[13] Accents n°196 janvier 2010
[13] Accents n°196 janvier 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°196 de janvier 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Bouches-du-Rhône

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : agriculture... le « made in Provence » en crise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
. point de vue FLE 13 EN ACTION - PS - DVG - PRG 32• ACCENTS Solidaires et mobilisés pour notre département En cette période traditionnelle de vœux, les élus du groupe "le 13 en action ", rassemblés autour du Président Jean-noël Guérini, affichent leur détermination à défendre les droits de nos concitoyens face à la suppression de la taxe professionnelle et au projet gouvernemental de réforme des collectivités territoriales. une formidable dynamique s’est engagée pour nos territoires, depuis 1982, grâce à la décentralisation. Elle est un gage d’efficacité et de proximité, assurant la solidarité entre les territoires et leurs habitants, permettant de la même manière le développement des villes et des villages. or, ces réformes teintées de « recentralisation » font peser de lourdes menaces sur la démocratie locale et l’autonomie des collectivités. Avec la suppression de la taxe professionnelle à compter du 1er janvier, les collectivités verront leurs capacités d’investissement affaiblies. Privés de leur autonomie fiscale et de leur clause de compétence générale, les Départements seront contraints de se recentrer sur leurs compétences obligatoires. Les conséquences seront lourdes pour les communes et leurs habitants. Les Départements ne pourront probablement plus financer aussi largement les investissements des communes pour construire des crèches, des écoles, des stades ou des bâtiments municipaux. FAGIR POUR LE 13 Transports : le temps est venu ! De surcroît, la loi leur imposera de ne plus subventionner les associations locales, sociales, sportives, culturelles, économiques ou environnementales. Enfin, ils devront fortement réduire leurs interventions en faveur des zones rurales et rayer d’un trait de plume l’accompagnement de l’agriculture. En affirmant que ces projets de loi sont dangereux pour les collectivités locales, nous ne faisons qu’exprimer le sentiment général qui prédomine chez les Maires et l’ensemble des élus locaux des Bouches-du-Rhône qui ont ces dernières semaines exprimé quasi unanimement et toutes tendances confondues leurs inquiétudes et le rejet de ces réformes. Il nous apparaît aujourd’hui primordial de partager avec vous ces éléments. Car Il s’agit ni plus ni moins de savoir si demain les collectivités locales auront toujours les moyens juridiques et financiers d’assumer leurs politiques de proximité, au service des habitants. une réforme utile et efficace ne peut être élaborée qu’en étroite concertation avec les élus locaux et la population. C’est pourquoi nous vous invitons à vous mobiliser à nos côtés contre cette réforme territoriale qui engage de façon irréversible notre avenir commun.n Hervé Chérubini Vice-président du Conseil Général Président du groupe " le 13 en action" Tél : 04 91 21 12 09 - herve.cherubini@cg13.fr Avant toute chose, au nom des élus du Groupe que j’ai l’honneur de présider : « AGIR PouR LE 13 », permettez-moi de vous présenter tous nos vœux pour l’année 2010. qu’elle vous apporte une parfaite santé et la réalisation de vos projets.Il y a un an, le 12 décembre 2008, par un vote unanime de l’ensemble des Conseillers Généraux, l’Assemblée Départementale des Bouches du Rhône votait la création d’un Syndicat Mixte des Transports avec un triple objectif : coordonner les services de transports collectifs ; mettre en place un système d’information multi modal à l’intention des usagers, et rechercher la création d’une tarification coordonnée, de titres de transports unifiés et d’un système billettique commun à ses membres. J’ai toujours été favorable à la mise en place d’un syndicat doté de moyens et de priorités clairement définis. Je pense qu’en la matière, par rapport à d’autres départements et en particulier celui du Rhône, nous avons trente ans de retard ! Les Bouches du Rhône, un département vaste où les usagers qui viennent de Salon…, d’Aubagne…, et d’Aix…, le matin pour rejoindre leurs bureaux à Marseille, ou les marseillais qui doivent se déplacer dans les villes du Département, n’ont que faire des problèmes de périmètres et des compétences de nos territoires. Ce qu’ils attendent, et ils ont raison, c’est un vrai réseau de transports en commun, rapides, fiables et qui répondent à leurs attentes. La création d’une billettique unique, type carte orange est pour moi une priorité. Plus de 180 millions de voyageurs par an sur plus de 120 lignes régulières sont concernés, sans oublier les 470 lignes de ramassages scolaires. Et compte tenu de la saturation routière qui pénalise les déplacements, je reste convaincu qu’une importante marge de progression peut permettre d’envisager une augmentation très sensible de l’usage des transports en commun. Je me félicite que la Communauté du Pays d’Aix vienne rejoindre ce syndicat. Elle a toute sa place à prendre. Au moment où à l’initiative du Député Renaud MuSELIER, les élus de l’aire métropolitaine Provençale ont enfin l’intelligence de surmonter leur conservatisme, il était vraiment temps de s’atteler à ce chantier des transports, déterminant pour la qualité de vie quotidienne des habitants des Bouches du Rhône, mais aussi pour son attractivité économique.n Bruno Genzana, Conseiller Général des Bouches-du-Rhône Président du Groupe « AGIR POUR LE 13 » Tél : 04 91 21 11 22 - bruno.genzana@cg13.fr
FGROUPE PC Une annee de reussite et de projets communs. En ce début d’année 2010, nous vous présentons tous nos vœux de santé, de réussite et de vie meilleure. Chaque jour, dans notre action d’élus, nous nous attachons à défendre l’emploi, l’accès au logement, à la santé, au sport, à la culture qui est sans cesse remis en cause par les décisions libérales du gouvernement. Avec la réforme des collectivités territoriales, ce sont vos droits de citoyens qui sont anéantis en ne vous permettant plus de peser sur l’action publique locale. Avec la réforme de la taxe professionnelle, c’est l’autonomie des collectivités qui est visée : quid des aides aux associations, aux communes, de la réalisation d’équipements sociaux… Avec la privatisation déguisée de la Poste, c’est le chemin que trace le gouvernement pour tous les services publics de proximité. L’ensemble des Conseillers Généraux du Groupe l’Avenir du 13, ainsi que leurs collaborateurs présentent à tous les habitants du département leurs meilleurs vœux de santé, bonheur et prospérité pour 2010. Après une année tumultueuse en 2008, marquée par de nombreuses échéances électorales, nous aurions pu penser que 2009 aurait été une année plus sereine. En effet, pour aider le département à mieux appréhender la crise économique, l’unanimité des Conseillers Généraux avaient voté, pour le plan de relance, de 250 millions d’euros sur 5 ans que le Conseil Général devait donner à Marseille pour des projets structurants. Malheureusement, le bilan 2009 est bien triste pas un euro sur les 50 promis n’ont été engagés via la Communauté urbaine de Marseille. Dans la conjoncture actuelle, nous aurions aimé que les effets d’annonces cessent. Soyons plus optimistes pour cette année 2010. Peut-être aurons nous enfin une bonne surprise : 100 millions d’euros pour des projets structurants pour la plus grande ville du département afin de rééquilibrer le « tout sauf Marseille ». Pour se justifier, la Majorité Socialo Communiste du Conseil Général se réfugie derrière la réforme des Collectivités Territoriales. Il brandit un faux spectre, celui de la cannibalisation des communes. Comment être contre une réforme qui fera mieux pour moins cher. Les Cela n’est pas acceptable. nous affirmons le droit des hommes et des femmes de ce département à vivre dignement en déployant des politiques solidaires où le citoyen est placé au cœur des préoccupations. En tant que déléguée à la défense des droits de la femme, permettezmoi de saluer tout particulièrement les femmes de ce département tout autant que les associations qui œuvrent pour la défense de leurs droits. 2010 sera marquée par la marche mondiale des femmes à laquelle nous nous associons pour lutter contre toutes les discriminations et construire un monde de justice et d’égalité tant il est vrai que c’est toute la société qui bénéficie de cette égalité. Si le mois de janvier est traditionnellement celui où on présente les vœux, ensemble faisons en sorte que les autres mois de l’année soient ceux où ils se réalisent ! Vous pouvez compter sur l’action et le soutien des conseillers généraux de notre groupe. Bonne année de résistance, de combats et de projets communs. n Evelyne SANTORU-JOLY Conseillère Générale du canton de Martigues-ouest. Déléguée à la défense des droits de la femme. Tel.04 91 21 15 50 evelyne.santoru@cg13.fr F L’AVENIR DU 13 UMP - NOUVEAU CENTRE ET APPARENTÉS Pour une politique plus équitable pour tous habitants s’y retrouveront enfin, chacune des collectivités aura ses propres compétences sauf la commune qui garde la compétence générale car les élus municipaux gèrent de manière remarquable la proximité avec les concitoyens. notre rôle d’élu est d’améliorer les situations dans l’intérêt général et pas de réagir au gré des humeurs politiciennes. Certains habitants ont profité de la manne du département, tant mieux, 10 millions d’euros pour la culture à Arles, 20 millions d’euros d’aides aux communes dans des communes dites rurales et seulement 126 619 euros pour les monuments historiques et culturels de Marseille. En ce début d’année, souhaitons une politique départementale plus équitable pour tous.n Les Elus du Groupe l’Avenir du 13 : Robert Assante, Sabine Bernasconi, Anne-Marie Bertrand, Patrick Boré, Roland Chassain, Maurice Di Nocéra, Didier Garnier, Roland Giberti, André Malrait, Richard Miron, Didier Réault, Maurice Rey, Martine Vassal. Martine.vassal@cg13.fr ACCENTS• 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :