[12] L'Aveyron n°220 nov/déc 2018
[12] L'Aveyron n°220 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°220 de nov/déc 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aveyron

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : accompagner les aveyronnais au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 ÉVÉNEMENTS RALLYE DES CARDABELLES 12 > 14 OCT. Les amateurs de pilotage se sont donné rendez-vous à la mi-octobre autour de Millau pour l’édition 2018 du rallye des Cardabelles, épreuve comptant pour le championnat de France des rallyes sur terre. SPORT RET UR sur CULTURE LES JOURNÉES DU PATRIMOINE 15 & 16 SEPT. Comme chaque année, les Aveyronnais se sont pressés dans les différents musées départementaux à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine. Comme toujours, les animations médiévales du château de Montrozier ont particulièrement séduit les plus jeunes. SPORT FESTIVAL DES TEMPLIERS 19 > 21 OCT. Le succès du Festival des Templiers de Millau ne se dément pas. Cette année encore, ils sont des milliers à participer au(x) célèbre(s) course(s) nature organisées depuis 1994 en Sud-Aveyron. En attendant le 25 e anniversaire de l’épreuve l’année prochaine. ESCRIME  : CHALLENGE HORVATH 21 OCT. Il s’est déroulé le 21 octobre dernier, au gymnasedojo de Rodez. Avec une participation record de 140 jeunes escrimeurs allant des catégories -11 ans, - 13 ans et - 15 ans, venus de toute l’Occitanie. À noter la 2 e place en épée (- 13 ans) de Quentin Gamez et la victoire en - 11 ans de l’équipe ruthénoise  : Jade Enjalbert, Aimé Corbière et Aurelh Salabert. SPORT
L’Aveyron en marche - Majorité du Conseil départemental Le Conseil départemental au plus près des besoins des Aveyronnais Avec une politique de solidarité et de développement social volontariste, le Conseil départemental de l’Aveyron a consacré en 2018 près de 153 millions d’euros pour mener à bien sa mission. Près de la moitié du budget est affecté à cette compétence majeure qui concerne tous les âges de la vie humaine et près de 600 agents du Conseil départemental s’efforcent, à travers leurs actions, à être au plus près des personnes et des territoires pour tenter d’y répondre. La loi NOTRe a renforcé la Collectivité dans sa mission en matière des Solidarités Humaines. Il est de notre responsabilité d’accompagner et de protéger les Aveyronnais les plus fragiles. Nous maintenons nos efforts pour aider les personnes Nos aînés méritent mieux qu’une simple consultation Lancée le 1er octobre par la Ministre de la Santé et des Solidarités, la concertation « Grand âge et autonomie » doit être l’occasion de revoir un système à bout de souffle. En début d’année, cette prise de conscience avait débouché en Aveyron sur des grèves dans les EHPAD et sur l’organisation d’états généraux de l’ensemble de la filière travaillant auprès des personnes âgées. Malheureusement, ni l’État, ni le Conseil départemental, n’ont réellement pris la mesure de ce ras-le-bol. âgées en perte d’autonomie que ce soit à domicile ou en établissement (APA) et les personnes handicapées (PCH), pour assurer la protection des enfants et l’accompagnement des familles en difficulté et pour favoriser l’insertion (RSA). Les schémas départementaux co-construits avec l’ensemble des acteurs sociaux guident la politique sociale du Département. Le dernier schéma qui a été adopté par l’Assemblée départementale, concerne l’aide et l’accompagnement à domicile. Il donne la priorité au maintien à domicile des personnes âgées ou touchées par un handicap. L’objectif est d’accompagner le secteur de l’aide à domicile pour qu’il évolue et qu’il s’adapte aux besoins du territoire. À partir d’un diagnostic, nous avons mis en place cinq schémas dans nos différents domaines d’interventions  : autonomie, majeurs Groupe Socialiste et Républicain Cette colère concerne autant les professionnels que les familles. Les personnes âgées, dont les retraites ont diminué avec la hausse de la CSG et la non revalorisation des pensions décidées par le gouvernement actuel, ont des difficultés à payer leur séjour en EHPAD. Il faut rappeler que le tarif mensuel s’élève en moyenne à 2 000 € . Bien trop pour la majorité des retraités aveyronnais. Les professionnels déplorent, en outre, des conditions de travail dégradées, avec un souseffectif chronique. Le taux d’encadrement est bien trop faible et devrait être porté de 0,6 agent GROUPES POLITIQUES vulnérables, enfance et famille, insertion et aide à domicile. Par ailleurs, la loi NOTRe a introduit la notion de développement social local. Le Département a été précurseur en la matière, puisque nous menons cette démarche de développement social local depuis 2015, plaçant l’usager au centre des dispositifs et de l’action sociale à travers nos partenariats avec les acteurs du territoire. Les élus de la Majorité œuvrent tous les jours pour répondre aux besoins des Aveyronnais  : enfants et famille, personne en difficulté, personne âgée, personne handicapée. Jean-Claude Anglars, Président du groupe de la Majorité départementale, Conseiller départemental du canton Lot-et-Truyère. par résident à 0,8. Enfin, l’aide à domicile est en souffrance. Plébiscitée par les bénéficiaires, elle est fragilisée par la logique excessivement comptable du Conseil départemental. Gageons que cette énième consultation gouvernementale. Bertrand Cavalerie, Président du groupe socialiste et républicain et l’ensemble des membres, Hélian Cabrolier, Arnaud Combet, Corinne Compan, Karine Escorbiac, Anne Gaben-Toutant, Jean-Dominique Gonzales, Cathy Mouly, Graziella Piérini, Sarah Vidal.t Groupe Radical, Citoyen, la République en marche Le texte du groupe Radical, Citoyen, la République en Marche ne nous étant pas parvenu dans les délais, nous ne sommes pas en mesure de vous donner à lire l’expression de ces élus. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :