[12] L'Aveyron n°229 jui/aoû 2020
[12] L'Aveyron n°229 jui/aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°229 de jui/aoû 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aveyron

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : covid-19, le département au côté des aveyronnais.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
06 DOSSIER Temoignage NATHALIE ESCURE DIRECTRICE D’EHPAD Votre avis Thierry Vernet, Agent du département « J’ai distribué masques et gels aux Ehpad du secteur de Montbazens, Capdenac et Decazeville. Soit au total 30 000 masques sur 24 établissements. » Thomas Hugonnenc, Laboratoires Nutergia « Rapidement avec notre dirigeant Antoine Lagarde, nous avons pris la dimension de la pandémie et décidé de fabriquer du gel hydroalcoolique. » Retour sur la difficile période de confinement des personnes âgées avec la directrice du ‘’Gai Logis » à Capdenac et du site de ‘’Bel- Air » à Asprières. Une période compliquée mais également marquée par un bel esprit d’équipe. Nathalie Escure bonjour. Comment s’est déroulée cette période de confinement dans vos établissements ? « Ce fut compliqué, car au départ, il a fallu revoir les plannings des personnels, en les cantonnant sur chacun des deux sites, là où d’habitude, il y avait un roulement. De plus, il a été très difficile de recruter du personnel temporairement, car la gériatrie attire peu. Pour les résidents l’absence de contacts avec les familles pendant plusieurs jours n’a pas été sans poser quelques problèmes pour certains. Et je crois que le plus usant pour moi, a été la course permanente au matériel. Les dons en masques et gels par le Département a été un vrai soulagement. » Dans quel état se trouve aujourd’hui le personnel ? « Il va prendre des vacances car, c’est un vrai besoin. Il a vécu durant toute cette période, avec une énorme pression psychologique, celle de ramener le virus dans les établissements. Fort heureusement, nous n’avons eu aucun cas à déplorer, ni chez les personnels, ni chez les résidents. » Quels ont été les points positifs ? « Tout d’abord, l’exceptionnel esprit d’équipe qui a régné parmi les personnels. Ils se sont énormément impliqués dans l’organisation des animations, multipliant les idées nouvelles. Ils ont amené énormément de joie de vivre et de gaité à nos résidents. Je salue également la générosité des Aveyronnais, que ce soient des entreprises ou des particuliers. Ils ont multiplié les dons, ils nous ont apporté des gâteaux, des repas pour le personnel, des masques, des visières de protection… » Sylvia Barre, Géodis transports « Nous nous sommes associés avec le CD12 pour livrer gratuitement les flacons de gel produits par Nutergia. C’était une nécessaire opération de solidarité. » Sabine Riezebos, Assistante familiale « Avec mon mari, nous accueillons 5 jeunes filles de 11 à 18 ans. Ce fut une période intéressante, faite de bien des découvertes mutuelles. »
LES AGENTS DU DÉPARTEMENT MOBILISÉS Pendant toute la durée du confinement, l’ensemble des agents œuvrant au titre de la solidarité départementale – soit 700 agents - est resté mobilisé pour continuer à assurer aux Aveyronnais tous les services dont ils avaient besoin. Quel que soit leur mode de travail - présentiel, télétravail ou permanence téléphonique – ils ont assuré une totale continuité des missions indispensables aux Aveyronnais les plus fragiles. Et cela a été notamment le cas au service des routes, qui dès que cela a été possible, a repris dans le respect des gestes barrières. LES TROPHÉES DE LA SOLIDARITÉ ACTUALITÉS EN IMAGES En partenariat avec EDF, le Conseil départemental a relancé cette année encore, ses Trophées de la solidarité. Par ces Trophées, la volonté du Conseil départemental est de valoriser les engagements des Aveyronnais en mettant à l’honneur les personnes, les associations et les établissements scolaires qui mènent, parfois dans l’ombre, des actions de solidarité en faveur des jeunes, personnes âgées, handicapées, isolées ou en situation précaire. Les candidatures sont closes depuis le 30 juin dernier. La cérémonie de remise des trophées organisée à l'automne sera aussi l'occasion de remercier tous ceux qui se sont fortement mobilisés pendant la crise  : les particuliers le monde associatif, les entreprises et l'ensemble des professionnelsdu secteur médico-social. LA REPRISE DANS LES COLLÈGES Le dernier trimestre aura été particulier pour nos collégiens avec une reprise dans des conditions particulières. Pour assurer la sécurité de tous, les services du département ont veillé à l’application de toutes les mesures de distanciation sociale indispensables. Le président Galliard s’est ainsi, par exemple, rendu le 22 mai au collège Georges Rouquier de Rignac pour s’en assurer. 07



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :