[13] Accents n°198 avr/mai 2010
[13] Accents n°198 avr/mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°198 de avr/mai 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2010... le choix de l'action

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
. Santé CASTHME ET ALLERGIE : UN COLLOQUE À L’HÔTEL DU DÉPARTEMENT Le Conseil général des Bouches-du-Rhône, en partenariat avec les Thermes des Camoins, l'association Asthme et Allergie et l'École de l'asthme, participe aux trois jours de manifestations autour de la journée mondiale de l'asthme. Ainsi, un colloque professionnel se tiendra le jeudi 6 mai, à l'Hôtel du Département, sur l'asthme et les allergies de l'enfant. Quelles répercussions psychosociales et quelle prise en charge éducative pour les enfants asthmatiques et allergiques ? Comment organiser la vie quotidienne de ces enfants à la crèche, à l'école ou en centre de loisirs ? Mais aussi comment évaluer la qualité de l'air extérieur ou de l'air intérieur dans ces lieux d'accueil spécifiques ? Toutes ces questions évoquées par des experts seront débattues avec la salle. De 8h30 à 17h, entrée libre sur inscription pour les professionnels. Inscriptions Association asthme et allergies : 04 91 91 96 06 ou 06 61 82 96 06. 14• ACCENTS EUROMÉDITERRANÉE Un hôpital à l’horizon 2013 Né de la fusion des hôpitaux Ambroise Paré (Castellane) et Paul Desbief (la Joliette), le nouvel hôpital Euroméditerranée ouvrira ses portes dans le 3 e arrondissement de Marseille au début de l’année 2013. La première pierre du futur hôpital Euroméditerranée a été posée le 26 février dernier, en présence de nombreuses personnalités dont le président du Conseil général, Jean- Noël Guérini. Situé à l’intersection de la rue Désirée Clary et de l’avenue Roger Salengro, ce nouvel établissement viendra requalifier le quartier et rééquilibrer l’offre de santé à Marseille au profit des quartiers Nord où vit 54% de la population mais qui ne compte aujourd’hui que 25% des lits d’hospitalisation. D’une superficie de 51 000 m², le futur hôpital sera l’un des premiers établissements de santé privé labellisé Haute Qualité Environnementale. Construit sur cinq étages, donnant une large place aux espaces verts (en toiture, au sein de patios ou dans une jardin semi public), il accueillera 500 lits (80% de chambres particulières), un plateau technique complet (IRM, scanner…) et des urgences 24h/24. 800 salariés, 200 médecins, une centaine d’emplois indirects, plus le flux des malades et des visites contribueront à revivifier un quartier en pleine mutation, où se dressent déjà les Archives départementales et la tour CMA-CGM, et où viendra également s’installer l’Institut de soins infirmiers actuellement situé à la Blancarde. n L’hôpital privé Beauregard à Marseille vient de se doter d’un nouveau mammographe numérique équipé d’un système de tomosynthèse en 3D. Cet appareil de pointe dont seuls 5 établissements sont équipés en France, permet d’améliorer le diagnostic et la localisation des tumeurs du sein, même les plus petites. DR
VIH. C’est depuis le Centre de dépistage (Cidag) Saint- Adrien du Conseil général qu’a démarré le projet de recherche nationale baptisé « Drag’Test » et destiné à étudier la faisabilité d’utiliser des tests de dépistage du VIH à résultats rapides par des militants associatifs formés non médicaux. Ces tests, dont le principe est similaire aux tests de grossesse, permettent de savoir rapidement si l’on est porteur du VIH. « Depuis longtemps, les acteurs de la prévention demandent à utiliser ce type de test notamment lors d’actions de prévention en dehors des centres médicaux de dépistage. Or, leur usage seul ainsi que le dépistage du VIH par des acteurs non médicaux ne sont pas encore autorisés en France » explique le Docteur Chantal Vernay- Vaisse, investigateur-coordonateur du projet et chef du service prévention des IST du Conseil général. Pour faire en sorte que le cadre légal évolue et conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé, l’Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) et l’association Aides se sont donc engagées dans un protocole de recherche en partenariat avec cinq centres de dépistage en France. Multiplier les moyens de dépistage Plus précisément, l’étude lancée fin mars doit évaluer la faisabilité mais également l’acceptabilité d’une nouvelle offre de dépistage auprès des personnes dépistées ainsi que la compétence des acteurs non médicaux à prendre en charge le dépistage du VIH. « Au final, il ne s’agira en aucun cas de laisser l’usager se procurer seul le test pour un auto-dépistage mais simplement de multiplier les moyens de se faire dépister, à la fois dans les centres et chez les médecins, mais aussi en milieu non En images sur Savoir sans attendre Depuis fin mars, le centre de dépistage Saint-Adrien dans le 8 e arrdt de Marseille fait l’objet d’une première en France. Il expérimente la faisabilité d’un test de dépistage du VIH à résultats rapides. CHÉPATITES, SIDA, INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES OÙ FAIRE UN TEST ANONYME ET GRATUIT ? médical, notamment à travers les associations de prévention » indique Chantal Vernay-Vaisse avant de préciser : « L’expérience porte sur une population d’hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes. En effet, plus exposée, cette population est en demande d’une nouvelle offre de dépistage plus ciblée. Le diagnostic précoce, notamment dans la phase où la contamination est ignorée, est en cela très utile sur cette population qui nécessite un dépistage régulier ». Concrètement, ce public est invité à se rendre au Cidag Saint-Adrien en dehors des heures d’ouverture pour un dépistage gratuit à résultat rapide réalisé par des militants associatifs d’Aides. L’étude qui porte sur un échantillon de 700 personnes devrait rendre ses conclusions à la fin 2011. Si la pertinence des tests est confirmée, le cadre légal français pourrait alors évoluer pour permettre de diversifier l’accès au dépistage pour l’ensemble de la population concernée par le VIH, enjeu majeur dans la réussite de la prévention du sida. n Pascale Hulot Plus d’infos : http://depistage.aides.org/Tous les centres de dépistage anonyme et gratuit du 13 sur www.cg13.fr, rubrique Solidarités-Santé. Marseille 2 e 63, avenue Robert Schuman Tél. 04 91 01 24 24 Marseille 8 e 10, rue Saint Adrien Tél. 04 91 78 43 43 Aix-en-Provence Av. Calmette et Guérin Tél. 04 42 20 13 89 Arles 25, rue du Docteur Fanton Tél. 04 90 18 21 57 Aubagne 10, av. Antide Boyer Tél. 04 42 36 95 40 Marignane Rue du Stade Tél. 04 42 77 78 56 Martigues Traverse Charles Marville Tél. 04 42 40 42 32 Salon-de-Provence 92, av Frédéric Mistral Tél. 04 90 56 19 28 Vitrolles ZAC des Plantiers Tél. 04 42 89 05 06 Dans les Bouches-du-Rhône, la campagne de vaccination contre la grippe A H1N1, qui s’est déroulée du 12 novembre 2009 au 31 janvier dernier, a mobilisé 306 agents du Conseil général. Quelque 34 centres de vaccination ont également été mis à disposition des services de l’Etat par le Conseil général. Au final, c’est une enveloppe de 314 000 euros que l’Etat devra rembourser au Département. ACCENTS• 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :