[13] Accents n°215 fév/mar 2013
[13] Accents n°215 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°215 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : lecture pour tous, une nouvelle ère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Racines ÉCHAPPée belle Les balades de Paul Teisseire Photos : J.P. Herbecq De Septèmes à Septimus Au charme de captivants vallons ! Adossés aux hautes collines de l’Étoile, les abords du village cachent de belles surprises pour le promeneur amoureux. Pages réalisées en partenariat avec Bouches-du-Rhône Tourisme Lapis Septimus. Ainsi nommait-on le poste de garde romain implanté au 1 er siècle dans le creux des collines, entre Massalia et Aquae Sextius. Reprenons crânement à César ce qui ne lui appartenait d’ailleurs pas. Lapis Septimus : la septième borne, aujourd’hui Septèmes “les Vallons” peut-être en rappel des sept collines de Rome. Massalia : vous y êtes, c’est Marseille. Aquae Sextius : vous avez deviné, Aix-en-Provence… Mais c’est bien de Septèmes à Septimus que nous allons aujourd’hui gambader au contrefort ouest de la chaîne de l’Etoile, sous l’élévation du même nom. Bon, après l’avoir rejoint par le typique vallon de la Rougière, le départ manque peut-être un peu de charme, voisin qu’il est de la vaste décharge contrôlée dont on n’aperçoit toutefois que la grande entrée. Cartes postales en série Mais tout de suite, après un court bout de chemin, quelle vue… L’Estaque tout d’abord ! Une grande anse paraissant fuir à l’infini dans la poésie des calanques de la Côte bleue. Puis, à peine plus haut sur cette sacrée piste affrontant gaillardement le massif, au loin la mer emmitouflant la grande ville. La colline, la mer, les cartes postales alentour… Une valse enchantée, une ineffable étreinte au cru de la nature ! Ici, le vrai désir fou, c’est l’effacement du réel par la griserie du cheminement. On se dit : mais où suis-je, dans quelle étonnante et apaisante proximité des tumultes urbains ? Du coup on se surprend à tout observer. Là de drôles et biscornus champs cultivés. Ce sont des “manges” où de malins chasseurs plantent de quoi nourrir le gibier. Ici de la terre secouée, labourée à la sauvage… Dans leur quête de racines, belle nourriture terrestre, les sangliers sont passés par là. On en oublierait presque la piste. D’ailleurs, voilà qu’au crochet d’un virage, un sentier sur la droite propose une variante un peu plus sportive. Il faut y aller ! Au détour d’un dédale 34 ACCENTS n°215 :: Racines
comment y aller ? Septèmes-les-Vallons colle à Marseille par le quartier de Notre-Dame-Limite vers lequel on coule pour attraper l’élégante courbe du vallon de La Rougière hérissé de petites propriétés. Aix d’un côté, Marseille de l’autre… Le village demeure un passage obligé. Aucune difficulté. vite décrypté, il rejoint là-haut une piste sécante ralliant un col basculé vers Marseille. C’est, au sortir du sentier, une petite centaine de mètres à main droite. Un foisonnement de chemins Après ? Demi-tour non sans avoir goûté un spectacle explosé jusqu’à Marseilleveyre. Alors sonne l’heure de la redescente dans le silence des vallons. Et là bute-t-on sur l’univers éclaté d’un croisement mystérieux. Le foisonnement des chemins laisse en effet perplexe. Sur le premier, à droite, on file vers les hauteurs. Le second s’enfonce en forêt et mène au vallon de Fréguières puis au quartier des Caillols, au-dessus de Septèmes. Celui qui contourne la colline d’en face coule vers le vallon du Maire, derrière la vieille église septémoise. Un quatrième offre une nouvelle ascension. Le dernier, tout à gauche, ramène en souplesse à notre point de départ, ou non loin. Magique et au choix ! ACCENTS n°215 :: Racines 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :