[13] Accents n°251 jui/aoû 2019
[13] Accents n°251 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°251 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : pour l'avenir de nos enfants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
#POINTS DE VUE Groupe « Un département gagnant » Les Républicains - UDI - Indépendants de droite Ressources et patrimoine naturels  : un plan pour agir Il faut se l’avouer. Notre département et nos territoires entendus au sens large (métropole et communes) étaient jusqu’à présent en peine avec des exigences environnementales toujours plus fortes. Prise de conscience relative des défis fondamentaux (air, eau, santé, biodiversité, transition énergétique), manque de concertation entre acteurs, étaient autant de facteurs d’une politique environnementale locale non suffisamment à la hauteur des besoins et des attentes. Le Département avec la Métropole ont tenté de pallier ces insuffisances et de rattraper les retards. Un Agenda environnemental « Département- Métropole », résultat d’une concertation par le haut Dans la mesure des possibles, il vaut mieux privilégier le travail partenarial et collectif quand les enjeux et les défis sont également collectifs. Pour la première fois, Département et Métropole ont élaboré un document unique destiné à poser les bases d’un diagnostic, à se donner les moyens d’une politique ambitieuse, capable de proposer des solutions concrètes. Un agenda environnemental « Département-Métropole » construit sur 4 axes Ils sont les piliers des actions à mener et des objectifs assignés  : améliorer la qualité de l’air, préserver la biodiversité, investir dans les nouvelles énergies, protéger le littoral. Ainsi la question des transports, l’incitation à la préservation des ressources et la recherche d’énergies renouvelables, l’information et le maintien de la biodiversité, la gestion des déchets sont devenus des priorités territoriales affirmées. Un agenda environnemental « Département-Métropole » doté d’un milliard d’euros de budget sur 5 ans Pour protéger l’environnement, sensibiliser nos concitoyens et les inviter à adopter des comportements écoresponsables, l’Agenda environnemental mobilise des moyens sans précédent. La lutte contre la pollution de l’air représente l’un des grands volets de ce plan. La bonne santé de tout un chacun en dépend et chacun sait combien notre territoire est concerné régulièrement par les pics de pollution. L’accent est en ce sens mis sur le développement de l’électrique, pour les particuliers comme pour le transport collectif, mais également sur des transports en commun adaptés aux besoins des habitants. Un Agenda environnemental « Département-Métropole » qui n’oublie pas les mesures concrètes pour nos concitoyens Il faut les citer (limitativement)  : aide pour l’achat d’une voiture 100% électrique neuve d’un montant de 5 000 euros, déploiement de 475 bornes de recharge sur la voie publique, 3 600 nouvelles places de stationnement vélo libre ou sécurisé d’ici à 2025, aide à l’acquisition de matériel de chauffage à haute performance environnementale, aide de 6 000 euros par foyer engageant des travaux de rénovation énergétique (Dispositif Provence Éco Rénov). Enfin, le Plan vélo doté de 60 millions d’euros sur cinq ans, prévoit une aide pour l’acquisition de vélo électrique (400 euros, dans la limite des 25% de la valeur d’achat) et la création d’un réseau de lignes cyclables express. « Il n’y a pas de plus grand risque que de rester immobile. » Cette maxime vaut pour tous les champs de la politique. Elle vaut doublement en matière de développement durable et de protection de notre patrimoine naturel. Au Département des Bouchesdu-Rhône, nous la faisons nôtre… en sachant que beaucoup, en collégialité et en transversalité, reste encore à faire pour demain et pour les générations à venir. Jean-Marc Perrin, Président du groupe « Un Département Gagnant-Les Républicains-UDI-Indépendants de droite » Tél. 04 13 31 09 18 - jeanmarc.perrin@departement13.fr 42 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône l #251
Groupe PC et Partenaires La culture un atout indispensable ! Les mois de juillet et août sont synonymes de vacances et de festivals. Ces derniers contribuent au lien social, à la diversité culturelle et au maillage territorial. Notre collectivité participe à leur réussite mais les personnels des services culture du Département s’inquiètent sur les choix politiques qui sont faits et nous ne pouvons que les rejoindre. La culture n’est pas une catégorie comme une autre dans les choix de l’action publique. Elle participe à l’émancipation humaine et les choix de notre collectivité doivent défendre la liberté de la création, l’égalité des territoires en matière d’accès. C’est sur ces bases que nous nous engagerons dans les choix de notre collectivité ! Claude Jorda, Conseiller départemental du canton de Gardanne Tél. 04 13 31 11 73 - claude.jorda@departement13.fr Groupe Socialiste et Écologiste Penser global, agir local  : commençons par nos cantines ! La pauvreté, crise du logement, pollution, transports anarchiques, équipements publics délabrés… Les Bouches-du-Rhône, Marseille notamment, battent dans ces domaines de tristes records ! Ni hasard ni fatalité, mais choix douteux et décisions irresponsables ! Exemples marseillais emblématiques  : la bétonisation des terres agricoles et la nourriture industrielle dans les cantines scolaires. 52 000 repas quotidiens. Seul prestataire depuis 26 ans, Sodexo, géant multinational de l’agro-alimentaire. Coût annuel  : 150 millions d’euros ! Goût et qualité sacrifiés, gâchis alimentaire considérable… Pourtant les tarifs de ces cantines comptent parmi les plus chers de France ! Quant aux terres agricoles, le peu qu’il en reste est livré aux promoteurs. Bien-être et santé des populations, biodiversité respectée, alimentation saine et savoureuse pour tous et d’abord pour nos enfants… Chez nous, ces urgences vitales attendent des réponses à la hauteur ! Changeons de modèle ! Production de qualité, respect du patrimoine culinaire et des espaces naturels, création d’emplois non délocalisables  : c’est l’avenir, et pas seulement dans les cantines ! Penser global, agir local  : c’est la Provence de demain que nous voulons dessiner. Michèle Rubirola, Conseillère départementale EELV (Europe Écologie Les Verts) Tél. 04 13 31 09 05 - michele.rubirola@departement13.fr Non inscrit Groupe des élus indépendants Pour une rentrée claire et déterminante ! Il y a peu, les élections européennes ont redistribué les cartes, en créant une nouvelle configuration politique toujours plus fragmentée dans l’Hémicycle européen. En France, les anciens partis de gouvernance semblent confirmer leur effondrement, tandis que la République en Marche au pouvoir résiste plutôt bien malgré un corps à corps avec une extrême droite prégnante. Aujourd’hui c’est l’été, mais il va être court, avec une rentrée qui arrive et avec elle, beaucoup d’attentes et de craintes. Quelle onde de choc subirons-nous de toutes ces incertitudes ? Le gouvernement est en train de décréter au pas de course des réformes majeures, la santé, les retraites, l’enseignement… Et notre Département dans tout cela ? Où en est-il ? Que savonsnous ? Fusionnera-t-il bien avec la Métropole ? Et quand ? Comment ? Quel en sera le prix ? Que va-t-il se passer pour nos territoires, nos communes ou les populations ? Il est grand temps que les réponses arrivent avec les actes qui s’imposent. Nous ne voulons pas être des laissés pour compte, au moment même où la France doit relever tant de défis, lorsque les équilibres politiques et sociaux s’ébranlent au-delà même de nos frontières. Pour toutes ces raisons et plus encore, la rentrée devra être claire et déterminante ! Lisette Narducci, Présidente du groupe des élus indépendants Tél. 04 13 31 11 15 - lisette.narducci@departement13.fr Toujours à votre écoute, vous pouvez me rencontrer lors des permanences au sein des différentes Mairies de mon canton  : Berre, La-Fare-Les-Oliviers, Lançon-Provence, Rognac, Cornillon-Confoux, Saint-Chamas, Ventabren, Coudoux, et Velaux. Merci de bien vouloir prendre RDV à mon secrétariat au 04 13 31 09 00. Christiane Pujol, Conseillère départementale du canton de Berre. Tél. 04 13 31 09 00 - christiane.pujol@departement13.fr #POINTS DE VUE Groupe des Socialistes Républicains Pour un territoire solidaire durable Les mutations institutionnelles et la maitrise des dépenses publiques impliquent des choix politiques responsables qui ne doivent en aucun cas se faire au détriment de la justice sociale et de l’égalité d’accès au droit. Mais l’urgence sociale ne doit pas faire oublier les enjeux majeurs de climat et de biodiversité, alors que nous savons pertinemment que les citoyens fragiles, précaires ou simplement travailleurs pauvres, sont ceux qui ont le plus de difficulté dans l’accès aux droits à la santé, à une alimentation saine et durable, à une mobilité écologique et responsable, car ils n’ont souvent accès ni à l’emploi, ni à la mobilité, ni à l’énergie. Défendre l’équité, veiller au maintien des niveaux d’aide sociale, promouvoir la solidarité intergénérationnelle et accompagner vers l’autonomie citoyenne, un combat qui anime notre action au sein du Conseil départemental, mais qui veille également à préserver un territoire durable et responsable, respectueux de ses habitants comme de ses paysages. Rébia Benarioua, Anne Di Marino, Jacky Gérard, Nicole Joulia, René Raimondi, Frédéric Vigouroux Groupe des Socialistes Républicains  : Tél. 04 13 31 16 27 #251 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :