[13] Accents n°254 jan/fév 2020
[13] Accents n°254 jan/fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°254 de jan/fév 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : 2020, l'année de la nature.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
#DOSSIER LE DÉPARTEMENT, GARDIEN DE LA BIODIVERSITÉ Avec plus de 17 000 hectares d’espaces naturels, les Bouches-du-Rhône sont le premier département propriétaire foncier de France. Cette première place et l’exceptionnelle richesse de sa faune et de sa flore lui confèrent un devoir de préservation de sa biodiversité. Si vous traversez un jour le massif de Sainte-Victoire, arrêtez-vous un instant au sommet et regardez autour de vous  : au nord, le pays de Giono, au sud, celui de Pagnol. Et là, devant vous, admirez l’extraordinaire diversité de nos paysages. Une diversité que l’on retrouve à travers la faune et la flore dont les espèces souvent protégées font l’objet de toutes les attentions et de programmes adaptés. Pour garder intact ce grand écosystème, le Département étend son patrimoine naturel foncier, comme en 2019 avec 400 hectares du côté de Saint-Pons à Gémenos et dans les Alpilles. Des acquisitions motivées par l’intérêt de préservation de la biodiversité et la possibilité d’ouverture au public. MIEUX ÉTUDIER POUR MIEUX CONNAÎTRE La constitution de ce patrimoine naturel résulte d’une stratégie d’acquisition foncière et de gestion initiée dans les années 60 et consolidée ces dernières années. Riche de ces sites, le Département les ouvre à de nombreuses structures scientifiques 22 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône l #254 et environnementales qui y étudient l’évolution de la biodiversité et l’impact du changement climatique. Son engagement à préserver et à valoriser la nature sur ses propres domaines a permis de sauvegarder des espèces en voie de disparition comme l’aigle de Bonelli qui trouve refuge dans certains reliefs. Les domaines départementaux font également l’objet d’études sur le long terme. Pour preuve, sur celui de Fontblanche, situé sur les communes de Ceyreste et de Roquefort-la-Bédoule, la Fédération de recherche Eccorev* mène depuis plusieurs années une étude sur l’adaptation de la forêt méditerranéenne au changement climatique. ENTRETENIR, C’EST PRÉSERVER Autre lieu emblématique, le domaine de Marseilleveyre, propriété du Département, au cœur du Parc national des Calanques. Ici, le Département participe à des projets de restauration et de préservation des espèces protégées ou en voie de disparition, mais aussi de lutte contre les plantes invasives (près de 80 espèces
Blaireau Citron de Provence exotiques recensées dans le Parc). Si toutes ces initiatives sont possibles, c’est aussi et surtout grâce à la gestion durable menée sur les parcs et domaines départementaux entretenus au quotidien par les ouvriers forestiers qui les aménagent et les préservent. Dans un souci d’équilibre biologique, de nombreuses activités agricoles y sont également implantées comme l’apiculture, l’élevage, le sylvopastoralisme, l’oléiculture… dont certaines jouent également un rôle de pare-feu. SENSIBILISER LES NOUVELLES GÉNÉRATIONS La préservation de cet équilibre parfois précaire entre faune, flore et activités humaines passe aussi et surtout par l’éducation. Dans le cadre de son plan Charlemagne pour l’éducation, le Département organise des sorties nature pour chaque classe de 6e, animées par un éco-guide. Les collégiens y découvrent la richesse du patrimoine naturel commun et l’urgence de sa préservation. La multiplicité de ces actions de préservation, de valorisation et de sensibilisation permettra de conserver la biodiversité de notre territoire pour la transmettre aux générations futures. * ECosystèmes COntinentaux et Risques EnVironnementaux Jean-Claude Tempier CEN Paca #CONGRÈS DE RECYCLAGE NATURE TOUTE LA FAUNE ET LA FLORE EN DEUX TOMES… Voici deux encyclopédies exceptionnelles pour les amoureux de la faune et de la flore de notre territoire. Oiseaux, mammifères, reptiles, amphibiens, poissons d’eau douce et marins, mollusques, arachnides, insectes, tout ce patrimoine vivant est présenté dans les 19 éco-régions qui composent le département. Partez à la découverte du Coussoul dans la steppe de la Crau, dénichez les chauves-souris du côté du massif de la Sainte- Baume ou découvrez la longévité des Mérous bruns, espèce protégée dans nos eaux qui peut vivre jusqu’à 60 ans ! Renseignement et commande en librairie ou sur  : www.biotope-editions.com 35 € l’ouvrage. #254 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :