[12] L'Aveyron n°221 jan/fév 2019
[12] L'Aveyron n°221 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°221 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aveyron

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : une politique ambitieuse au service des usagers.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
06 DOSSIER > ROUTES & INFRASTRUCTURES Temoignage JEAN-YVES PUECHOULTRES Votre avis Olivier Roques, boulanger itinérant « En général, l’état de nos routes aveyronnaises est plutôt bon. Et j’apprécie surtout que l’hiver, en cas de neige ou de verglas, les routes soient traitées rapidement. Cela me permet d’assurer mes tournées de boulanger au service de la population du Lévezou ». « UNE NOUVELLE ÉTAPE POUR BARAQUEVILLE » Avec son frère Jacques, Jean-Yves Puéchoultres est à la tête de l’entreprise éponyme spécialisée dans les travaux publics. Comme beaucoup de Baraquevillois, il attend la mise en service du contournement de la commune du Ségala. Jean-Yves bonjour. Qu’attendez-vous de ce contournement ? « C’est un équipement qui est devenu indispensable et nécessaire. La traversée de la commune était devenue infernale et les gens ne pouvaient plus s’arrêter à cause de la circulation. Pour des entrepreneurs comme nous, c’est une amélioration incontestable de la desserte entre Toulouse et Rodez. » Vous avez été longtemps pompier. Qu’est ce que ça vous inspire en termes de sécurité ? « Une quatre voies est toujours plus sécurisante pour les usagers. Mais pour les Baraquevillois aussi qui vont voir la fluidité de la circulation s’améliorer. Malheureusement il y a eu un mort il y a quelques mois et si ce contournement avait été en place, ce drame ne serait peut-être pas arrivé. » Ce chantier a-t-il eu des conséquences économiques ? « C’est un chantier qui a contribué au chiffre d’affaires de l’entreprise qui a connu un développement important. Pour Baraqueville, l’ouverture de la déviation c’est une opportunité de redynamiser la commune. Cela va faciliter les échanges avec Rodez et cela va permettre d’accueillir de nouvelles populations. Pour passer ce cap, il va falloir que tout le monde se mobilise pour à la fois conforter notre identité et savoir tirer le meilleur parti de l’appellation Village Étape. » Aurélia Rogé, « Je fais tous les jours le trajet Espalion-Rodez. Avec la déviation de Curlande, puis demain celle d’Espalion ces travaux permettront de faire ce trajet quotidien de manière plus rapide et plus confortable. Et cela permettra également de dévier le trafic des camions à l’extérieur de la ville. C’est plus sécurisant ». Lionel Mathat, travaille à Clermont-Ferrand « Lors des dernières neiges, j’ai été agréablement surpris de la rapidité de traitement du réseau routier sur l’Aubrac. Les agents dès le soir même tronçonnaient les branches cassées. Pour rentrer de Clermont où je travaille, je suis passé par Prades d’Aubrac sans problème ».
AU MUSÉE SOULAGES Nouvelle exposition temporaire au musée Soulages. Cette fois, il s’agit des œuvres sur papier du maître de l’outrenoir. 120 œuvres présentées pour la première fois ensemble, qui ne manqueront pas d’émouvoir les connaisseurs et les inconditionnels de l’artiste, et qui devraient intéresser ceux qui ne connaissaient pas vraiment ce pan important de l’activité picturale du peintre contemporain aujourd’hui le plus côté au monde. Comme à chaque fois, le Département participe financièrement à la mise en place de cette exposition. SOIRÉE DES INTERNES La politique départementale en faveur de l’installation de médecins se poursuit. C’est ainsi que Jean-François Galliard a pu accueillir de nombreux internes à l’occasion d’une soirée de présentation du département, sous ses diverses facettes. AGIR POUR NOS TERRITOIRES Les accords entre le Département et les communautés de communes ont tous été signés. Celui qui intéresse le pays rignacois, l’un des derniers à être signé, repose, comme tous les autres, sur des liens privilégiés autour de la mise en place de divers programmes, dont l’habitat pour les cœurs de villages, par exemple, ou les interventions dans les domaines culturel, sportif, du multiservices… ACTUALITÉS EN IMAGES AVEC L’ÉTAT Tradition oblige, l’hémicycle départemental a reçu la Préfète de l’Aveyron accompagnée par les représentants de l’État. Il s’agissait de présenter l’activité des services de l’État dans le département sur l’année 2017. En retour, le Président du Conseil départemental a pu évoquer l’activité de ses services. SAINTE-BARBE La Sainte-Barbe a été dignement commémorée par les sapeurs-pompiers en divers points du département. A l’image de Rodez, ou, au sein de la caserne, décorations et promotions ont été remises. Les intervenants ont pu logiquement insister sur le dévouement des soldats du feu, ainsi que sur la nécessité de continuer à œuvrer en faveur du volontariat. Les pompiers volontaires, au côté des professionnels, sont en effet d’une importance primordiale dans les départements ruraux. 07



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :