[12] L'Aveyron n°229 jui/aoû 2020
[12] L'Aveyron n°229 jui/aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°229 de jui/aoû 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aveyron

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : covid-19, le département au côté des aveyronnais.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 VIE ASSOCIATIVE Sport et Culture DES AIDES EXCEPTIONNELLES Une enveloppe de 1 M € constitue un fond de soutien aux associations victimes des multiples annulations liées à la pandémie de Covid19. Rapidement, après avis des représentants des différents groupes politiques, le Conseil départemental, lors de la réunion de sa commission permanente du 10 avril, a confirmé qu'au-delà de ses compétences obligatoires, la collectivité souhaitait prendre des mesures d'urgence en soutien au monde associatif. Ainsi, Le Département a voté la création d’un fond exceptionnel de soutien au monde associatif, d’un montant de 1000 000 d’euros ainsi que des mesures de facilitation de paiement et de prise en charge des aides aux associations. Bénéficiaires Peuvent être éligibles les associations à vocation culturelle ou sportive, d’intérêt départemental situées en Aveyron dont le siège social et l’activité sont en Aveyron, organisatrices de manifestations de rayonnement départemental, qui en sont à leur deuxième édi- Tous les organisateurs de manifestations sportives et culturelles, qui font la renommée de l'Aveyron et contraints d'annuler les éditions 2020, seront accompagnés par le Conseil départemental tion au moins. L’association devra justifier un préjudice financier réel lié à la crise du coronavirus et au maintien ou à l’annulation de sa manifestation prévue sur la période du 1er mars au 15 septembre. L'aide pourra atteindre 30% des frais engagés par l’association pour l’organisation de la manifestation et non compensés par des aides publiques, des assurances ou d’autres ressources. Le montant de l’aide est plafonné à 30 000 € par association. Les associations ont jusqu’au 15 septembre pour remplir leur demande. Toutes les modalités et le formumaire à remplir sur aveyron.fr SECTEUR social Les services d’aides à domiciles associatifs ont connu une importante baisse d’activité, allant de 30% à 50%. Aussi le Département continuera à verser, pour leur venir en aide, la somme correspondant aux prestations habituelles. Une compensation qui les aidera à passer ce cap.
Ils témoignent Gilles Pérez, Comité départemental handisport « Franchement aujourd’hui, nous n’avons aucune visibilité sur une éventuelle reprise de nos activités avant septembre. Et cette difficulté est encore plus grande car nous travaillons avec des publics qui connaissent souvent des problématiques de santé. » Témoignage Jérôme Sola, Comité des quilles de 8 « Pour nous, c’est clairement une saison blanche. 90% de nos compétitions ont été annulées, seule la coupe d’Occitanie pourrait se tenir à l’automne. Actuellement on ne peut rien faire, car nettoyer des quilles entre chaque manche, c’est quand même très compliqué… » SPORT PIERRE-OLIVIER MURAT PRÉSIDENT DU RAF Il s’est fait volontairement discret pendant toute la période de confinement. Par souci 15 d’attendre que la situation se décante et aussi par décence, estimant que les problèmes du football étaient secondaires à l’heure où des Français étaient victimes de la pandémie. Pierre-Olivier Murat bonjour. Comment s’est déroulée la vie du club depuis l’arrêt des compétitions ? Dès le 17 mars, l’ensemble des salariés du club a été placé en chômage technique. Mais pour ma part, j’ai continué à travailler tous les jours. Les visioconférences avec les diverses instances nationales se sont multipliées, ce qui m’a permis de suivre l’évolution de la situation au quotidien. Et en juin, j’ai préparé le passage du club devant la DNCG. Avez-vous des certitudes aujourd’hui sur la reprise des compétitions ? Aucune. La seule chose qui semble se profiler, ce serait une reprise des compétitions le 22 août. Ce qui signifierait une reprise des entraînements pour les joueurs pendant la première semaine de juillet. Mais rien n’est sûr, car comme vous pouvez le constater, dans le foot professionnel, il y a aujourd’hui davantage de procès et autres recours que de clubs ! Êtes-vous prêt pour la prochaine saison ? Pour nous, que ce soit en termes de budget ou de recrutement, tout est bouclé. Nous sommes prêts. Il ne reste plus que deux inconnues à lever  : la confirmation de la date de reprise et le déroulement des matchs avec ou sans public. Julien Demetz, Comité départemental de hand « Nous avons profité de cette période pour suivre des formations à distance. Mais aujourd’hui, il est très difficile de prévoir une reprise des compétitions. Même si nous essayons de mettre en place des actions dès la rentrée de septembre avec l’Education Nationale »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :