[13] Accents n°248 jan/fév 2019
[13] Accents n°248 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°248 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : année de la gastronomie en provence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
#ON LE DIT, ON LE FAIT ! ALPILLES PAYS D’ARLES ARLES, AUREILLE, BARBENTANE, BOULBON, CABANNES, CHÂTEAURENARD, EYGALIÈRES, EYRAGUES, FONTVIEILLE, GRAVESON, LE PARADOU, LES-BAUX-DE-PROVENCE, MAILLANE, MAS-BLANC-LES-ALPILLES, MAUSSANE-LES-ALPILLES, MOLLÉGÈS, MOURIÈS, NOVES, ORGON, PLAN D’ORGON, ROGNONAS, SAINT-ANDIOL, SAINT-ÉTIENNE-DU-GRÈS, SAINTES-MARIES-DE-LA-MER, SAINT-MARTIN-DE-CRAU, SAINT-PIERRE DE MÉZOARGUES, SAINT-RÉMY-DE-PROVENCE, TARASCON, VERQUIÈRES DR BOULBON LE NOUVEAU GROUPE SCOLAIRE EST SORTI DE TERRE Depuis la rentrée de septembre, le groupe scolaire des Tilleuls a ouvert ses portes à Boulbon et trois nouvelles classes maternelles peuvent accueillir 50 enfants. Une construction attendue par beaucoup de familles, qui vient en remplacement de deux anciens bâtiments situés en zone inondable. Outre les classes, l’école bénéficie maintenant d’une salle de restauration attenante d’une capacité de 170 repas quotidiens. Au sein de ces bâtiments, on retrouve aussi une bibliothèque, des bureaux et un jardin pour les récréations avec de nombreux jeux. Ce nouveau bâtiment scolaire qui répond à des nouvelles normes environnementales, a été cité en exemple pour son insertion architecturale dans les sites historiques de qualité. Sur l’ensemble du projet de 3,4 millions d’euros, le Département a apporté une contribution de 1,3 million d’euros. 24 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône l #248 DR MOURIÈS L’ÉGLISE RETROUVE SON DÔME 110 ANS APRÈS Le 11 juin 1909, un tremblement de terre faisait s’écrouler le dôme de l’église de Mouriès, surmonté de sa célèbre « boule », bien connue de tous à l’époque. Plus de 100 ans après, la municipalité a décidé de réaliser à l’identique ce fameux dôme dans le cadre de travaux plus généraux entrepris sur l’église. En effet, en 2016, un effondrement de la génoise avait mis à jour des problèmes sur la toiture. Depuis, la charpente et les tuiles ont été remplacées, les toitures de la nef et des bas-côtés de l’église Saint-Jacques ont été entièrement refaites et les corniches reproduites à l’identique. Enfin, au début de l’année 2018, le dôme a été entièrement reconstruit en pierres de taille surmonté du fameux globe qui faisait la fierté des Mouriésens. Le montant total des travaux s’est élevé à près de 470 000 euros. Le Département, seul financeur aux côtés de la municipalité a pris en charge 80% des opérations, soit plus de 375 000 euros.
Mairie Cadolive CUGES-LES-PINS LE BOULEVARD GAMBETTA REDONNE DU SENS À LA CIRCULATION La commune de Cuges-les-Pins a cette particularité d’être traversée par une route très fréquentée. Mais ce village, au pied des collines, est aussi un lieu où il fait bon vivre. Pour rendre le quotidien des habitants plus agréable, de grands travaux ont été réalisés sur le boulevard Gambetta qui relie la partie nord du centre du village à la partie sud qui mène à l’Hôtel de Ville et aux écoles. En six mois seulement, la voie a ainsi été entièrement requalifiée, les réseaux secs et humides ont été renouvelés, des cheminements piétons créés, du mobilier urbain posé, et enfin des travaux paysagers menés. Parmi les temps forts du chantier, la fontaine a été déplacée, le parvis de l’église a fait l’objet d’un aménagement complet, un square a remplacé le presbytère en ruine et un plateau traversant a été posé en une nuit ! De nombreux aménagements que le Département a financés à 60%, soit 443 762 euros sur un montant total de 739 603 euros. CADOLIVE UN PARCOURS SANTÉ DANS LES COLLINES #ON LE DIT, ON LE FAIT ! AUBAGNE/LA CIOTAT PAYS DE L’ÉTOILE ALLAUCH, AUBAGNE-EN-PROVENCE, AURIOL, BELCODÈNE, CADOLIVE, CARNOUX-EN-PROVENCE, CASSIS, CEYRESTE, CUGES-LES-PINS, GÉMENOS, LA BOUILLADISSE, LA CIOTAT, LA DESTROUSSE, LA PENNE-SUR- HUVEAUNE, PEYPIN, PLAN-DE-CUQUES, ROQUEFORT-LA-BÉDOULE, ROQUEVAIRE, SAINT-SAVOURNIN Le village de Cadolive a l’avantage d’être entouré de 400 hectares de forêts et de bois. Afin de favoriser la pratique sportive et de préserver ses espaces naturels, la municipalité a décidé de créer, à côté du stade existant, un parcours santé sur le lieu-dit « La Sarriée ». Les travaux débutés en 2018 ont permis de mettre 35 hectares à la disposition des sportifs, familles et personnes du Bel Âge. Parcours pédestres, chemins de fitcross, barres parallèles… Depuis plusieurs mois, promeneurs, coureurs et badauds ont investi l’espace. Le gymnase attenant a aussi été agrandi avec la création d’un dojo de 300 m², accueillant près de 450 adhérents adeptes des arts martiaux. Après un an de travaux et 1,1 million d’euros d’investissement dont 660 000 euros financés par le Département, ce plateau sportif est désormais ouvert à tous les Cadolivains. #248 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :