[13] Accents n°252 sep/oct 2019
[13] Accents n°252 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°252 de sep/oct 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : rentrée scolaire, sur le chemin de la réussite.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
#ON LE DIT, ON LE FAIT ! ALPILLES PAYS D’ARLES ARLES, AUREILLE, BARBENTANE, BOULBON, CABANNES, CHÂTEAURENARD, EYGALIÈRES, EYRAGUES, FONTVIEILLE, GRAVESON, LE PARADOU, LES-BAUX-DE-PROVENCE, MAILLANE, MAS-BLANC-LES-ALPILLES, MAUSSANE-LES-ALPILLES, MOLLÉGÈS, MOURIÈS, NOVES, ORGON, PLAN D’ORGON, ROGNONAS, SAINT-ANDIOL, SAINT-ÉTIENNE-DU-GRÈS, SAINTES-MARIES-DE-LA-MER, SAINT-MARTIN-DE-CRAU, SAINT-PIERRE-DE-MÉZOARGUES, SAINT-RÉMY-DE-PROVENCE, TARASCON, VERQUIÈRES Ville de Plan d’Orgon SAINT-MARTIN-DE-CRAU UN PARC NATUREL RÉNOVÉ Situé à l’entrée de la ville, le Parc naturel de détente et de loisirs de la Baisse de Raillon a fait peau neuve. Ce site exceptionnel a été entièrement repensé et doté de nombreux équipements  : un skatepark, un city stade, des terrains de beach volley, de pétanque, un street workout (pour la pratique de la gymnastique), un théâtre de verdure, un parcours de santé, une tyrolienne et une piste de modélisme. Les promeneurs peuvent emprunter un chemin qui longe le cours d’eau de la Chapelette et rejoint un parcours vert. L’ensemble de ces grands travaux ont été financés à 55% par le Département soit 576 000 euros. 30 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône l #252 PLAN D’ORGON UN PÔLE SANTÉ TRÈS ATTENDU Comme beaucoup de villages en France, Plan d’Orgon manque de médecins. Le seul encore en place étant bientôt à la retraite, il y avait urgence. Aussi, quand une jeune praticienne a voulu s’installer, la municipalité l’a accueillie à bras ouverts. De cette rencontre est né le nouveau centre de santé qui a ouvert en mai dernier. Mais l’histoire ne s’arrête pas là puisque d’autres spécialistes ont rejoint le centre. Deux kinésithérapeutes, un ostéopathe, un dentiste, des infirmiers et un second médecin sont venus étoffer l’offre et répondre aux besoins des habitants. Installé en plein cœur du village, le cabinet ne désemplit pas, preuve que l’attente était forte. Un projet indispensable que le Département a financé pour plus d’un million d’euros, soit 70% du montant total des travaux. Ville de Saint-Martin-de-Crau
Ville de Belcodène CARNOUX-EN-PROVENCE VILLE DE LUMIÈRES Le Plan Lumière de la Ville de Carnoux-en-Provence a démarré en 2003. La plus jeune commune de France affichait dans tous ses quartiers de grandes faiblesses en matière d’éclairage public. Pour des raisons de sécurité, d’environnement, d’économie et de qualité de vie, la Mairie, avec l’aide du Département, a engagé un programme d’envergure pour la rénovation totale du système électrique. Quartier après quartier, les habitants de Carnoux ont bien vu leur installation de proximité évoluer avec, selon la nature des voies, des travaux d’enfouissement des réseaux ainsi que l’installation de dispositifs d’éclairage public modernes et économiques, évitant la surconsommation. Aujourd’hui, la réalisation du Plan Lumière de Carnoux est aboutie à 95% et devrait s’achever en 2020. Le Département a financé les travaux à hauteur de 60%. 1, 8 million d’euros seront affectés cette année pour terminer le programme sur l’ensemble de la commune. #ON LE DIT, ON LE FAIT ! AUBAGNE/LA CIOTAT PAYS DE L’ÉTOILE ALLAUCH, AUBAGNE-EN-PROVENCE, AURIOL, BELCODÈNE, CADOLIVE, CARNOUX-EN-PROVENCE, CASSIS, CEYRESTE, CUGES-LES-PINS, GÉMENOS, LA BOUILLADISSE, LA CIOTAT, LA DESTROUSSE, LA PENNE-SUR- HUVEAUNE, PEYPIN, PLAN-DE-CUQUES, ROQUEFORT-LA-BÉDOULE, ROQUEVAIRE, SAINT-SAVOURNIN BELCODÈNE L’ÉCOLE MATERNELLE A ENFIN SON PRÉAU À Belcodène, les 80 enfants de l’école maternelle communale bénéficient enfin d’un préau leur permettant, par tous temps, de sortir de la classe et profiter de la récréation, comme les élèves de l’école primaire qui jouxte la leur. Jusqu’alors, par temps de pluie ou de grosse chaleur, les 3-6 ans étaient retenus à l’intérieur de l’établissement par défaut de structure qui aurait permis de les abriter. À la demande des parents d’élèves et de la Ville, le Département a financé à hauteur de 70% la création d’une structure avec toiture afin de protéger les enfants des caprices climatiques et de maintenir les activités extérieures toute l’année. Cette aide aux travaux de proximité de la collectivité, de près de 50 000 euros, a également permis la réfection totale du sol afin de le mettre aux normes, un accès abrité vers le stade, un aménagement paysager sur le parvis de l’école et également une entrée aménagée pour les personnes à mobilité réduite. #252 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône 31 Ville de Carnoux



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :