[13] Accents n°198 avr/mai 2010
[13] Accents n°198 avr/mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°198 de avr/mai 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2010... le choix de l'action

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20. En langue régionale Vaespelilou dìscou sarra venènt foueço espera de Moussu T. Sera lou cinquième. Es dins trènto mètre carra e pas mai que s’alestisse l’obro màji de la musico mouderno pèr 2010, es aqui que naisse dins l’esperit de Tatou, lou cantaire, e de Blu, lou guitaristo, pèr puei si vèsti deis arrenjamen sounore e de la musico qu’agrado foueço à tout un mouloun de mounde, la chuermo marsiheso, leis afouga de la musico óucitano de noueste tèms. Es secrèt segur, lou dìscou dins soun entié, leiparaulo que diran, mai pas l’èime d’uno epoco e d’un peïs de chaumàgique vis passa la richesso dei yacht à la Ciéuta, sa vilo, sa sousto, soun sourgènt, soun racàti. Lou tìtou es panca counoueissu, nimai mume chausi, e fau encaro trouba leinoum de la dougeno de cansoun, qu’aro soun prouvisòri. La toco dóu group, va sabèn, es de canta la mita de sei dìscou en prouvençau, l’autro mita en francés, e de còup mita mita. Au moumen que seran publicado aquéstei rego, sera vengu dóu Brasil, lou percussiounisto Jamilson, qu’ajustarasoun beat à TEATRE A L’ESCOLA Rouler sa bosse pour apprendre l’occitan Fa gaire, l’Escòla comunala dei Platanas, pròche d’Ais, recebèt lo Teatre de la Rampa, de Montpelhier. La tropa venguèt jogar sa pèça « Lo Gibós » dins leiBocas-dau-Ròse. De l’espectacle, a l’iniciativa de l’associacion Aeloc e bèn ajudada per lo Despartement CG13, leimèstres n’aprofichèron per faire d’ensenhament. A la mairala, Severina nos ditz : « D’en premier, e en francés, n’en parleriam per ordenar leis elements de la pèça. Puei en lenga fagueriam de juecs de questions-respònsas sensa tròp de vocabulari, que faliá puei se ne’n rementar. » Es un plaser de veire leidròlles se parlar en lenga, a dos ans e mieg. Mai « S’agís pas solament de conéisser de mots en occitan, mai tanben de menar tot un obratge sus l’òrdre deis causas e dei gents qu’intran dins l’istòria. » Oblidem pas que siam a l’escòla• ACCENTS Moussu T. e leiJovents (photo Jules Dromigny) MUSIQUE Moussu T. à l’estudiò Le groupe ciotaden vise à l’universel : textes pour dire les problèmes sociaux et les sentiments, musique blues qui tient à la fois du folklore du Nordeste, du rock et de l’opérette marseillaise. Moussu T. a mis son cinquième album en route. Il est prévu pour l’automne. la musico ja lèsto. Mai coumo si fargon leicansoun d’aquelo colo valènto ? « Quouro tenes l’idèio, tenes la cansoun » dis lou Tatou, « e de còup es uno fraso, pas màncou un tèmo. Après, l’a rèn que d’ameiouracien ». Pamens, uno o doues cavo si pouedon dire : sera mai eleitrico e « rockisanto », la musico, que d’acoustumado, e mai proufouns seran leiritme brasilian que soun un pau la marco de fabrico d’aquelo musico...marsiheso. De vèire au mes d’óutobre venènt, quand sera lèst lou dìscou,ei partimen dei discaire. Pèr espera, basto de torna escouta leis encian dìscou de Moussu T. : Mademoiselle Marseille, Polida for ever, Home sweet home, en marsihés dins lou tèste. n http://moussut.ohaime.com/Article écrit avec les suggestions du majoral du Félibrige Patrici Gauthier Avec la graphie classique, on prononce les « o » en « ou » et les « ò » en « o », les consonnes mouillées comme « lh » ou « nh » se prononcent en « ill » ou « gn ». Aidée par le Conseil général 13, l’Association pour l’enseignement de la langue d’oc a convié le théâtre de La Rampa à jouer dans diverses écoles. Une belle occasion pédagogique pour les maîtres, d’enseigner l’occitan provençal. e que li aprenèm pas ren que la lenga, mai tanben lo biais d’organizar son saber. Lo Gibós, aquò dich, es l’istòria d’un… gibós que fa son torn de França, i ganha de causetas encantadas, mai pas l’amistat que cercava, avans que de perdre sa giba e d’esposar una princessa, pas mens qu’aquò ! La tropa a jogat un pauc d’en pertot, a Marselha, a Casan… soventei-còps dins leiCentres Continuats d’Ensenhament de la Lenga Regionala, una especialitat dei Bocas-dau-Ròse dins l’Acadèmia d’Ais-Marselha. n De legir : http://www.aeloc.fr Article écrit avec les suggestions du Pr Pèire Brechet, Servici de la Lenga, IEO Paca. DR En graphie mistralienne, on prononce en pratique comme en français, mais on diphtongue les voyelles doubles. Les mots qui comptent Espeli : éclore, arriver, au sens de s’épanouir Afouga : passionné Chaumàgi : chômage Sousto : abri Sourgènt : source Racàti : refuge Toco : le but, l’objectif Ajusta : ajouter Lèst : prêt Les « a » de fin de mot se prononcent entre le « e » et le « o » ; enfin les consonnes finales ne se prononcent pas en général en provençal, à l’exception du « s ». C’est l’histoire d’un bossu qui veut voir du pays… Les mots qui comptent Gibós : bossu Mairala : école maternelle Se rementar : se remémorer Dròle : enfant Giba : bosse Soventei-còps : fréquemment Ex. « au » se prononce « aw », « éu » se prononce « éw » et « ai » se prononce « aï ».
Saintes-Maries -de-la-Mer Tarascon Arles Saint-Rémy Châteaurenard D’AUBAGNE À LA CIOTAT EN PASSANT PAR ARLES, L’ACTUALITÉ DES CANTONS AU JOUR LE JOUR Marseille CANTON DE SAINT-JUST CANTON D’AUBAGNE-OUEST CANTON DE PEYROLLES Un nouveau souffle pour le Moulin Châteauneufles-Martigues Port-Saint-Louisdu-Rhône Eyguières Istres Orgon Salon Berre Martigues Pélissanne Vitrolles Pennes-Mirabeau Un contrat de développement très polyvalent Lambesc Marignane Aix-en-Provence Gardanne Allauch Peyrolles Aubagne Trets Roquevaire La Ciotat Rénovation au collège Jean Jaurès ACCENTS• 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :