[12] L'Aveyron n°223 mai/jun 2019
[12] L'Aveyron n°223 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°223 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aveyron

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : les sapeurs-pompiers au service de leurs concitoyens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
06 Votre avis DOSSIER Témoignage CÉDRIC CONRADI VOLONTAIRE À RODEZ & RIEUPEYROUX Patrice Jouet, Président de l’Union Départementale « Nous avons la chance d’avoir une mixité entre professionnels et volontaires dans nos centres de secours qui fonctionnement extrêmement bien. Je n’ai jamais été saisi d’un quelconque litige à résoudre ». Christophe Loubat, Professionnel à Millau « Chez nous, on ne parle pas de professionnels ou de volontaires, on parle de sapeurs-pompiers, parce que les victimes que nous côtoyons ne font pas la différence. Je trouve très intéressant d’œuvrer aux côtés de personnes qui donnent de leur temps ». Originaire de Serrouville, c’est dans sa Meurthe et Moselle natale que Cédric Conradi a entamé il y a 16 ans son engagement chez les sapeurs-pompiers volontaires. À l’occasion d’une mutation professionnelle, il a rejoint ses homologues aveyronnais il y a 6 ans. Cédric Conradi bonjour. Comment êtes-vous devenu sapeurpompier ? « Par l’intermédiaire du père d’un ami qui était sapeurpompier dans mon village natal. Il m’a invité à rejoindre ce corps et j’y suis aujourd’hui depuis 16 ans. Puis à l’occasion d’une mutation professionnelle, je suis installé en Aveyron depuis 6 ans. Je travaille à Rieupeyroux où grâce à mon employeur Néobaie, je peux intervenir quand on a besoin de moi. Et puis je prends aussi des gardes à Rodez le week-end. » Au bout de seize ans, avez-vous songé un jour à abandonner ? « Oui, à la fin de mon engagement en Meurthe et Moselle, car l’ambiance s’était un peu dégradée. Mais en arrivant en Aveyron, avec la chaleur de l’accueil que j’ai reçu ici, la motivation est vite revenue. » Est-ce un engagement aisé à tenir ? « C’est sûr que cela demande pas mal de sacrifices. Mais j’arrive à concilier vie professionnelle, vie familiale et engagement chez les sapeurs-pompiers. Une chose est sûre  : sans le soutien de ma compagne et de son fils, ce ne serait pas possible. » Jean-Marc Feral, JPM à Naucelle « En tant qu’ancien pompier volontaire, je suis conscient de l’importance des pompiers volontaires dans l’organisation des secours. C’est pour cela que je tiens à favoriser le volontariat. Ils sont quatre aujourd’hui à œuvrer au sein du CSP de Naucelle. » Fanny Rochard, Pro à St-Affrique « Après un an de service civique à Millau, j’ai passé le concours des professionnels parce que cela correspondait à mon envie d’être utile aux autres et depuis 2012, j’ai intégré le SDIS de l’Aveyron. »
COMPRENDRE L’ARCHITECTURE ET LE PATRIMOINE À Najac, la maison du gouverneur, résidence du XIII e siècle, ayant bénéficié de quelques ajouts au cours des XIV e et XV e siècles vient d’être transformée en espace d’interprétation de l’architecture et du patrimoine. Scénographie, expositions et ateliers ont pour but de présenter Najac, le château fort, et le territoire alentour  : les bastides de Villefranche-de-Rouergue, Sauveterre, La Bastide l’Evêque, ainsi que les sauvetés bénédictines de Rieupeyroux et de Villeneuve. LES MAIRES EN CONGRÈS ACTUALITÉS EN IMAGES Le congrès des maires de l’Aveyron s’est tenu à Onet-le-Château, en présence de François Baroin, président national de l’association des maires. L’occasion, pour l’ancien ministre, de tenir un discours résolument décentralisateur. Le président du Conseil départemental, quant à lui, a pu insister sur les liens qui unissent communes et département. Affirmant l’importance des élus de terrain, toujours en première ligne, Jean-François Galliard a fait l’éloge de la notion de proximité, tout en reprenant à son compte le concept de territoires unis. « La France est une et indivisible » a-t-il pu affirmer, « mais elle est aussi la subtile addition de compétences partagées ». Le lendemain, ce sont les maires ruraux qui se sont retrouvés, pour leur rassemblement national cette fois. Le rendez-vous avait été fixé à Najac. Amenés par leur président national, Vanik Berbérian, les maires ont planché sur la notion de culture en milieu rural. Cela a été l’occasion, pour le président du Conseil départemental, d’évoquer aussi bien les actions menées dans le cadre de Culture et lien social, que celles relevant d’une politique de lecture publique avec les médiathèques ou les bibliothèques intercommunales. Sans oublier le conservatoire de musique et bien d’autres initiatives encore qui aident à comprendre et apprécier le fait culturel. SUR LES PAS DE ST-JACQUES Emprunter les chemins de St-Jacques, c’est, avant tout, faire des rencontres. L’association Sur les pas de St-Jacques a ainsi eu l’idée de présenter sur une partie de l’itinéraire, dans le nord-Aveyron, des portraits des habitants qui accueillent et des pèlerins-marcheurs qui sont accueillis. Une initiative originale inaugurée par les élus à St-Cômed’Olt. MÉTIERS D’ART Dans le cadre des journées européennes des métiers d’art, diverses expositions et visites d’ateliers ont été mises sur pied à Millau. L’incomparable savoir-faire de la cité du gant et du cuir a ainsi été mis en évidence à travers cette opération. 07



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :