[13] Accents n°206 septembre 2011
[13] Accents n°206 septembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°206 de septembre 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : se déplacer à tout petit prix.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Au quotidien Transport Photo : J. P.Herbecq 34 ACCENTS n°206 Au quotidien Se déplacer à moitié prix Les tarifs d’abonnements sont revus à la baisse et un pass 2 € est mis en place pour les jeunes. Plus que jamais le Conseil général se mobilise pour les transports collectifs à prix avantageux. Se déplacer, facilement, et à moindre coût, c’est aujourd’hui une nécessité économique. C’est aussi, pour les habitants des Bouchesdu-Rhône, une exigence. Conscient des enjeux liés à la mobilité, le Conseil général s’est mobilisé depuis de nombreux mois pour favoriser les déplacements et mettre en œuvre des politiques publiques destinées à la mise en place de tarifs accessibles. Déjà, il y a plus d’un an, l’Assemblée départementale a porté sur les fonts baptismaux un syndicat mixte des transports. L’enjeu est simple : afin de rattraper le retard pris, alors que la multiplicité des intervenants rend la carte des transports peu lisible, il était urgent de coordonner et rassembler afin de franchir une étape décisive. Après de longues négociations, tandis que le remodelage de la carte intercommunale pouvait permettre à certains de développer quelques arrières pensées, la ligne du Conseil général n’a pas varié : priorité aux transports collectifs, sans jamais céder aux effets de mode. Refusant la solution d’une gratuité qui est payée par l’ensemble des contribuables, le Conseil général a donc travaillé pour proposer des solutions plus fines, en diminuant les tarifs par le biais d’une politique dynamique d’abonnement, et d’un travail actif pour l’amélioration du réseau et des horaires. Initiatives solidaires et durables C’est dans ce cadre que s’inscrit le vote des conseillers généraux, le 22 juillet, qui permet la création d’un pass transport à 2 € pour les titulaires d’une carte Cartreize, qui coûte 5 €. Dans le même temps, le tarif des abonnements est très sérieusement revu à la baisse. Ainsi, les abonnements mensuels diminuent de moitié et passent de 40 à 20 €. Et les abonnements annuels s’affichent depuis le 24 août à 200 €, alors qu’ils étaient à 340 € il y a quelques semaines. Il faut toutefois signaler que les tarifs jeunes sont applicables sur les cartes personnelles tickets treize et ne sont pas utilisables sur les lignes 91, Marseille-Aéroport et la L240 Marseille-Aubagne par la RN 8. Cette baisse des tarifs, conséquente, est un sérieux coup de pouce pour tous ceux qui souffrent de conditions économiques difficiles. Elle s’inscrit dans un cadre général qui vise à réduire la part du trafic privé, dans un département où l’usage des transports collectifs doit impérativement se développer afin de privilégier un développement durable que chacun appelle de ses vœux. Tout en travaillant à l’amélioration de l’offre en matière de transports collectifs, le Conseil général s’engage également sur la formalisation d’autres initiatives destinées à faciliter la mobilité. La priorité donnée aux transports collectifs ne doit pas faire oublier que nombre de jeunes ont aujourd’hui des difficultés pour passer le permis de conduire. C’est en prenant en compte cette réalité que les conseillers généraux de la majorité se sont attachés à mettre au point un dispositif qui viendra aider les jeunes à obtenir le précieux sésame rose. Loin d’être une politique d’assistance dont certains profitent trop facilement, cette initiative qui sera présentée dans le courant de l’automne est une des mesures renforçant une palette d’actions faisant vivre une redistribution juste et ciblée. La baisse des tarifs d’abonnement, le pass à 2 € qui répondra à une demande de jeunes se déplaçant ponctuellement, et l’aide au passage du permis de conduire traduisent la volonté du Conseil général d’agir rapidement et efficacement pour répondre aux attentes de la population. Ainsi, il s’engage aux côtés des jeunes qui sont les premiers à souffrir d’une fracture sociale que la crise actuelle ne cesse de creuser.
Racines



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :