[12] L'Aveyron n°229 jui/aoû 2020
[12] L'Aveyron n°229 jui/aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°229 de jui/aoû 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aveyron

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : covid-19, le département au côté des aveyronnais.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 ÉVÉNEMENTS LE PREMIER « MILLAU JAZZ FESTIVAL » 1991 C’est sur les berges du Tarn, à La Maladrerie, que s’est tenu le premier festival Millau en Jazz en 1991. Mais pour son directeur Philippe Fayret, le plus étonnant souvenir remonte à l’édition 93. Cette année-là, lors d’une soirée métissage African Brazilian Connetion, le pianiste américain Don Pullen avait donné un set extraordinaire, alors qu’il ne cessait de descendre et de remonter sur scène ; le temps de se « doper » parce qu’il souffrait d’une leucémie. Rendez-vous donc l'année prochaine pour fêter leur 30 ans millaujazz.fr LES PREMIERS 100 KMS DE MILLAU 1972 Les 100 kilomètres de Millau sont nés en octobre 1972, sur une idée conjointe du Saint-Affricain Serge Cottereau qui avait découvert la discipline en Suisse (et premier vainqueur) et de Bernard Vidal, alors président du Som Athlétisme. Le record est détenu depuis 1990 par Jean-Marc Bellocq (6h28’31). La course n’a été arrêté qu’une fois en 1992 dans la nuit en raison de pluies catastrophiques. RET UR historique sur LE PREMIER ROC LAISSAGAIS 1992 C’est la première fois que la célèbre épreuve à VTT est annulée cette année. Car même avec une météo exécrable, les courses se sont toujours tenues. Ce fut notamment le cas lors de la première édition en 1992  : alors que les organisateurs n’attendaient qu’une centaine de coureurs, ils furent 216 à se présenter au départ.Rendez-vous en 2021, mais également le 11 juin 2023 avec une édition qui accueillera les championnats d’Europe de VTT marathon ! roclaissagais.com LE PREMIER RALLYE DU ROUERGUE 1974 La première édition du mythique rallye automobile date de 1974. Cette année-là, l’épreuve qui était alors un rallye national d’un niveau similaire au rallye de Marcillac d’aujourd’hui, avait été remportée par l’équipage Noquin/Noyer. Mais sur la seconde marche du podium, on trouvait une jeune femme alors inconnue  : Michèle Mouton au volant d’une Alpine 1600. Pour l’anecdote il paraît que l’Alpine des vainqueurs serait actuellement en train de rouiller dans une grange du côté de Baraqueville. Rendez-vous l'année prochaine pour du grand spectacle.
Groupe Majorité du Conseil départemental Le Conseil départemental de l’Aveyron un acteur solidaire en temps de crise Face à la crise sanitaire liée à la COVID-19, le Conseil départemental de l’Aveyron s’est retrouvé en première ligne sur le front sanitaire et social afin de soutenir nos concitoyens face à l’épreuve. Fer de lance des solidarités humaines et territoriales, le Département a mis en place un ensemble de mesures d’urgence  : apprivoisement en masques et en gel hydroalcooliques (fabriqué en Aveyron) des établissements médico-sociaux, des EHPAD et des services d’aide à domicile, un fond exceptionnel de soutien au monde associatif a été créé pour aider les associations culturelles et sportives à passer le cap, les EHPAD ont été équipés de tablettes numériques destinées à nos aînés afin de rompre l’isolement. Notre laboratoire départemental – Aveyron Labo Groupe Socialiste et Républicain Un plan d’urgence pour les Aveyronnais La lutte contre la Covid19 et le confinement ont imposé aux élus une période où la recherche du consensus et l’intérêt général devaient primer. Au regard de la situation sanitaire rencontrée par l’Aveyron et des besoins de la population, nous avons souhaité, de manière constructive, formuler plusieurs propositions à l’exécutif de notre collectivité. Durant ce moment inattendu et éprouvant, l’engagement exceptionnel des soignants, des fonctionnaires et de l’ensemble des forces vives de notre département est à souligner. Pour autant, l’action du Conseil départemental a pu paraître manquer d’ambition. Il aura fallu un mois à la majorité départementale pour prendre la mesure du problème et les décisions prises à partir du 10 avril n’ont pas toujours été à la hauteur de l’enjeu. Nous avions pourtant formulé dès le démarrage de cette crise un plan d’urgence alliant mesures sanitaires, aides aux plus démunis et soutien à l’économie aveyronnaise. Notre programme proposait – entre autre chose - l’achat d’un masque en tissu lavable et réutilisable pour chaque Aveyronnais. Tous les Départements d’Occitanie ont choisi de s’associer à la Région dans cette GROUPES POLITIQUES opération quand l’Etat n’a pas su être à la hauteur de la situation. Sauf l’Aveyron. L’argument employé ?  : « […] les masques sont maintenant disponibles dans les pharmacies et la grande distribution […] ». Manifestement, la majorité ne nous a pas entendu dans cette période critique pour les Aveyronnais. Président du groupe socialiste et républicain et l’ensemble des membres, Hélian Cabrolier, Arnaud Combet, Corinne Compan, Karine Escorbiac, Anne Gaben-Toutant, Jean-Dominique Gonzales, Cathy Mouly, Graziella Piérini, Sarah Vidal. Groupe Radical, Citoyen, la République en marche Notre collègue, notre ami, mon binôme du canton Céor-Ségala Jean-Marie Pialat, nous a quitté brutalement quelques jours avant le confinement. Sans crier gare, il laisse un grand vide à nos côtés. Apprécié de tous les bancs de notre assemblée, pour son humilité, sa sagesse, son recul sur tous les sujets, il va nous manquer, mais nous devrons est mobilisé en lien avec les services de l’ARS pour les tests de dépistages de la COVID-19. En matière économique, le Conseil départemental de l’Aveyron participe au fonds de soutien de la Région dénommé L’OCCAL pour aider les entreprises du tourisme, les petits commerces et les artisans à reprendre leur activité. Plus que jamais, cette crise sanitaire a fait prendre conscience de l’importance de consommer local et des produits de saisons. Afin de soutenir nos producteurs locaux et nos agriculteurs, le Conseil départemental a mis en place une plateforme en ligne  : « Aveyron  : de la terre à l’assiette » pour rapprocher les consommateurs et les producteurs. Nous adressons nos remerciements à tous ceux qui se sont dévoués et mobilisés tous les jours pour que les services indispensables à la population soient assurés durant cette crise sanitaire puiser dans ce qu’il était, dans l’exemple qu’il nous laisse pour porter plus haut les missions de l’engagement politique, comme il le faisait avec simplicité et détermination, avec honnêteté et humanité. à son épouse, à ses enfants et tous ses proches nous souhaitons tout le courage nécessaire pour poursuivre le chemin. Son suppléant, et à l’ensemble des personnes qui ont veillé à l’approvisionnement de tous. L’organisation des élections municipales et l’installation des conseils municipaux se sont déroulés dans une situation inédite. Nous félicitons l’ensemble des nouveaux Maires et des Conseillers municipaux. Parce que le Conseil départemental est le premier partenaire des communes, comme nous l’avons toujours fait, nous continuerons à accompagner l’ensemble des projets communaux. Jean-Claude Anglars, Président du groupe de la Majorité départementale, Conseiller départemental du canton Lot-et-Truyère. François Carrière viendra rejoindre notre équipe, nous lui souhaitons la bienvenue et l’énergie, dont il ne saurait manquer pour prolonger le travail engagé par Jean-Marie. Anne Blanc, pour le groupe Radical, Citoyen, La République en Marche. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :