[13] Accents n°205 jun/jui/aoû 2011
[13] Accents n°205 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°205 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : Bouches-du-Rhône, capitale européenne de la culture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Action publique SERVICE PUBLIc Nouveauté 2011 Bouches-du Rhône-Tourisme a développé une application mobile sous android après l’application Iphone en 2010. 18 une question du quotidien une réponse du service ACCENTS n°205 Action publique Incendies de forêt Soyez acteurs de la prévention Un mégot MAL ÉTEINT, un barbecue mal maîtrisé, une imprudence en balade… Avec l’été, nous devons redoubler de vigilance pour prévenir les incendies. Un feu de forêt est rarement d’origine naturelle. Avec l’été qui arrive, nous devons faire attention et adopter une attitude responsable. Tout au long de l’année, le Conseil général programme des travaux divers : débroussaillement de plus de 2 000 hectares de forêts, entretien des pistes et des routes, soutien aux PIDAF (Plan Intercommunal de Débroussaillement et d’Aménagements Forestiers), entretien des vigies… pour un montant d’environ 11,5 millions d’euros. Quant à l’entretien des zones privées, les propriétaires ont l’obligation de débroussailler jusqu’à 50 mètres autour de leur habitation. Accès aux massifs réglementé Entre le 1er juin et le 30 septembre, l’accès aux massifs est réglementé par un arrêté préfectoral. Cet arrêté crée 3 niveaux d’accès en fonction de plusieurs facteurs de risques (chaleur, sécheresse, aérologie…). Alors avant d’aller vous promener en colline, ayez le réflexe « Envie de Balade ? 0811 20 13 13 ». Partenaires de l'opération Depuis maintenant 5 ans, le CG13 et Bouches-du Rhône-Tourisme (ex CDT 13) sont partenaires de l’opération « Envie de Balade », en association avec la Préfecture des Bouches-du-Rhône, les syndicats mixtes gestionnaires d’espaces naturels, l’ONF et les communes du département. Le service est également accessible sur le site du Conseil général > www.cg13.fr Au quotidien, chacun peut aussi éviter les départs d’incendie avec des gestes simples• Ne jamais jeter de mégots de cigarettes. La plupart des feux partent du bord des routes.• Ne pas faire de barbecue en pleine nature. Si vous le faites dans votre jardin, prévoyez un point d’eau.• Ne pas laisser de verre ou de détritus sur les aires d’autoroute ou en bordure de route.• Respecter les consignes de balades et les autorisations d’ouverture dans les forêts (voir encadré).• Signaler toute fumée suspecte aux pompiers (18 ou 112 pour les portables). Photo : J. P.Herbecq
En pointe BOUCHES-DU-RHôNE CAPITALE EUROPéENNE de la CULTURE Avec Marseille-Provence 2013, on oublie souvent que le territoire de ce grand rendez-vous culturel ne se cantonne pas à une ville ! 2013, c’est aussi et surtout la mobilisation de milliers d’acteurs dans plusieurs villes du département. Le Conseil général est mobilisé pour sa réussite. P lus qu’un label, « 2013 » est une aventure. Depuis le succès de la candidature, le projet qui est désormais entré dans une phase de réalisation a fait rêver. À juste titre. Trop, peut-être, ce qui expliquerait les impatiences qui s’expriment face à la lente maturation du projet. La part d’audace et d’imagination qui accompagne logiquement la perspective de ce rendezvous s’est parfois heurtée à la rugueuse réalité administrative, politique et institutionnelle qui douche bien des enthousiasmes. Vrai-faux départ de Bernard Latarjet, rapports complexes entre les acteurs culturels locaux et une association dont les méandres découragent plus d’une bonne volonté alors que ses moyens suscitent bien des convoitises, territoire de réalisation du projet à géométrie variable. L’actualité a rebattu ces cartes à l’envie. Une chose est claire, pourtant : aujourd’hui Marseille-Provence 2013 se déploie sur le territoire départemental et le sablier du temps ne laisse plus place aux atermoiements. Le musée de l’arles antique agrandi Le Conseil général, mobilisé dès la première heure pour la réussite de ce projet, a donné, le 1er juin, le coup d’envoi des travaux d’agrandissement du Musée départemental de l’Arles Antique, afin d’héberger l’épave de la barge romaine qui doit être repêchée dans le Rhône. Tout en maintenant son budget culturel pour l’année 2011, budget différencié de l’aide de 12,5 millions d’euros programmée pour l’association MPCEC 2013, le Département travaille sur plusieurs projets innovants à destination du monde culturel, de la jeunesse et intégrant la révolution numérique. Régulièrement, Accents, tout comme le site Culture13.fr, feront le point sur ces chantiers, qui ne se résument à la mise en place d’une programmation culturelle. Car derrière l’année capitale, se jouent des questions vitales relatives à l’attractivité de notre territoire et à son développement économique. Protégée par quelque 2 000 amphores et 10 000 céramiques depuis 2 000 ans, le chaland à fond plat repose à 8 mètres de profondeur dans le Rhône. Un partenariat avec la Compagnie Nationale du Rhône va permettre de l’exhumer, puis de l’exposer au Musée départemental de l’Arles Antique (reconstitution en 3 D). ACCENTS n°205 En pointe 19 J.C. Verchère/Ballet d’Europe



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :