[13] Accents n°216 avril 2013
[13] Accents n°216 avril 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°216 de avril 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : environnement, l'atout Bouches-du-Rhône.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Créateurs de GR © G. Mathieu Les artistes-marcheurs Les artistes marcheurs (walking artists) placent au centre de leur pratique la question du territoire et l’acte de la marche. Cette niche internationale de l’art contemporain, très implantée au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie, est également présente en France et singulièrement à Marseille. Une dizaine d’entre eux s’est récemment structurée en collectif “Le Cercle des marcheurs”, constitué d’artistes comme Mathias Poisson et l’Agence Tourisme, le collectif SAFI, Hendrik Sturm, Nicolas Mémain, Julie De Muer, Denis Moreau, Laurent Malone et les Panoramistes. Ce collectif d’artistes marcheurs sous la houlette de Baptiste Lanaspèze a participé au tracé du GR®2013 pour amener les marcheurs à redécouvrir les paysages sous un angle artistique. Paroles de randonneurs Bernard Lebrun, vice-président des Excursionnistes marseillais, représentant de la Fédération de randonnée pédestre 13, en charge du balisage. “Ce GR offre l’opportunité de voir le territoire autrement. Il révèle un département à la fois riche en zones naturelles, dont la moitié est classée en zone Natura 2000, et en zones industrielles. Cette contradiction permanente entre nature, villes et industries vient nous rappeler l’histoire de ce territoire. Il donne ainsi à voir un état des lieux du département où cohabitent des populations différentes, des lieux à l’abandon, des zones extrêmement préservées, des zones urbanisées. Il change notre regard sur la ville.” Georges Verdumo, baliseur, responsable du GR sur le secteur Miramas-Grans. “J’ai participé au balisage des secteurs situés entre Miramas et Grans. Nous y avons travaillé pendant trois ans. Sur cette partie du parcours, le GR a permis de rouvrir aux promeneurs des voies que le temps avait rendues inaccessibles. Comme l’ancienne voie ferrée de la Poudrerie nationale sur la commune de Miramas. Aujourd’hui, on y redécouvre un des plus beaux points de vue du circuit sur l’Étang-de-Berre, Saint-Chamas et le Vieux-Miramas.” GR®2013, un Projet de territoire Le GR®2013 est le fruit d’une collaboration exemplaire entre les 38 communes traversées par le GR, le Conseil général, la Fédération Française de Randonnée Pédestre, les Comités départemental et régional de randonnée et Bouches-du-Rhône Tourisme. © G. Mathieu Les baliseurs Pendant trois ans, les équipes de la Fédération française de randonnée pédestre, plus particulièrement celles du Comité départemental des Bouches-du-Rhône ont travaillé d’arrache-pied pour préparer l’itinéraire du GR®2013. Repérages des sites, homologations et balisages, ce travail fastidieux a permis la création d’un GR d’un genre nouveau de 365 km. Bernard Lebrun Marie-France Delmas Georges Verdumo Marie-France Delmas, responsable de randonnée pour les Excursionnistes marseillais. “C’est une excellente idée. Le GR permet de découvrir au sein même de son quartier des sentiers insoupçonnés, de prendre conscience que l’on ne connaît pas toujours son lieu de vie et de voir Marseille autrement, en dehors des clichés que cette ville peut véhiculer. Lors du balisage, les habitants que nous avons croisés, réservent un très bon accueil à ce GR, ils se l’approprient, notamment dans les quartiers difficiles. Avec lui, les citadins peuvent emprunter des chemins préservés en pleine ville. À titre d’exemple, les Aubagnais vont pouvoir découvrir qu’ils peuvent aller à pied à Marseille.” GR®2013, allez-y en car ! Bouches-du-Rhône Tourisme et le Conseil général proposent une carte d’informations sur le parcours du GR 2013 comprenant les points d’arrêt du réseau Cartreize, ainsi que des informations touristiques. Vous pouvez vous la procurer dans les Offices de tourisme du département, à l’aéroport Marseille-Provence, dans les gares SNCF, au Pavillon M (Vieux-Port Marseille) et sur le www.cg13.fr ACCENTS n°216 :: Supplément détachable
En pointe En pointe © DR Routes Un Plan vélo local et européen Peu à peu les routes du département se couvrent de voies cyclables. Un plan vélo est en préparation qui devra relier ses itinéraires aux voies cyclables européennes. © DR Le Conseil général prépare l’aménagement d’une voie cyclable protégée entre Mas Thibert et Port-Saint-Louis du Rhône. Les travaux débuteront en septembre. Ce projet sur 30 km empruntera une ancienne voie ferroviaire à proximité de la RD35, sur 3 m de large. “Nous traversons le Parc Naturel Régional de Camargue, nous avons voulu faire aussi “nature” que possible, éviter le bitume” explique Benoît Laplane, chargé de l’arrondissement d’Arles, à la direction des Routes. Les 3 km de voie cyclable que prépare aussi le CG13 au pied des Alpilles entre Mas Blanc et St-Etienne-du-Grès, ont, eux, donné lieu à une réunion de concertation publique, le 11 février. Le directeur des Routes de l’arrondissement d’Aix, Polyno Ung, lui, met la dernière main à une double voie, “sur 1,50 m, de part et d’autre de la RD 561, au niveau de Saint-Estève-Janson”. Peu à peu les routes du département se couvrent de voies cyclables, en site propre ou en espaces signalés. Projets et réalisations s’inscrivent dans un plan cyclable, pour lequel le CG13 a voté en 2010 une enveloppe de 40 M €. Mais tout organiser relève du défi d’aménagement. “Nous avons d’abord établi l’état des lieux à partir d’entretiens avec des décideurs” souligne Ségolène Chignard. Elle développe au Conseil général un Schéma directeur vélo. Son credo : il faut con-cer-ter ! Avec nombre de communes et intercommunalités, et des associations de vélo cyclistes. Mais tous se heurtent à l’incroyable étalement urbain qui éloigne tout le monde de tout, et rend quasi obligatoire l’automobile. Cet été, le CG13 choisira un prestataire qui l’aidera à formaliser son Schéma vélo. Celuici pensera notamment à relier ses itinéraires aux voies cyclables européennes en voie de création : l’EV8 qui relie Cadix à Athènes, ou la Via Rhona, entre Léman et la Méditerranée. ACCENTS n°216 :: En pointe 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :