[13] Accents n°197 fév/mar 2010
[13] Accents n°197 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°197 de fév/mar 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : transports... coup d'accélérateur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
PATRICK MASSAIA DR. Le tour des cantons hors Marseille 28• ACCENTS F ETANG DE BERRE CANTON DE LA CÔTE BLEUE De l’éclat pour le port de la Redonne F PAYS D’AUBAGNE CANTON D’AUBAGNE OUEST Pour l’instant, c’est encore un chantier. Mais début juin, juste avant que la fréquentation ne redevienne conséquente, le port de la Redonne affichera un nouveau visage, plus harmonieux, plus attractif pour pêcheurs, riverains, plaisanciers, baigneurs, promeneurs du dimanche et touristes. Cette requalification a été voulue, imaginée et mise en œuvre par le Conseil général, avec l’appui de son atelier départemental d’architecture, et relayée localement par son conseiller général Vincent Burroni. au fil des années, mobilier urbain, lampadaires, stationnements, locaux de pêche ressemblaient de plus en plus à un assemblage hétéroclite. Les travaux ont débuté en décembre 2009. « Nous souhaitions vraiment déboucher sur un réaménagement de qualité qui revalorise et sécurise le port en respectant totalement ce qu’il est et sans le transformer radicalement », explique la direction de l’architecture du Département. Les pêcheurs disposeront d’un nouveau local de 36 m². Une rampe pour les personnes à mobilité réduite est aménagée pour faciliter l’accessibilité du solarium. Grâce à la refonte des chemins piétonniers, il sera possible de se balader jusqu’à la capitainerie, sans avoir besoin de marcher sur la route, et dans un cadre balisé. Des places de stationnement sont prévues pour les personnes handicapées. L’amélioration porte également sur l’éclairage, avec l’installation de luminaires avec ampoules orientables et intensité réglable, sur le mobilier, repris et unifié, ou encore les terre-pleins, en jouant sur les couleurs, les matières et les dénivelés… Enfin, une attention particulière sera apportée à la mise en valeur du rocher. au total, l’opération représente un investissement de 1,6 million d’euros. n DES MOUTONS DES HAUTES-ALPES DANS LE GARLABAN PHOTO : J.P. HERBECQ Jusqu’à la fin du printemps, un troupeau de moutons de 400 à 600 têtes, venu des Hautes-Alpes, va pâturer sur 350 hectares répartis sur les communes d’Aubagne, Peypin, Roquevaire et Allauch, participant ainsi à la protection de la forêt contre l’incendie. Une convention a été signée entre les éleveurs et le Syndicat du Garlaban. L’ambition est de pérenniser ce pastoralisme car entre 700 et 900 hectares pourraient être pâturés sur ce massif. Ce troupeau est protégé par trois chiens patous des Pyrénées, dont l’instinct n’est pas d’attaquer mais de dissuader toute personne de s’approcher du troupeau. Il est donc recommandé au public de garder ses distances vis-à-vis du troupeau, d’éviter de le traverser, de tenir les chiens en laisse et de ne pas faire de gestes brusques.
PHOTO : J.P. HERBECQ PHOTO : J.P. HERBECQ F PAYS D’AUBAGNE CANTON D’ALLAUCH Plan-de-Cuques : le collège baptisé Le collège de Plan-de-Cuques porte désormais le nom d’Olympe de Gouges. Egalement connue sous le nom de Marie Gouze (et de Marie-Olympe de Gouges), cette femme de lettres, politique et polémiste française, est née en 1748 et mourut guillotinée à Paris en 1793. Elle a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage. Emblématique des mouvements pour la libération des femmes, elle connaît, après son passage à la postérité, une réhabilitation récente dans les milieux universitaires pour son rôle dans l’histoire des idées et de l’humanisme en général. La cérémonie aura lieu fin février en présence de la vice-présidente du Conseil général déléguée à l’Education, Janine Ecochard. F ETANG DE BERRE CANTON D’ISTRES-SUD SAINT-MITRE-LES-REMPARTS FAIT DU NEUF Depuis décembre 2009, le stade de football et la piste d’athlétisme du complexe sportif René Jauras font à nouveau le bonheur de leurs utilisateurs. Voilà plus de deux ans que le club de foot local, l’OMCa, avait fait part de ses inquiétudes sur l’état du terrain et de son souhait de voir la mairie engager une rénovation des équipements. Dans un souci de mieux servir également les activités de la section athlétisme, une reprise des surfaces et un élargissement de la piste de 400 mètres semblaient tout aussi indispensables. Depuis 30 ans, l’un et l’autre n’avaient jamais fait l’objet de gros travaux d’entretien. auparavant en stabilisé, le stade arbore désormais un gazon synthétique flambant neuf, plus propice au « beau jeu » et plus économe en eau qu’un terrain engazonné. quant aux coureurs, ils bénéficient maintenant de quatre couloirs au lieu de deux sur anneau et de six au lieu de quatre en ligne droite, en conformité avec les normes minimales de la compétition, ainsi que d’un nouveau revêtement de piste. L’aire de saut en longueur et à la perche a également été rénovée complètement. L’investissement approchait le million d’euros. Plus de la moitié a été financée par le Conseil général, représenté sur ce canton par René Raimondi. n ACCENTS• 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :