[13] Accents n°253 nov/déc 2019
[13] Accents n°253 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°253 de nov/déc 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : votre noël en provence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
#DÉCOUVERTES LA PASTOURALO MAUREL  : UN MOUNUMEN VIVÈNT DE 175 AN ! Notre rubrique dédiée à la langue provençale met en avant, en dialecte marseillais, la très célèbre Pastorale Maurel. A l’approche des fêtes de fin d’année, nous avons voulu revenir sur cette pièce de théâtre incontournable de notre patrimoine culturel, encore jouée aux quatre coins de notre département. Retrouvez sur notre site internet la traduction en langue française de l’article. En 2019, parlo soulet que leicavo soun pus talamen leimumo qu’en 1844… Verai, si juego pus autant aquelo pèço tradiciounalo qu’emé lou tèms venguè uno istitucien marsiheso, sènso óublida que lou publi, aro, coumprene miés lou prouvençau, pecaire, que ço que va parlo. Pamens, degun li pòu renega soun titre prestigious estènt que la Pastouralo Maurel rèsto en Europo l’uno dei pèço de tiatre en lingo regiounalo leimai enciano encaro jugado. UNO PÈÇO DÓU TIATRE PROUVENÇAU, MADE IN MARSIHO… Es à la demando de l’abat Julien (1805-1848), que cercavo de sòu pèr paga soun entre-presso d’ajudo crestiano, qu’Antòni Maurel (1815-1897) mountè en 1844 uno pastouralo, en lingo prouvençalo 46 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône l #253 dialèite marsihés, en tres ate à la debuto. Un tèms noumado « la pastouralo de l’abat Julien », la Pastouralo Maurel es vui uno pèço de tiatre en cinq ate que l’ate quatren, Erodo e leiMage, fuguè escri en francés en 1845 pèr un denouma Gastoun de Flotte. Eiretàgi lunchen dei persounàgi crea pèr Saboly (1614-1675) dins sei nouvè e anima pèr l’art dei santounié marsihés, es uno traspousicien sus scèno dei belèn parlant. Un trentenau de persounàgi que foueço pastre fan ana replico e cant en sieguènt uno tramo quàsi banalo dóu tèms de Nouvè que vis tout un vilàgi si metre en marcho vers Betelèn pèr ana saluda l’enfant Jèsus qu’un àngi vèn d’anouncia la vengudoei bergié. Lou soulet elemen meloudramati nous vèn de l’avugle que recoubro la visto e recounouèisse soun fiéu rauba pèr lou bóumian. Pamens, la Pastouralo Maurel es pas uno pèço coumo leis autro. L’enavans
departement13.fr VA SABIAS ACÒ ? L’EDICIEN PAPIÉ DE LA PASTOURALO MAUREL PARÈIS QU’EN 1856… (DIALÈITE MARITIME) Qu vous a pas di que la touto proumiero versien papié de la Pastouralo Maurel pareiguè douge an après leiproumiérei rapresentacien sus scèno d’aquéu mounumen sacra de la lingo prouvencalo ? En 2011, pèr festa soun 155en anniversàri, Lou Grihet dóu Plan-dei-Cuco, Escolo dei Felibre dóu Tarraire Marsihés, chouarmo de pastouralié, n’en faguè uno nouvello e bello edicien, estènt que si troubavo plus gaire, pecaire, qu’à la B.M.V.R. de l’Alcazar à Marsiho, au founs patrimouniau... Segur, em’aquesto segoundo edicien sian d’abord dins lou simbole d’uno celebracien. Mai coumo que vague, si li capito mai la provo que la Maurel a panca trouba soun parié dins nouesto culturo ! Longo mai dounc à-n-elo ! poupulàri que counouissè tre la debuto li permeteguè de passa lou tèms fin qu’à vui, jugado chasque an pèr de chouarmo d’amatour à Marsiho e dins la regien. UN MOUNUMEN VERTADIÉ BÈN VIVÈNT… E qu vous a pas di, – e li poudèn vèire aquito sa marco majouralo, – que la pèço counouissè foueço moudificacien despui qu’espeliguè au mitan dóu siècle XIX en. Deja dins lou pourtissòu de la proumiero edicien de 1856 vers Boy, – qu’avié alor pas mai de quatre ate, – si pòu liegi qu’« Ai las, caduno dei dès o douge chouarmo, que juegon toui leis annado aquelo pastouralo, li fa pati de moudificacien fachoue. Eici si l’apounde uno scèno, aiours si fa un nouvèu role ». Un bouon biais de ramentaei « puristo » de vui que la pastouralo que juegon, o que van vèire juga, es fin finalo qu’un las d’un mounumen #PARLEN PROUVENÇAU ! bèn vivènt que chasco generacien de pastouralié l’aduguè sa pèiroemai sa replico… E coumo tout mounumen vivènt, la pastouralo Maurel vis vui soun astrado ligado à-n-aquelo de soun publi tout autant qu’à la dei pastouralié que la meton en scèno. Mai la relèvo es assegurado coumo dins la chouarmo dóu Grihet dóu Plan-dei- Cuco, que la faguè ja passa nouèstei raro en Itàli e en Alemagno vo dins de lue espetaclous coumo Santo-Baumo à celèste. E pòu enca agué un bèu camin quouro vian soun passat glourious e quouro si souvenèn pèreisèmple que lou cant dóu proumié bergié, Flouret, Veni d’oousi, fuguè interpreta pèr lou grand Tino Rossi, vo mai pròchi de nautre, Patri Fiori ! Adounc, en un mot  : Longo mai à nouesto Pastouralo Maurel ! Jan-Miquèu Turc Proufessour certifica de lingo prouvençalo Majourau dóu Felibrige



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :