[13] Accents n°247 nov/déc 2018
[13] Accents n°247 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°247 de nov/déc 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : le territoire change d'air.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
#POINTS DE VUE Groupe Un département gagnant Les Républicains - UDI - Indépendants de droite Remettre nos territoires… à l’endroit ! Pour notre majorité, l’année 2018 aura été celle du premier vrai bilan. Rien, ni personne n’a été oublié et nous avons tenu parole. Oui, en 2015, nous disions ce que nous voulions pour notre territoire et la Provence  : plus de solidarité, plus pour aider nos communes, plus de proximité pour nos concitoyens, plus d’attractivité pour notre territoire, plus pour notre jeunesse. Et au final les résultats sont là  : le pacte d’objectifs pour l’emploi et l’accélérateur de l’emploi, le plan sécurité conclu avec la gendarmerie et le SDIS, la sécurisation et la numérisation des collèges, le Plan Charlemagne, les services civiques, les Maisons du Bel Âge, le Schéma territorial d’aménagement numérique, les Contrats d’aménagement et de développement pour les communes, un plan d’investissement sans équivalent pour la mobilité et les transports, un Plan Handiprovence parmi les plus ambitieux de France, un soutien à l’amélioration de l’habitat avec Provence Éco- Rénov, un nouvel Agenda 21, un plan triennal avec la Ville de Marseille, le Salon des Agricultures, l’accroissement de l’offre d’accueil petite enfance, le soutien à la culture, le soutien aux associations, aucun bassin de vie et de développement oublié  : Aix, Salon, Arles, La Ciotat- Aubagne, la Côte Bleue, Ouest Provence et Pays de Martigues, enfin, l’Agenda environnemental mené en commun entre le Département et la Métropole Aix- Marseille-Provence, etc. Et au final donc, des millions et des millions d’euros injectés au service utile de tous nos territoires. Oui, il faut … oui, on peut objectivement être fiers de ce qu’a réalisé notre majorité. Fiers du « jeu collectif » et de l’état d’esprit qui est aussi le notre, fiers de notre action, et au final encore, être plus que satisfaits du sens et du cap désignés par notre Présidente, dès l’origine, pour mieux satisfaire la Provence et tous ses habitants. Tout cela a été réalisé de façon apaisée, ouverte, dans le cadre d’une gouvernance partagée. Aujourd’hui, avec l’élection de Martine Vassal à la tête de la Métropole Aix-Marseille-Provence, une nouvelle page se tourne. D’un côté avec la Métropole, la stratégie, la vision et les projets sur le long terme celui de la prochaine génération de Provençaux, de l’autre, avec le Département, le quotidien et la proximité, la solidarité et la fraternité, entre populations et entre communes et collectivités territoriales. Depuis 10 ans, les réformes territoriales n’ont fait la preuve ni de pertinence, ni de rationalité. Il est temps de remettre nos territoires à l’endroit et donner aux communes les compétences de la proximité et du service public. À l’échelle supérieure, le Département et la Métropole doivent se charger des grandes politiques publiques et sociales ainsi que des grands projets structurants. C’est là une solution de bon sens et de cohérence. Et il n’y a aucune raison - les mêmes causes produisant les mêmes effets - que ce qui a fonctionné à l’échelon départemental ne soit pas aussi la solution au niveau métropolitain. Jean-Marc Perrin, Président du groupe « Un Département Gagnant-Les Républicains-UDI-Indépendants de droite » Tél. 04 13 31 09 18 - jeanmarc.perrin@departement13.fr 36 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône l #247
Groupe des Socialistes Républicains Département-Métropole  : soyons vigilants À l’heure où la solidarité sociale et territoriale est plus que nécessaire, le paysage départemental est en mutation vers la Métropole. Ce processus sera marqué par une concentration administrative qui nous impose d’être attentifs à la situation des personnels du Conseil départemental qui sont inquiets, à la cohérence de nos territoires, au rythme de leur développement et à l’équité de nos actions au service de tous les habitants. Les mutations institutionnelles et la maîtrise des dépenses publiques impliquent des choix politiques responsables qui ne doivent en aucun cas se faire au détriment des habitants et de l’équilibre des territoires de notre département. Voilà le combat principal que nous devons mener collectivement au sein de l’assemblée départementale. Rébia Benarioua, Anne Di Marino, Jacky Gérard, Nicole Joulia, René Raimondi, Frédéric Vigouroux Groupe Socialistes Républicains  : Tél. 04 13 31 16 27 Groupe Socialiste et Écologiste Métropole Aix-Marseille-Provence  : l’heure de vérité ! Depuis janvier 2016, la Métropole n’a connu qu’une suite de défis. Budgétaires, avec l’État quasi-absent, mais réduisant par ailleurs les ressources des collectivités. En termes d’actions  : que faire sans réels moyens ? La gouvernance nouvelle est un signe fort, mais les incertitudes demeurent. Transports, rénovation urbaine, économie, visibilité internationale… Quels arbitrages entre projets communaux et plans structurels interurbains ? Entre besoins locaux et grands aménagements territoriaux, quel partage des compétences ? Enfin, la fusion Métropole/Département, dont on ignore tout, du périmètre à l’organisation (personnels, élection des conseillers, découpage électoral…). La Présidente Martine Vassal devra faire preuve de persuasion et de combativité dans ses discussions avec l’État. Bien menée, la fusion peut conduire au meilleur… Sinon, une fois de plus, le « remède » sera pire que le mal ! Le Groupe Socialiste et Écologiste souhaite la réussite de notre territoire. À ce titre, nous serons des acteurs responsables mais vigilants. Josette Sportiello, Conseillère départementale Tél. 04 13 31 11 44 - josette.sportiello@departement13.fr Groupe PC et Partenaires Le Département doit encore et toujours jouer la carte de la solidarité ! « Le Département doit encore et toujours jouer la carte de la solidarité ! » Pendant près de 3 mois, le Préfet a organisé une consultation sur l’avenir du couple Métropole/Département. Nous n’avons pour l’instant pas d’éléments sur le devenir de ces deux institutions mais nous sommes convaincus que le Département doit continuer à être le moteur de la solidarité et de l’aide aux communes. Car ne nous cachons pas  : la Métropole éloigne encore un peu plus les citoyens des lieux de décisions et ne tient pas compte des nombreuses exigences sociales, environnementales et démocratiques qui nous concernent tous. Ce débat de réforme Institutionnelle pose des questions de démocratie locale et de la place des 29 communes hors Métropole que de nombreux élus ne veulent pas intégrer. Nicolas Koukas, Conseiller départemental du canton d’Arles, Tél. 04 13 31 08 55 nicolas.koukas@departement13.fr Groupe des élus indépendants Le besoin de la concertation… Nous sommes conscients des transformations politiques en France et de leurs enjeux, avec au niveau local, la mise en place de la Métropole et de sa fusion avec le Département. Mais que savons-nous réellement ? Quelles sont les implications pour nos populations ? Pour commencer il faudrait peut-être en débattre. À commencer dans nos quartiers, discuter, expliquer les rapports à établir avec la nouvelle institution, estimer les situations au cas par cas. Comment gérera-t-on les communes en 2020 ? Que va-t-il rester de nos fonctionnements sociétaux, de nous-mêmes ? Oui, nous avons besoin d’une grande concertation avec les publics de notre département. Il s’agit d’apprendre et de mesurer les besoins pour envisager la juste méthode. Et surtout, il faut enseigner et faire comprendre la nouvelle donne métropolitaine. Celle-là même qui doit œuvrer, nous l’espérons, pour le bien de tous. Lisette Narducci, Présidente du groupe des élus indépendants Tél. 04 13 31 11 15 - lisette.narducci@departement13.fr Non inscrit Toujours à votre écoute, vous pouvez me rencontrer lors des permanences au sein des différentes Mairies de mon canton  : BERRE, LA FARE LES OLIVIERS, LANÇON PROVENCE, ROGNAC, CORNILLON CONFOUX, SAINT CHAMAS, VENTABREN, COUDOUX, et VELAUX. Merci de bien vouloir prendre RDV à mon secrétariat au 04 13 31 09 00. Christiane Pujol, Conseillère départementale Tél. 04 13 31 09 01 - christiane.pujol@departement13.fr #POINTS DE VUE #247 l Le magazine du Département des Bouches-du-Rhône 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :