[13] Accents n°248 jan/fév 2019
[13] Accents n°248 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°248 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : année de la gastronomie en provence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
#POINTS DE VUE Groupe « Un département gagnant » Les Républicains - UDI - Indépendants de droite Pour une République et un service public réels et efficaces Le temps des vœux est passé depuis peu, mais au nom du groupe majoritaire du Conseil départemental, je veux souhaiter à toute notre population et à toutes les communes des Bouches-du-Rhône, des vœux simples de réussites personnelles et professionnelles. Ces vœux s’adressent également à Madame la Présidente et à tout le personnel du Conseil départemental. Notre collectivité, si utile et si efficace dans son action sociale de proximité à l’égard de nos concitoyens et des Provençaux, mérite nos remerciements et tous nos encouragements à la veille de bouleversements institutionnels qui s’annoncent pour nous tous, comme majeurs. Mais à l’heure où j’écris ces lignes, certains de nos compatriotes s’indignent et font valoir leur mécontentement. Dans un de ces moments historiques et de « fièvres hexagonales » selon la formule de Michel Winock, ils disent leur ras-le-bol et le refus de certaines décisions du gouvernement et du Président de la République. À peine un mois après la commémoration du 11 novembre 1918, l’Arc de Triomphe et la tombe du Soldat Inconnu sont souillés tandis que Paris comme d’autres grandes villes offrent au monde un spectacle qui ternit l’image de la France, attriste nos compatriotes et fragilise notre économie. Reste le fond, et les vraies raisons d’un mouvement. La République à son sommet perd le contact avec la réalité économique et sociale. Les dirigeants « d’en haut » oublient ou mésestiment les citoyens et leurs souffrances. Il faut en tenir compte et réaliser que vouloir porter l’esprit de réforme, c’est aussi savoir respecter l’autre, c’est défendre le pouvoir d’achat des plus démunis, c’est enfin, savoir donner de l’espoir. C’est ce que fait la République d’en-bas, celle de nos communes et c’est ce que fait notre département. Oui, depuis 2015, et désormais en lien avec l’action de la Métropole, c’est cette voie qui guide au Département, nos politiques publiques. Ecouter pour agir  : la défense du pouvoir d’achat avec l’engagement de non augmentation des taxes locales, l’aide à l’économie locale au travers de l’aide aux communes, le soutien en direction des plus fragiles avec notamment l’accélérateur de l’emploi, le Plan handicap, les aides en faveur des collégiens (64 euros pour les fournitures et 150 euros pour la « Carte collégiens ») en faveur du logement ou des transports (Éco-rénov et l’aide de 3 000 euros pour les propriétaires, 1000 euros pour l’installation du chauffage au bois, 400 euros pour les vélos électrique), les Maisons du Bel Âge (avec notamment, plus de 79 000 colis de Noël distribués), l’agenda environnemental et le soutien à la transition énergétique avec la prime de 5 000 euros pour l’achat de véhicules électriques sont autant de décisions prises par le Conseil départemental et notre Présidente qui satisfont justement cette nécessité d’entendre les besoins et répondre aux attentes de nos concitoyens. La France et la Provence doivent entrer dans ce temps nouveau de gouvernance. La politique ne pourra plus tout à fait se faire comme elle se faisait par le passé. La démocratie doit se vivre différemment  : elle doit être plus sociale et plus solidaire et la parole tenue est celle qui a été donnée. L’exercice du pouvoir, enfin, doit se pratiquer plus en continu, par l’écoute, la transparence et surtout par la participation et la concertation. À chacun d’entre vous, et à la France, tout spécialement, une très belle année 2019. Jean-Marc Perrin, Président du groupe « Un Département Gagnant-Les Républicains-UDI-Indépendants de droite » Tél. 04 13 31 09 18 - jeanmarc.perrin@departement13.fr 28 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône l #248
Groupe PC et Partenaires « 2019, la solidarité au cœur de notre action » L’année 2018 s’est terminée sur de fortes revendications d’augmentation du pouvoir d’achat et celle du droit à un logement digne pour tous. Comment ne pas les partager ? C’est la raison pour laquelle nous avons réaffirmé lors du vote du budget que notre collectivité devait renforcer ces actions en matière de solidarité car notre action de solidarité et d’insertion est avant tout une action pour la dignité humaine. C’est pourquoi il faut relever le niveau de l’APA, l’aide à l’insertion, aux associations et à la construction de logements sociaux. En 2019, comme nous l’avons fait depuis le début du mandat nous continuerons à défendre les intérêts des populations et nos territoires pour que la solidarité soit au cœur de chacune des actions de notre collectivité. Evelyne Santoru-Joly, Conseillère départementale du canton de Martigues Tél. 04 13 31 11 50 evelyne.santoru@departement13.fr Groupe Socialiste et Écologiste Lundi 5 novembre  : rue d’Aubagne, deux immeubles s’effondrent. Bilan  : 8 morts. Aujourd’hui, 1 600 Marseillais évacués sont hébergés dans des hôtels. Des milliers d’autres vivent toujours dans des logements frappés de péril et d’insalubrité. Après la tristesse, la colère, forte, légitime, a envahi les cœurs, les rues, et ne retombe pas. Marseille est rattrapée par des années d’abandon et de laisser-faire, pourtant dénoncés de longue date ! C’est désormais vital  : un grand plan « logement pour tous-contre l’habitat insalubre » doit être lancé. Les deux sont indissociables. Manquant à leurs devoirs de protection des habitants, méprisant ceux -experts, associations, journalistes, élus- qui donnaient l’alerte et demandaient des actes, les pouvoirs publics ont failli et se sont disqualifiés. Prétendront-ils tout résoudre à eux seuls ? Une ville pauvre n’est condamnée ni à l’habitat insalubre ni au mal-logement. Elle le devient quand des institutions, refusant d’appliquer la loi, ne respectent ni la dignité ni le bien-être de ses habitants. Priorités et méthodes doivent changer. Décisions, moyens, réalisations, suivi, devront se faire au grand jour, sous le contrôle de ceux qui, justement, tirent depuis des années la sonnette d’alarme. Benoît Payan, Conseiller départemental Tél. 04 13 31 08 95 - benoit.payan@departement13.fr Non inscrit Groupe des élus indépendants Courage tout reste à faire ! Passée la trêve des confiseurs, la morosité, il faut l’admettre, reste prégnante. C’est qu’il y a presque deux ans, l’élection présidentielle rebattait les cartes et nous offrait un nouvel élan… Aujourd’hui, une situation de l’emploi stagnante et toujours le fardeau des taxes si lourdes à porter. Que nous réserveront les futures échéances électorales « Européennes » des 23 et 26 mai ? Du côté de notre Département c’est la question de la fusion avec la Métropole qui préoccupe. Que sait-on vraiment ? Quelles conséquences ? À quel terme ? Qu’en sera-t-il de nos agents alors que le gouvernement envisage la suppression de 120 000 postes dans la Fonction publique ? Quel impact sur les populations aussi, le social occupe-t-il encore une place dans la politique publique ? Et bientôt les municipales. Et pour Marseille ? Une ville encore sous le choc des conséquences funestes de l’habitat insalubre institutionnalisé. Mais bon, ne nous laissons pas abattre ! Oui, un avenir où justice sociale et écologie iront de pair est possible ! C’est à nous de le tracer ! Pour l’instant, réconfortons-nous et crions haut et fort  : Bonne année 2019 à tous ! Lisette Narducci, Présidente du groupe des élus indépendants Tél. 04 13 31 11 15 - lisette.narducci@departement13.fr Un Département Patriote ! Conseiller Départemental du Canton de Berre L’Étang (Rognac, Berre l’Etang, Saint-Chamas, Lançon-Provence, Velaux, La Fareles-Oliviers, Coudoux, Ventabren, Cornillon-Confoux), je suis à votre écoute et je tiens des permanences dans les communes de mon canton de Berre, RDV à prendre à mon secrétariat au 0413310898. Jean-Marie Vérani, Conseiller départemental du canton de Berre Tél. 04 13 31 08 98 - jeanmarie.verani@departement13.fr #POINTS DE VUE Groupe des Socialistes Républicains 2019, une année charnière pour notre département Notre paysage institutionnel évolue rapidement générant des incertitudes quant à l’avenir de notre collectivité. Dès 2019, il convient de donner à nos concitoyens, habitants, agents et associations de notre territoire, les garanties d’un horizon clair et rassurant. Nous serons vigilants sur le déploiement de ce processus de transformation afin de protéger l’action de notre collectivité et en particulier celle en faveur des familles et des personnes les plus fragiles. Le cœur des politiques publiques départementales, l’aide sociale et la protection des personnes vulnérables, mais également, le maintien de la cohésion territoriale devront être au centre de l’évolution en cours, comme la préservation des métiers et compétences des agents qui œuvrent chaque jour pour nos habitants. Le changement peut devenir un moment créateur notamment quand c’est le sens de l’action qui guide l’invention d’un nouvel équilibre. C’est désormais à l’exécutif de répondre à cette opportunité et à nous d’œuvrer pour garantir l’équité, le progrès social et l’égalité dans cette élaboration. Soyons acteurs d’un avenir où chacun a son rôle et sa place. Bonne année. Rébia Benarioua, Anne Di Marino, Jacky Gérard, Nicole Joulia, René Raimondi, Frédéric Vigouroux Groupe Socialistes Républicains  : Tél. 04 13 31 16 27 #248 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :