[12] L'Aveyron n°223 mai/jun 2019
[12] L'Aveyron n°223 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°223 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aveyron

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : les sapeurs-pompiers au service de leurs concitoyens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 CULTURE Aveyron Culture Mission Départementale RENDRE LA PRATIQUE DE LA MUSIQUE ACCESSIBLE À TOUS Depuis plusieurs années, AVEYRON CULTURE – Mission Départementale a construit une relation fidèle avec la Fédération Départementale des Sociétés Musicales de l’Aveyron. Les Orchestres Départementaux des Harmonies Sénior et Jeune rassemblent près de 60 musiciens. Ces ensembles sont composés de professeurs, d’élèves mais aussi d’amateurs confirmés qui pratiquent et partagent leur passion de la musique pour la donner à écouter auprès d’un large public. Pour cette année 2019, des concerts, des stages et une création avec Jean Gobinet, trompettiste, sont au programme de ce partenariat. Les premiers rendez-vous de l’année sont deux spectacles de l’Orchestre Départemental d’Harmonie Sénior donnés, pour le premier, le 6 avril à Marcillac et le second, le 13 avril à Sainte-Geneviève-sur-Argence. Un bouquin Le manuscrit de Rodez Dans le tragique itinéraire de vie du poète Antonin Artaud, son séjour à l’hôpital psychiatrique de Rodez fut pour lui synonyme de renaissance. En effet, après six années sans ne rien écrire, c’est le 7 octobre 1943, qu’il adresse à l’éditeur Jean Paulhan un manuscrit de seize pages intitulé KABHAR ENIS – KATHAR ESTI. Un intitulé comme un défi à la compréhension. Ce texte si important dans la vie créatrice d’Artaud désormais connu comme « Le manuscrit de Rodez » a été acquis par la collectivité départementale en 2017 et vient d’être réédité en fac-similé par le Conseil départemental. Le manuscrit est disponible auprès de l’association les amis d’Antonin Artaud. LE GRAND ORGUE DE VABRES L’ABBAYE Depuis 2014, l’association des amis de l’orgue de Vabres l’Abbaye s’emploie à faire connaître ce monumental instrument datant de 1762. Ce grand orgue Micot, a été construit par la famille éponyme facteur d’orgue à Toulouse et facteur du roi Louis XV. Tout l’intérêt de cet instrument est qu’il est aujourd’hui l’un des rares à être proche de son état originel. C’est en 2014 qu’Emmanuel Schublin organiste d’origine alsacienne a fondé le festival annuel d’orgue « La Semaine d’Orgue » à la Cathédrale de Vabres l’Abbaye. Il en est depuis le directeur artistique et président des Amis de l’Orgue. Cette année ce festival se déroulera du vendredi 9 août au dimanche 18 août avec 8 concerts à la Cathédrale de Vabres Info et renseignements Mikaël Chamayou, animateur musique 25, av. Victor Hugo - Rodez Tél. 05 65 73 80 63 Mail  : m.chamayou@aveyron-culture.com Site internet  : aveyron-culture.com Le grand orgue Micot de Vabres l’Abbaye est l’un des plus proches de son état original l’Abbaye et un concert le lundi 12 août au Château de Saint Izaire. Une programmation qui sera également composée de « La route des orgues » les 13 et 14 juillet 2019  : concert à l’église de Roquefort le 13 juillet à 15h (orgue portatif et trompette), concert le 14 juillet à la Chapelle de Calmels et Viala à 15h (orgue portatif) et concert à la Cathédrale de Vabres l’Abbaye à 17h sur l’Orgue Micot.
À LA RENCONTRE DES GLADIATEURS Laurent Sieurac et Alain Genot ont participé à l’exposition présentée au Musée de Montrozier. Ils sont les auteurs de la BD « Arelate » qui sert de base à l’exposition actuellement présentée à l’espace archéologique du Conseil départemental de Montrozier. Laurent Sieurac et Alain Genot passionnés par l’Antiquité et qui ont mené un véritable travail d’historiens, en se penchant plus particulièrement sur la vie quotidienne des gladiateurs. Cette exposition avait déjà été présentée il y a deux ans au musée de Saint-Romain en Gal, mais pour sa déclinaison aveyronnaise, elle est abondée de nombreux mobiliers archéologiques. Deux scientifiques qui se sont attachés à présenter la société romaine telle qu’elle était, et beaucoup moins fantasmée, notamment au travers du prisme de la vie quotidienne des gladiateurs. Car contrairement à l’image communément véhiculée, ces combattants n’étaient pas des prisonniers de guerre, mais bien souvent des citoyens romains qui avaient vendu leur citoyenneté, devenant esclaves volontairement. Et au travers de cette exposition, les visiteurs pourront découvrir toutes les incidences personnelles et familiales que cette décision pouvait provoquer. Autre idée reçue, ces combattants étaient formés et entraînés et non pas lâchés dans l’arène sans préparation pour un combat à mort. Ainsi les combats de gladiateurs étaient de véritables spectacles, avec des coups portés mais non mortels, car les recherches archéologiques démontrent que les combats à armes mortelles tenaient lieu de l’exception, alors que la plupart du temps, les glaives et autres tridents étaient émoussés et non tranchants. Ces mêmes archives témoignent qu’il y avait moins de 4% de morts dans les arènes ! Enfin dernière idée reçue battue en brèche, le fameux jugement du pouce levé ou baissé pour signifier la vie ou la mort du combattant, est une invention datant d’une peinture de 1872, reprise par l’iconographie hollywoodienne, mais qui n’a jamais existé… Plus d’informations sur musees.aveyron.fr CULTURE LE 18 MAI, c’est la Nuit Européenne des Musées Au programme des musées du Conseil départemental  : - À l’espace archéologique de Montrozier  : rencontre-dédicaces avec les créateurs de la BD Arelate, (lire ci-contre) happening musicaux et soirée guinguette, en partenariat avec Montrozier loisirs. - Au musée de Salles-la-Source, la nuit se conjuguera avec le détournement d’objets  : présentation des créations des écoliers de Souyri et des élèves en arts appliqués de François d’Estaing, démonstrations et exposition d’objets en papier avec Magali Vermeersch, découverte des « machines antiques et chromatiques » (anciennes machines à coudre) et de la « pompe à poèmes bachiques » (pompe à vin) de Ludicart, fabrication d’instruments de musique recyclés et spectacle « Recyclage musical ». - Le musée Joseph Vaylet - musée du scaphandre mettra la commune à l’honneur avec une conférence de l’historienne Monique Dugué-Boyer et une expsition en partenariat avec le Club photo d’Espalion. À l’ancienne prison, musique ancienne, musique électronique et slam donneront une couleur inédite aux poèmes de Joseph Vaylet. Les journées du patrimoine de pays et des moulins, « naturellement durable » Les 22 et 23 juin, les musées du Conseil départemental proposeront activités et animations autour de leurs collections  : jeux, ateliers de savoir-faire, randonnée à la découverte du patrimoine local, activités sur la plongée sous-marine… Plus d’informations sur musees.aveyron.fr 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :