’homme et la nature » traite des thèmes de la terre et de la mer avec des clichés et des documents d’époque du Calvados, de ses différents paysages, ses villes anciennes ou d’après-guerre, son agriculture, son industrie, mais aussi de son littoral, ses ports, ses villas balnéaires… « Nous verrons évoluer les lieux et les habitudes à travers le temps, poursuit Martine Le Roc’h Morgère : un camping vu du ciel vers 1960, par exemple, et son petit frère de 2010… » Le patrimoine sera également mis à l’honneur au travers des édifices civils et religieux, avec notamment des clichés de châteaux et d’églises, Nous reprenons donc l’histoire de la représentation du territoire depuis les origines, des premiers dessins du XV e siècle aux photos satellites. » Francis Cormon
Château et jardin à la française - Château de Manneville Plan, XVIII e siècle - Archives du Calvados Les falaises - Aquarelle, XIX e siècle - Archives du Calvados puis l’exposition s’attardera sur les empreintes laissées par la Seconde Guerre mondiale. « Des photos anciennes de l’habitat disparu et des photos récentes de Francis Cormon sur les vestiges du mur de l’Atlantique, les traces du Débarquement, la bataille de Normandie et les cimetières militaires… » L’exposition, partagée en 7 salles sur près de 400 m², sera accompagnée d’une plaquette distribuée aux visiteurs. Elle ouvrira ses portes le 2 juillet 2011. plusd’infos Château de Bénouville (9 km de Caen, direction Ouistreham). Ouvert au public tous les jours de 14 h à 18h, sauf le mardi. patrimoine Francis Cormon, photographe « Je ne vole pas, je photographie » Comment est née votre passion pour la photographie aérienne ? La passion de la photographie m’a été transmise, dès mon plus jeune âge, par mon père qui me redonnait son matériel ancien à chaque fois qu’il en changeait. Le sport aérien est arrivé plus tard. Je rêvais de voler pour pouvoir photographier la terre vue du ciel. J’avais envie d’être étonné par ce que j’allais voir. J’ai découvert le paramoteur par hasard, il y a 11 ans. J’ai alors pris des cours dans une école. Mes débuts photographiques dans le ciel n’étaient pas évidents. Depuis, j’ai pris plus de 50 000 photos aériennes dont une partie est exposée sur mon site Internet http://photo-paramoteur.com. En quoi la photo aérienne est-elle différente ? On aperçoit des choses incroyables et totalement uniques quand on prend de la hauteur. Certains endroits peuvent paraître banals vus du sol. Ils deviennent d’une beauté évidente vus du ciel. Le marais de la Dives en est un exemple. En bas, ce sont des hautes herbes, mais dès que vous décollez, ce sont les méandres de la Dives, les troupeaux de vaches, les champs de colza… Je n’ai pas de barrière, j’ai une totale liberté et les lumières sont très différentes, surtout le matin. Je ne vole pas, je photographie. Et si j’oublie mon appareil, je ne décolle pas. Comment sont déterminés vox choix photographiques ? Je fais des recherches sur le patrimoine, sur la côte, mais ce n’est pas toujours là que je fais les plus belles images. Le hasard fait aussi beaucoup les choses. L’exposition au château de Bénouville m’a permis de mettre mon aile là où je n’avais pas forcément prévu et j’ai découvert des lieux incroyables. Le Calvados est le département qui résume le mieux la Normandie. Tout y est : la campagne, la mer, les grandes plages et les côtes rocheuses, les rivières, le relief, les marais… C’est un paysage très varié et qui change d’un espace à l’autre. www.calvados.fr Francis Cormon 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :