[12] L'Aveyron n°227 jan/fév 2020
[12] L'Aveyron n°227 jan/fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°227 de jan/fév 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aveyron

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : solidarité, accompagner nos aînés au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
06 DOSSIER Temoignage DENISE ROUSSEL AIDANTE AU QUOTIDIEN Votre avis Céline Conquet, coordinatrice en Point Info Seniors « Un Point info seniors est un guichet unique de l’information et de l’accompagnement des personnes âgées. Nous travaillons avec tout un réseau de partenaires que nous pouvons mobiliser pour répondre à toutes les demandes et pour solutionner toutes les problématiques. » Denise et Marcel Roussel sont un couple uni depuis 57 ans. Une vie commune marquée par un lourd problème de malvoyance de Marcel. Pour Denise, c’est un engagement quotidien aux côtés de son époux et beaucoup d’amour pour celui qu’elle veut garder le plus longtemps possible à la maison. Denise Roussel bonjour. En quoi consiste votre engagement d’aidante auprès de votre époux ? « Mon mari est aujourd’hui âgé de 90 ans et il souffre d’une quasi cécité, il ne distingue plus que des formes. Il faut donc que je sois présente à ses côtés tout le temps et surtout la nuit. Sa malvoyance s’est installée au fil des ans, mais elle s'est aggravée depuis deux ans. C’est parfois difficile pour lui, surtout quand il rejoint son atelier, car il a été horloger toute sa vie. » N’est-ce pas épuisant ? « Non, c’est mon travail quotidien. Toutefois je reconnais que la vigilance induite par ses problèmes de vue fait que je manque de sommeil. Mais depuis un an, j’ai quelqu’un qui vient m’aider, une auxiliaire de vie, et ça me soulage énormément. Au-delà de l’aide apportée, cela me permet de parler de choses et d’autres, d’échanger, cela rompt la monotonie. » En quoi avez-vous été aidée également par le Point Info Seniors ? « Par son intermédiaire, j’ai pu rencontrer une psychologue, avec qui je peux parler de moi et au final cela me fait du bien. De même, l’an dernier j’ai participé à l’opération Témoign’âge avec d’autres personnes, avec des activités manuelles et cela m’a permis de conserver une vie sociale. Et cette année, je participe aux ateliers Jardin’âge. » Cécile Mazenq & Valérie Truel, assistante sociale et référente administrative « Que ce soit en économie sociale ou pour l’instruction des dossier d’Apa, nous sommes aux côtés des personnes âgées pour les accompagner au quotidien dans toutes leurs démarches administratives. » Virginie Tissandié, auxiliaire de vie « J’accompagne les personnes âgées au quotidien, du matin jusqu’au soir pour la tenue de leur logement, leur toilette, le linge, la préparation des repas... Je peux les accompagner dans leurs activités extérieures. C’est un métier très prenant psychologiquement et physiquement. »
RODEZ-PARIS AVEC AMÉLIA En toute fin d’année, le président du Conseil départemental a réuni autour de lui les représentants du syndicat mixte de l’aéroport Rodez-Aveyron afin de présenter la compagnie Amélia qui assurera désormais la liaison Rodez-Paris durant les quatre prochaines années. Cette compagnie, qui remplace Eastern Airways, est dirigée par un Aveyronnais d’origine, Alain Regourd, dont la devise, et on peut y voir un excellent présage, est « l’excellence envers les clients ». Spécialiste de l’aviation d’affaires, Alain Regourd assume aussi les lignes Castres-Paris et Aurillac-Paris, mais en tant que sous-traitant d’Air France. Alors qu’il gèrera en autonomie complète la ligne de Rodez. Cette liaison est une ligne d’aménagement du territoire, d’une importance QUAND LE LIVRE DEVIENT OBJET D‘ART Le salon du livre d’art a été inauguré par Jean-François Galliard. Un salon qui, comme son nom l’indique, fait la part belle au livre objet, à condition qu’il soit esthétique et original. Au carrefour de l’art graphique et du livre proprement dit, cette manifestation a pu démontrer, comme tant d’autres, l’attrait du grand public pour le fait culturel. ACTUALITÉS EN IMAGES primordiale pour le département de l’Aveyron, ainsi qu’a pu le préciser Jean-François Galliard. D’ailleurs l’état interviendra au titre justement de l’aménagement du territoire, pour assurer la liaison. Sur le reste à charge, le département assume 70%, la région Occitanie est à 15%, l’agglomération ruthénoise à 10% et la chambre de commerce et d’industrie à 5%. Le nombre de rotations reste le même (trois fois par jour du lundi au vendredi, une fois le samedi, et deux le dimanche), et elles seront effectuées par un biréacteur de 50 places, l’Embraer 145. Notons encore que la société Amélia emploie 210 personnes, et possède 16 avions. ACCUEIL DES INTERNES EN MÉDECINE Les internes en médecine, comme chaque année, ont été reçus au Conseil départemental. On sait que le Département a pris le problème du remplacement des médecins à bras le corps  : démarchage au sein des universités, formation des internes à la médecine d’urgence par les sapeurs-pompiers, facilitations diverses en termes d’installation, loisirs… et aussi accueil des jeunes médecins et de leurs conjoints. Tout cela porte ses fruits, le taux de renouvellement des médecins étant désormais supérieur aux départs à la retraite. 07



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :